• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

paul

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1587 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • paul 1er février 2014 12:22

    Le ratio de Bâle III qui est de 3 %, les banques européennes rechignent à l’appliquer .
    Il y a aussi le ratio de 5 % recommandé par l’OCDE, qui n’est pas pondéré comme le précédent, et sans doute plus réaliste .
    Dans ce cas, la marche est encore beaucoup plus haute pour les banques françaises :
    Par exemple, le ratio réel existant pour Crédit Agricole S.A. tombe à 1,2 % !
    Pour atteindre les 5 %, les banques françaises devraient en moyenne doubler leurs fonds propres : inenvisageable .
    Nos gouvernants sont bien sûr, parfaitement au courant de la situation . Pour empêcher l’effondrement de ce système aux répercussions mondiales, ils choisissent de se soumettre au lobby bancaire . (copier-coller si le lien ne fonctionne pas) .

     www.les-crises.fr/solvabilite-banques-systemiques/



  • paul 31 janvier 2014 22:32

    Les banques françaises sont les championnes du monde de la sous-capitalisation.
    Notre pays a le privilège de posséder 4 banques systémiques dont le bilan total représente plus de 3 fois le PIB (Olivier Berruyer) .
    Monsieur « mon adversaire c’est la Finance » a choisi Moscovicci pour remettre de l’ordre. Résultat : projet de loi bancaire sur la séparation des banques d’affaires et de dépôt sabordé .
    Après toutes les recettes pour mutualiser les risques et « détendre » les marchés, MES, LTRO, OMT, ect ...la BCE prévoit en février un stress test sur les banques systémiques :
    Aucune chance pour l’on connaisse le résultat réel qui ruinerait le reste de confiance dans cette Europe . Sanction à prévoir aux élections du printemps prochain .



  • paul 29 janvier 2014 19:48

    Quel gros malin ce François ! il donne à Erdogan l’espoir d’une intégration européenne avec un référendum bidon ( mise en place ou résultat ) .

    D’abord cela lui permet de se démarquer de sarko , et de créer une entente favorable aux affaires commerciales : quelques Rafales ou des centrales nucléaires .

    Ensuite un résultat négatif au référendum serait immédiatement compensé par des accords « de libre échange » renforcés . L’objectif de l’élargissement sans fin de l’Europe - dumping fiscal , casse des services publics, fin de la souveraineté des états - pourra être poursuivi .



  • paul 28 janvier 2014 12:47

    En terrain miné de façon institutionnelle par les gouvernements et leurs médias qui propagent la haine contre telle ou telle catégorie de la population, dur, dur de lutter .
     www.lesinrocks.com/auteur/paul-moreira/
     television.telerama.fr/ television/ une-vague-de-racisme-deferle-sur-france-2, 95115.php



  • paul 27 janvier 2014 21:06

    On peut se demander si Bâle III n’est pas déjà un sujet secondaire, quand on voit où en est le projet d’union bancaire de fin 2013 . Le but était de mettre en place « un fonds de résolution » en cas de faillite du réseau bancaire .... après avoir ponctionné tous les comptes au-dessus de 100.000 E ( modèle Chypre, le laboratoire ) .

    Le Parlement européen a refusé un premier accord entre tous les états, au motif que les décisions d’intervention seraient prises par les états, et non par la Commission européenne. Preuve que les états ne peuvent rien décider .

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité