• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

philippe baron-abrioux

j'ai 66 ans et suis un homme qui a travaillé principalement dans l'enseignement et la formation de publics jeunes et adultes en formation alphabétisation et lutte contre l'illettrime . travaillé aussi et le plus souvent en même temps dans l'insertion sociale et professionnelle de publics en grande difficulté . mon dernier emploi était un poste de chargé de mission auprès du conseil général de la Gironde pour l'insertion de personnes allocataires du RMI dont j'assurais le suivi . formation initiale bac A1 puis fac de droit à Bordeaux . 3 enfants (37,27 ,29 ans )

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 841 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • philippe baron-abrioux 10 octobre 2015 17:02

    BONJOUR ,

    non ,je ne peux être d’accord avec votre dernière phrase :« j’aurai été Professeur de Lettres Classiques » .

     « PERGUE QUO COEPISTI ! » poursuis sur le chemin que tu as entrepris !

    j’ai étudié le Latin de la 6ième à la terminale ,le Grec de la 4ième à la terminale et l’Allemand comme première (et unique) langue vivante . au bac A1 ,j’ai présenté l’occitan en matière facultative .
     
    en écoutant les « débats » sur la réforme prévue ,j’ai appris que j’avais fait partie des« privilégiés » ,voire d’une élite .

    oui ,sans aucun doute, j’ai été privilégié d’avoir des enseignants ,des Maitres qui aimaient leur métier , qui se faisaient un devoir de nous transmettre dans les meilleures conditions ce qu’ils avaient eux mêmes appris de leurs Maitres dont ils parlaient avec respect et reconnaissance comme je le fais chaque fois vis à vis d’eux .

    je pense qu’il est question ici d’une belle imposture car je suis persuadé que la majorité de ceux qui ont eu cette funeste idée ont eux mêmes bénéficié de l’étude de ces deux langues anciennes et non mortes comme on le dit trop souvent .

    JE COMPRENDS VOTRE TRISTESSE ,votre désarroi devant une telle sottise pas aussi innocente qu’il y parait .

    j’ai voyagé en Grèce à quatre reprises ;à chaque fois ,il m’a semblé respirer un air léger tant il était chargé de beauté pour les yeux et de paix pour l’esprit ,cette paix que l’on peut sentir à Delphes ou à Dodone ,à Mystra, à Hrisovitsa ,petit village à quelques kilomètres de Metsovon sans aucun car de touristes beuglant devant des anciens assis le komboloi à la main ,laissant filer le temps entre leurs doigts ,sagement ,à peu de gestes mais l’oeil vif .

    la Grèce dont on se moque depuis des années et particulièrement cet été est, pour tout Européen, un point sur une carte où se trouve nos racines . pourquoi évincer cette langue ? elle a évolué certes, mais comme toute langue . je me souviens de Rania ,jeune élève de l’école française d’archéologie d’Athènes , à Héraklion qui prenait soin de nous éviter de trébucher lors de la visite du palais du roi Minos .

    la Grèce vit ,le Grec l’ancien comme l’actuel doit vivre . vous avez une belle histoire d’amour avec lui et à juste titre vous souhaitez pouvoir continuer à le transmettre . au nom de quelle absurdité pourrait on vous en empêcher ?
     
     JE VOUS ASSURE DE TOUT MON SOUTIEN DE SIMPLE ANCIEN ELEVE DE CETTE BELLE LANGUE que des personnes m’ont enseigné un temps mais dont je garde le bénéfice ce qui n’est pas un privilège .

    bonne fin de journée et YASSAS !

    P.B.A



  • philippe baron-abrioux 5 octobre 2015 16:19

    @jaja

    que voilà un contenu riche , émouvant !



  • philippe baron-abrioux 5 octobre 2015 16:15

    @simplesanstete

    vraiment délicieux !



  • philippe baron-abrioux 5 octobre 2015 10:06

    @VICTOR

    bonjour ,

    si M Onfray n’existait pas ,je suis sûr que beaucoup sombreraient dans une profonde tristesse ,voire une belle dépression .

    il est ,avec d’autres,devenu une cible , les uns voyant en lui ,un penseur les autres un bonimenteur ,d’autres un usurpateur . n’est il pas plutôt une cible comme le sont tous ceux qui osent émettre une pensée quelconque en ayant le soin d’apporter des arguments à un débat .

     car qui accepte vraiment le débat aujourd’hui ,le vrai, avec ce respect du contradicteur qui en est est une condition fondamentale ?

    ce respect qui doit être posé comme condition obligatoire pour qu’un débat s’instaure, je ne le trouve pas ,PAS MËME sur ce site où bien souvent on jette à la face de ceux qui s’expriment des paroles blessantes , souvent injustes et totalement infondées .

    « la joute oratoire » peut elle encore exister et montrer une quelconque utilité dans de telles conditions ?

    enfin si aucun philosophe ne convient à personne ,soit ,mais alors que de nouveaux se déclarent et contribuent à ce « sauvetage intellectuel » tant recherché . proposez des noms si vous en connaissez ,c’est ainsi que vous pourrez faire oeuvre utile .

    P.B.A



  • philippe baron-abrioux 30 septembre 2015 06:06

    @non667

    Bonjour ,

    dans votre« inventaire » qui voudrait indiquer pour qui en fait, selon vous, voteraient ceux que vous appelez« les gauchistes » ,il me semble que vous en avez oublié beaucoup : les tziganes ,les francs-maçons ,les handicapés mentaux ,et physiques , les homosexuels (hommes et femmes ) .

    heureusement dans votre inventaire, vous n’oubliez pas les juifs (judéo ) !

    pourquoi pas les noirs ,les jaunes ,les métisses ? tant qu’à faire !

    P.B.A

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité