• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pierre

Pierre

 Pierre DASSIGNY, Président de NALPA à 40 ans, spécialiste des troubles anxieux, il habite Richeville (Haute-Normandie), il vient de Paris et de Lyon. Master en Sophrologie, hypnose Ericksonienne, T.C.C, hypnose humaniste, Programmation Neuro-Linguistique, il pratique également l’approche cognitive et comportementale, l’entretien motivationnel, l’Intervention Systémique, la psychothérapie analytique ainsi que le Coaching et plus généralement les thérapies brèves. Son approche est intégrative et plurielle : sélectionner dans chaque discipline ce qui est pertinent dans la résolution d’une problématique précise, cela, dans la limite de ses compétences. Il recherche toujours les meilleures méthodes pour aider les personnes en souffrances de ses troubles, l’envie de comprendre ces souffrances et de les « guérir ». Ancien chef de projet, chargé d’insertion sociale et professionnel, il travail depuis de nombreuses années sur les troubles anxieux, l’angoisse, la peur, la gestion de douleur physique autant que psychique, la gestion des émotion, le développement des potentiels, l’accélération des apprentissages, la préparation aux examens, la mémoire et ses troubles, les addictions et le tabagisme et l’alcoolisme, les troubles cognitif et comportementaux. Le parcours personnel de Pierre DASSIGNY s’arrêtera donc ici puisqu’il faut pour être un bon thérapeute se présenté un minimum.
 
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 08/07/2005
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 34 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Pierre Pierre 30 juin 2008 19:28

    Le noble combat serait d’éviter après chaque rédaction d’articles, cette suite de conflits dû à une à virus d’inflation de l’égo et de clarifier le sens, la direction d’Agoravox, son but, ses objectits, sa finalité...

    Cordialement
    Pierre DASSIGNY
    Président de NALPA



  • Pierre Pierre 27 juin 2008 20:54

     

    Bonsoir, je ne pense pas que mes réactions, ici, relèvent de l’hystérie ou émanant de pressions communautaires ou être un opportuniste de droite.
    J’ai une personnalité obsessionnelle.
    Cordialement
    Pierre DASSIGNY
    Président de NALPA


  • Pierre Pierre 27 juin 2008 20:17

    Ce que l’on ne peut critiquer, c’est qu’ Olivier Bonnet  a un excellent CV.

    Je considère que ce récit amène à des propos très extrémiste et que certain devrait faire réagir les modérateurs.

    Cordialement

    Pierre DASSIGNY

    Président de NALPA

     



  • Pierre Pierre 27 juin 2008 16:07

    Bonjour, je ne pense pas qu’il prend le temps de lire les commentaires, l’émotionnel prend le dessus sur l’objectivité. Je souhaite pour lui qu’il ne réagisse pas de la sorte avec les lecteurs de son livre, il se fait du mal pour rien. Un vrai journaliste doit pouvoir prendre du recul par rapport à l’information qu’il transmet.

     

    Cordialement

    Pierre DASSIGNY

    Président de NALPA

     



  • Pierre Pierre 27 juin 2008 11:16

    Monsieur Olivier Bonnet, je ne suis pas pour entrer dans une polémique avec vous et même bien loin là. Mais ne trouvez-vous pas que le sujet : Sarkosy est quelque peut récurant ? Ce sont des personnes comme vous qui lui donnent du pouvoir, seul il n’en a aucun.

    Je serais intéressé de connaître votre relation au pouvoir, et la définition que vous en donnez.

    Vous êtes-vous intéressé à l’interaction qu’il existe entre l’état psychologique d’un chef d’État et sa répercussion sur l’ensemble de la population ? (Cela aurait intéressé Joël de Rosnay).

    Je suis loin d’avoir votre niveau rédactionnel, mais posez-vous un instant.... voilà. Et relisez-vous calmement "un homme exerçant un pouvoir personnel dans tous les domaines"... . Et expliquez-moi donc pour quelle raison, depuis quelques mois, j’ai le % le plus élevé de personnes en dépression de ma carrière ?

    Donc, si je reprends vos dires, il aurait donc un pouvoir personnel dans tous les domaines....bien pourquoi pas...Mais, le pouvoir faut-il encore savoir l’utiliser, c’est une arme à double tranchant. Et réfléchissez un peu sur les personnes (chasseurs non inclus) qui ont besoin d’une arme et de son utilité...Je vous laisse un peu de temps.....Vous allez voir que nous allons réussir à mettre en accord.....Une arme sert soit à attaquer, soit à se défendre... je pense que vous commencez à valider mes propos....Dans quel cas de figure un individu "achète"-il une arme.... pour défendre sa "famille", sa personne, s’il il est attaqué, il doit pouvoir "riposter", voir « attaquer" et donc dans ces situations quelle est émotion première qui surgit.... : la peur.

    "L’achat" de l’arme a donc comme première motivation : la peur du, d’un, des dangers potentiels.... C’est bien, je vois que nous sommes toujours en accord...

    Une arme il savoir aussi la "manipuler"....

    Bien, je vous laisse à vos réflexions et vous préconise la lecture : le traité de la servitude libérale... .

    Pourrais-je connaître la bibliographie de votre ouvrage Sarkozy, la grande manipulation,

    Bien cordialement

     

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Santé France

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité