• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

picpic

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 31/05/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 365 16
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • picpic 6 août 17:44

    @sylviadandrieux
    une minute ?Donc un revenu libère la femme quand il s’agit d’un travail, même pas garantis,

    mais un revenu, emprisonne la femme quand il s’agit d’une rente à vie ?C’est quoi le cheminement neuronal pour arriver à de telles aberrations ?

    pourquoi avec vous, « ou la femme travail, ou elle est à la cuisine ? »
    il s’agit d’allaiter, pas de cuisiner et on peut allaiter à une terrasse de bistrot devant un thé que je sache.même à dos de chameau dans un world trip !


  • picpic 3 août 15:33

    @bibou1324

    Le bébé occidental, ça gène une bonne partie du reste de l’humanité, moi compris.

    La largeur de votre champ de conscience fait peur...
    avez vous la moindre idée de ce que représente un nouveau né occidental en terme de pollution et de destruction et autres asservissement d’autruis un peu partout sur la planète, pour son petit confort ?

    L’homo occidentalus est devenu un nuisible de par sa régression anthropologique.
    n’étant plus contraint par la nature, étant trop sécurisé et trop gâte...il se comporte comme un adolescent pourri, un enfant roi qui veut tout, même des bébés, à lui de son petit code génétique si précieux, quand de l’autre coté du monde, il y a une tetra chiée de gosse qui crève de faim dans la rue.


    j’en ai un...et ça ne m’empêche pas de prôner qu’il vaut mieux s’abstenir.
    et quand vous dites ça, vous êtes soupçonné de ne pas aimer votre enfant.
    j’adore mon enfant, mais je réalise que c’est une connerie absolue de l’avoir fait, c’est pas incompatible.

    une fois que t’as un gosse, tu es obligé d’abdiquer à tout un système malsain.
    et tu passes ton temps à chercher à être cohérent avec toi même, tu te trouves des « amis » qui sont aussi dans ce souci de cohérence et tu te racontes avec eux, qu’en fait, c’est comme ça, t’as pas le choix...il faut..blablabla..

    et pendant ce temps, madame fait son shopping chez zara, parce que du deuxième main pour bébé, c’est hors de question, il faut du vêtement fabriquer par du petit chinois ou de l’indien, c’est tellement plus chic !








  • picpic 29 juillet 18:57

    @JC_Lavau


    impressionnantes questions...ça me rappelle quelque chose...
    l’homme est clairement défavorisé dans notre société, la garde va spontanément à la mère.
    et si une relation se termine mal, évidemment la femme est toujours la victime innocente d’un vilain mâle dominateur.

    Les femmes sont capable de violences psychologiques et affectives assez hallucinantes, surtout de part leur inconscience quand elles les produisent et il faut une solide assise psychologique pour ne pas perdre ses moyens.

    aucun homme ne serait capable de telles violences psychologiques envers un autre homme, simplement parce qu’il y a au final, la possibilité d’une confrontation physique,

    et comme une femme n’a pas conscience de la possibilité de la torgnole ou pire, elle peut vouloir la provoquer pour pouvoir obtenir le talisman absolu, le statut de victime, qui la blanchira de tout et lui autorisera tout.

    La société féminisée occidentale approuvent et encouragent implicitement la violence féminine.
    On pense que la pornographie est une violence faite aux femmes....hors, c’est une violence faite aux hommes, ne fussent que par les performances et mensurations des acteurs qui mettent bien des jeunes face à des questionnements qu’ils n’auraient pas autrement.
    et les femmes accédant à ces contenus se mettent à exiger ce genre de performance.

    Les affiches de femmes que l’on voit dans la rue...ce n’est pas une exploitation de la femme, c’est la féminité elle même qui aguiche les hommes pour les pousser à entrer dans la ronde mercantile et satisfaire la société mercantile de consommation, qui n’est qu’un pure principe féminin.
    c’est l’hypergamie de la femme qui mène la danse...
    D’ailleurs le capitalisme lui même est un système hypergame !

    L’homme achète une voiture pour avant tout pour accéder à la femme...c’est la monture pour accéder à la princesse qui n’a rien d’autre à faire qu’être belle et attendre son prince (bourré de fric) charmant (il le devient toujours proportionnellement à ses avoirs).
    C’est la femme qui consomme, qui aime la mode et l’obsolescence qui l’accompagne.
    l’homme est celui qui construit tout et travail pour que la femme puisse jouir de son nid débordant de milles choses...
    le coeur d’un homme est simple, il n’a besoin de rien, la plupart des hommes seraient heureux dans une cabane avec une canne à pêche, loin de ce monde...mais la femme, à besoin de culture, d’art et de fantaisie, sinon, elle s’ennuie...et si monsieur veut du sexe, il doit revenir dans la compétition.

    L’homme est asservit et dominé par la femme dans notre société occidental et pas l’inverse...n’en déplaise au féministe, qui d’ailleurs ne sont qu’un autre reflet de cette domination féminine.








  • picpic 28 juillet 14:22
    Il y a un point fondamental que vous semblez totalement ignorer.

    la quintessence de notre économie consumériste à savoir  : La femme.
    et que vous le vouliez ou non, ce sont elles qui sans en avoir l’air sont le moteur de ce monde matérialiste.

    c’est ce que steve jobs avait compris et ce qui a fait son succes.
    apple, c’est l’informatique qui se féminise au maximum.
    et les hommes sont pour la plupart du temps trop idiot que pour en prendre conscience...particulièrement lorsqu’ils s’achètent leurs belles montures..ou devrais je dire, voitures.

    la majorité des femmes ne liront même pas cet article.
    et celle qui le feront et liront même mon commentaire, auront une part masculine bien marquée, autrement dis, ce sera l’homme en elle qui lira tout ça.

    Bref, votre article s’adresse à l’énergie masculine et c’est à l’énergie féminine que vous devriez vous adresser...

    du coup, vous devriez réaliser ou se situe vraiment le problème et l’ampleur de la tâche.
    vous pouvez donner un millions de conseils techniques en vous basant sur la fiabilité et la pérénnité des choses...tout ça est un discours qui n’interesse que l’homme.
    pas la femme...

    si ce que vous leur proposez d’un point de vue technologique, n’est pas archi simple et en plus « jolis »...vous perdez votre temps.
    voilà où nous en sommes.

    l’autre possibilité serait de « viriliser » la société et là, il y a un sacré travail de fond à faire.


  • picpic 26 juillet 21:34
    je suis toujours stupéfait par ces histoires ou l’on ne parle que du résultat final...
    de l’homme qui comme toujours est celui qui allume la mêche et qui fait tout exploser.
    hors depuis le départ, chacun des deux préparait la dynamite.

    n’importe quel psy vous dirait qu’il s’agissait d’un couple pervers ou chacun jouait un rôle et ou chacun avait sa part de responsabilité.

    je ne défend pas cantat, mais je dénonce une évidence.
    dans notre monde, c’est toujours l’homme qui « agit » et qui sera donc majoritairement l’auteur de l’acte final.

    l’homme tue mais la femme rend fou.

    c’est l’énergie féminine irrationnelle qui est l’impulsion qui mène au crime...n’en déplaise au féministe et c’est la partie féminine émotionnelle et instable de cantat qui a commis le crime.

    mais dans notre société ultra féminisée, ce genre d’évidence est insupportable à entendre, surtout pour ceux qui sont dominés par leurs énergies féminines justement.



Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès