• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pcastor

Pcastor

C'est une belle harmonie quand le dire et le faire vont ensemble...
Montaigne

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 252 0
1 mois 0 21 0
5 jours 0 6 0

Derniers commentaires



  • Pcastor Pcastor 8 mars 17:45

    @titi
    Pourquoi la Chine investit dans le port du Pirée en Grèce ? Parce que la Grèce privatise en contrepartie des prêts octroyés par le FMI et l’UE, ce que fait également la Chine au Sri Lanka en achetant un port en contrepartie de prêts accordés par la Chine, c’est cela les routes de la soie : investir dans les infrastructures permettant de commercer...
    « contrairement au états occidentaux qui ne se font jamais rembourser par les états auxquels ils prêtent... », dites vous : faut arrêter de lire pim pam poum ...



  • Pcastor Pcastor 8 mars 09:45

    @Séraphin Lampion
     smiley
    J’aime encore bien la définition qu’en donne la constitution de 58 : le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple...
    C’est vrai qu’elle est bien malade, je vous répondrai quand j’aurai fini la lecture du bouquin de Chloé Morin : « le populisme au secours de la démocratie ? »



  • Pcastor Pcastor 8 mars 09:22

    Très intéressante analyse.

    Pour ma part, je crois qu’il faut faut arrêter de regarder la CHINE avec nos lunettes d’occidental : la Chine n’a jamais connu la démocratie, elle est restée un empire, actuellement dirigé par un empereur rouge, nommé à vie, dans lequel le collectif et la famille, depuis des millénaires, priment sur l’individuel ( cf le confucianisme pour faire court).
    D’un strict point de vue économique, si on raisonne en PIB à parité de pouvoir d’achat, elle est déjà la première puissance économique du monde.
    Avec son projet « made in China 2025 » elle vise à une maîtrise technologique complète et autosuffisante.
    Elle cherche à remplacer la globalisation fondée sur les marchés de capitaux par une globalisation fondée sur les infrastructures, cf "les nouvelles routes de la soie"
    Enfin , elle a atteint un stade ou existe maintenant une classe moyenne suffisante pour créer son propre marché de biens de consommation, ce qui ne peut qu’attirer des capitaux étrangers et contribuer à amplifier son développement.



  • Pcastor Pcastor 6 mars 13:39

    @Séraphin Lampion
    Qui a parlé du New DEAL ? Juste du Glass Steagall act, loi de séparation bancaire , reprise par la quasi totalité des économies occidentales (jusquà la dérégulation entamée aux US par Reagan et achevée par Clinton) , qui a conduit à un calme plat en terme de crise financière sur la totalité de la période 1950-1975 ( source Reinhart et Rogoff, courbe qui retrace les crises bancaires sur la période 1900-2008, à laquelle se réfère M.ROCARD , dans son bouquin testament « suicide de l’occident, suicide de l’humanité » ).
    Les banques centrales ont elles un rôle régulateur à ce titre ?Je n’en suis pas sûr , la régulation de l’économie et en particulier de la sphère financière est de la compétence des Etats qui peuvent interdire les innovations dont elle est friande : les subprimes et la titrisation par exemple, les produits dérivés qui garantissent les niveau de prix dans les échanges commerciaux( estimés à plus de 700 000 milliards de dollars) et qui font eux aussi l’objet d’une spéculation effrénée.
    C’est l’Etat qui pourrait imposer une gouvernance actionnariale différente, à l’instar de la mittbestimmung à l’allemande, qui privilégie la vision à long terme sur la distribution de dividendes à court terme.
    Les banques centrales jouent un rôle clef sur la maîtrise de l’inflation, la gestion de la dette publique et la maîtrise des taux d’intérêt qu’elles maintiennent à un faible niveau, même si on peut effectivement regretter le système des avances du Trésor.
    Bref, pour ce qui me concerne , je considère que le monde est malade de l’argent et en particulier d’une financiarisation excessive ( pour ne pas dire plus ) sans aucun rapport réel avec l’’économie .



  • Pcastor Pcastor 6 mars 11:40

    Le fin du fin dans ce domaine reste le trading à haute fréquence c’est à dire des transactions réalisées dans un laps de temps très court , de l’ordre de la nano-seconde, grâce à des algorithmes qui ne nécessitent même plus d’intervention humaine...

    Jusqu’à ce que la bulle éclate, provoquant, de manière cyclique, une crise financière puis économique.

    Il suffit d’interdire aux banques de commerce de s’aventurer sur ce terrain ( cf le « Glass Steagall act » impulsé par F.D ROOSEVELT qui a permis au monde de vivre sans crise financière pendant 30 ans), ce qu’avait proposé Barnier suite la crise de 2008 ...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité