• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

philippe baron-abrioux

j'ai 66 ans et suis un homme qui a travaillé principalement dans l'enseignement et la formation de publics jeunes et adultes en formation alphabétisation et lutte contre l'illettrime . travaillé aussi et le plus souvent en même temps dans l'insertion sociale et professionnelle de publics en grande difficulté . mon dernier emploi était un poste de chargé de mission auprès du conseil général de la Gironde pour l'insertion de personnes allocataires du RMI dont j'assurais le suivi . formation initiale bac A1 puis fac de droit à Bordeaux . 3 enfants (37,27 ,29 ans )

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 841 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • philippe baron-abrioux 27 juillet 2015 10:09

    roi :nom commun masculin ;pourquoi alors une majuscule ?

    nous vivons (les Français et ceux qui vivent en France) en république ,nous avons mis fin à la monarchie et ,à la suite de cela « essayé » plusieurs types de régimes ,plus ou moins agréables ,plus ou moins fondés sur « l’expression du peuple (rare !) et finalement nous nous sommes »donné« des constitutions (nous en sommes à la cinquième du genre) ,adoptées par les représentants du peuple ,nous donc (pour ceux qui ont exercé leur droit de vote ,c’est à dire de moins en moins de citoyens ) en ce moment .

    ces constitutions ,décriées par toutes les oppositions de tous temps et celle qui s’applique en ce moment comme toutes les quatre précédentes et dont, à chaque changement de majorité parlementaire, chacun des présidents élus s’accommode ,est l’objet de tous les soins et de contrôles permanents pour en vérifier la cohérence et la validité .

    et cette monarchie à laquelle il a été mis fin ici reste bien dans notre »imagier populaire« . châteaux ,peintures ,mobilier ,lieux ouverts à tous ,sont à chacune des journées du patrimoine visités (en silence le plus souvent) et admirés le plus souvent .

    on y imagine la vie de nos anciens régnants ,tantôt éblouis et fascinés par le luxe et la beauté ,tantôt choqués par les sommes englouties (même dans des périodes de disette ou de guerre) .

    rien n’était trop beau pour le roi ,rien ne lui était interdit ,inaccessible malgré quelques colères et cris d’indignation qui se perdaient le plus souvent .

    finie la monarchie, de droit » divin« ,parlementaire ,ou même constitutionnelle .

    pas partout !

    de plus ,il est étonnant de voir comment dans certains pays ,en Roumanie ,on a fait appel un moment à Michel (monarchie déposée en 1947) juste après le renversement de Ceausescu , en Iran à Reza Palhavi ,fils du shah ,par une partie non négligeable de l’opposition au régime des mollahs en ce moment même 

    par hasard ou pour une transition ?

    il existe ,à nos portes des monarchies où la démocratie est au moins aussi vivante et vivace que chez nous .

    les prérogatives les plus choquantes et rétrogrades y ont été abandonnées ,de bon gré le plus souvent , même si certains archaïsmes demeurent .

    à chacun d’apprécier si notre République n’a pas quelques »restes" de l’Ancien Régime comme il est d’usage de l’appeler .

     



  • philippe baron-abrioux 26 juillet 2015 16:02

    pardonnez moi cette intrusion mais j’ai voulu lire votre article comme beaucoup d’autres figurant sur AGORAVOX , MAIS j’avoue ne pas avoir pu y comprendre grand chose .

    à part que « diktat » n’était pas le vocable approprié .

    ce que vous écrivez est sans doute très bien ficelé ,mais serait il possible d’en expliquer quel est le fil conducteur ?



  • philippe baron-abrioux 25 juillet 2015 16:57

    @mmbbb

    n’auriez vous pas un dent contre les profs ?

     et une autre contre l’extrême gauche ?

    une encore contre Michel Onfray ?

    quand même pas contre les fonctionnaires payés par nos impôts ?

    voudriez vous aussi supprimer les impôts et découvrir le coût réel (et donc à payer) de ce qui est mis à notre disposition par cet état qui paye ses fonctionnaires : à tenter si vous aimez vraiment les surprises .

    je ne suis pas sûr que vous apprécieriez .

     



  • philippe baron-abrioux 25 juillet 2015 11:16

    @Le p’tit Charles

    merci ! la visite est gratuite ,d’accès facile même à ceux qui , ne voyant pas plus loin que le bout de leur nez, pourraient trébucher .



  • philippe baron-abrioux 25 juillet 2015 10:58

    vous souvenez vous de de Gaulle ,lors d’une conférence de presse : « l’Europe ,l’europe ,l’europe ;ils n’ont que cela à la bouche et, à ce mot , bondissent sur leurs chaises comme des cabris ! » ?
    vous parlez du C.N.R à la libération de la France ,période où ,lui ,le Général , avait eu le « culot » de prendre dans son cabinet des communistes (pour avoir participé à la Résistance ) et travaillé avec eux à reconstruire le pays . choquant et incompréhensible pour la Droite .

     Tsipras a lui intégré dans son gouvernement des membres de la droite pour lui aussi (bien que dans des conditions différentes ) tenter de reconstruire non ce qui était détruit par la guerre mais par accumulation de mensonges ,d’erreurs , de fraudes en tous genres et de pratiques malhonnêtes en particulier concernant l’admission de la Grèce dans l’Europe et dans la zone Euro .

     il a sans aucun doute commis des erreurs ,les conditions matérielles pour qu’ un plan B puisse exister n’étaient pas réunies et la mauvaise évaluation du rapport de force ne lui permettait pas (malgré le référendum ) d’aboutir :il n’était plus audible , ni crédible aux yeux de ceux qui avaient déjà tout verouillé .

    de Gaulle avait ainsi qu’Adenauer une « vision de la France » (et de l’Europe) dans un contexte et des équilibres qui ne sont plus . j’ai 2 atlas :1 qui date de mes études (bac en 1970 ) et 1 qui date de 2000 . impossible de ne pas voir les évolutions des frontières si ce mot a, à 30 ans d’écart, le même sens .

    plus encore ,les zones d’influence des pays ,les zones d’investissements de capitaux étrangers (pour autant qu’on puisse en identifier l’origine et les migrations opportunistes ) .

    vous attendez le « grand soir » et vous vous déclarez « indigné » .

    pour ma part , j’attends le« moment de la raison triomphante » ,utopie je le sais , mais je persiste à y croire et je suis aussi indigné au point de coller sur mes vitres et donc à la vue de tous, mes écoeurements devant les renoncements ,les barbaries,l’ignorance et le bourrage de crânes .

    un 21 AVRIL 1967 ,début du coup d’état des colonels , ou un 21 septembre 1973 doivent rester en mémoire . vigilance !

    pour le moment ,les jeux semblent faits .

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité