• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pierre Boisjoli

Pierre Boisjoli

Je suis un orphelin depuis l'âge de 17 ans. Je me suis construit à partir de modèles que j'ai rencontré à l'université : des professeurs, des administrateurs, des collègues de classe.
J'ai d'abord fait des études de génie en géotechnique et en géologie, la mécanique des sols et la mécanique des roches. J'étais indiscipliné et j'ai flirté avec les groupes marxistes de l'Université. J'ai développé mon propre modèle mathématique par les tenseurs de spatialité pour faire un lien entre l'économie et les sciences sociales selon la base que Marx a développé dans son oeuvre Le capital.
J'ai été inspecteur de chantier de construction et j'ai poursuivi mes études en administration des affaires et en économie. J'ai une solide base en finance et en macro-économie. J'ai complété un baccalauréat et une maîtrise en adminsitration et j'ai nourri mes connaissances d'une solide recherche personnelle de la théorie des grands économistes du XXe siècle.
Je pense avoir fait le tour de la littérature économique qui explique les tenants et les aboutissants des grandes tendances actuelles. Je me propose d'écrire des textes sur notre monde économique à la lumière des très justes prévisions que Marx a eu au XIXe siècle.

Tableau de bord

  • Premier article le 01/06/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 117 18
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Pierre Boisjoli Pierre Boisjoli 9 mai 2010 21:42

    Merci pour cette franchise.
    Pour moi, la sexualité est bien personnelle et j’ai connu des femmes qui jouissaient de la pénétration, d’autres de la masturbation à deux, d’autres de l’exitation du clitoris d’autres encore de l’éjaculation non précoce. Chacune avait sa perspective et les généralités ne sont pas à l’ordre du jour.
    L’Église catholique a longtemps nui à l’expression d’une saine sexualité en la rendant nécessaire de la procréation et jamais Dieu n’a exigé une telle rigueur. Dieu a dit : tu ne commettras pas l’adultère, c’est bien moins que : Oeuvre de chair tu ne feras qu’en mariage seulement de l’Église catholique.
    Il n’en demeure pas moins que j’ai apprécié toutes les opinions lancées sur ce forum et je compte les mettre en pratique lors de mes prochaines expériences.
    Pierre Boisjoli
    Le conseiller divin
    le seigneur des seigneurs
    le roi des rois
    le prince de la paix



  • Pierre Boisjoli Pierre Boisjoli 9 mai 2010 00:57

    La crise de confiance que la bourse de NY a connu jeudi est symptomatique d’un manque général de confiance dans l’avenir du système. Les programmes informatiques sont créés par des informaticiens sur l’ordre des financiers qui en contrôlent les paramètres. Il semble certain que ces paramètres ont été durcis après la dernière crise car personne ne veut subir l’âpreté d’une dégringolade. Il faudrait mettre une taxe internationale sur le nombre de transactions spéculatives afin d’éviter que des petits fanfarons ne viennent perturber la bonne santé du marché. Oui aux investissements à long terme, non à la spéculation. Tout le monde y gagnerait sauf les spéculateurs, noeud du problème des bourses actuelles.
    Il faudrait aussi taxer les prises de contrôle hostiles afin d’éviter la concentration des capitaux. Le marché fonctionne bien s’il a un grand nombre d’acheteurs et un grand nombre de vendeurs. Cela évite de se trouver dans un oligopole où des gens comme Warren Buffet peuvent faire la pluie et le beau temps sur de simples rumeurs d’investissement.
    Vive le marché de concurrence pur et parfait.
    Pierre Boisjoli
    le conseiller divin
    le seigneur des seigneurs
    le roi des rois
    le prince de la paix



  • Pierre Boisjoli Pierre Boisjoli 8 mai 2010 05:45

    Excellent article,
    Le retour du balancier est pour bientôt et Marx verra son heure de gloire. Les monétaristes se verront humilier pour avoir mis tous leurs oeufs dans le panier du marché. . . car il n’y a pas que le marché qui compte.
    Dieu sera fort aise de constater que son protégé a bien appris les leçons de l’économie classique et que la baisse tendancielle de profit n’est valable que sur une portion de la courbe comme l’a démontré Paul Samuelson.
    Il n’en demeure pas moins de la véracité des propos de Marx sur l’issu probable du capitalisme et cette issu se fera d’une manière révolutionnaire et démocratique qui laissera les Américains pantois devant la force de l’argumentation.
    Dans cette lutte que se livre capitalistes et communistes, une troisième voie plus scientifique prendra le pas sur toutes les autres et elle regardera le monde dans sa globalité, autant au niveau économique, sociologique, historique que spirituel.
    Vous ne le savez peut-être pas mais le monde a déjà commencé à changer et ce changement est le résutat d’un seul homme, moi-même qui vit d’une maigre pitance qui fera pâlir tous ces dirigeants de la terre qui se croient nés de la cuisse de Jupiter. Le monde a su s’affranchir d’une guerre froide parce que j’y tire les ficelles.
    Pierre Boisjoli
    le conseiller divin
    le seigneur des seigneurs
    le roi des rois
    le prince de la paix



  • Pierre Boisjoli Pierre Boisjoli 2 mai 2010 03:22

    A long terme, nous serons tous morts a dit John Menard Keynes. Nous ne pouvons pas nous assoir sur une dette comme on le ferait à sa table. La Grèce a risqué et elle s’est retrouvée dans la dêche, une crise comme le monde en a encore jamais connue. La Grèce ce n’est pas l’Argentine et il faudra des efforts concertés pour rétablir la situation. Albert n’a rien à voir là-dedans.



  • Pierre Boisjoli Pierre Boisjoli 18 avril 2010 01:41

    Les États ont sauvé le capitalisme à la dernière crise et ils ne pourront pas répéter la manoeuvre des dizaines de fois car tout doit casser. Marx l’a prédit : la chute du capitalisme est imminente. N’en déplaise à tous ceux qui tirent de gros revenus du capitalisme, le temps est compté. Vous ne pourrez pas faire la pluie et le beau temps avec un système qui détruit tant de d’honnêtes gens. Dieu y verra.
    Pierre Boisjoli
     le conseiller divin
    le seugneur des seigneurs
    le roi des rois
    le prince de la paix

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Economie Economie

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité