• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pierre Boisjoli

Pierre Boisjoli

Je suis un orphelin depuis l'âge de 17 ans. Je me suis construit à partir de modèles que j'ai rencontré à l'université : des professeurs, des administrateurs, des collègues de classe.
J'ai d'abord fait des études de génie en géotechnique et en géologie, la mécanique des sols et la mécanique des roches. J'étais indiscipliné et j'ai flirté avec les groupes marxistes de l'Université. J'ai développé mon propre modèle mathématique par les tenseurs de spatialité pour faire un lien entre l'économie et les sciences sociales selon la base que Marx a développé dans son oeuvre Le capital.
J'ai été inspecteur de chantier de construction et j'ai poursuivi mes études en administration des affaires et en économie. J'ai une solide base en finance et en macro-économie. J'ai complété un baccalauréat et une maîtrise en adminsitration et j'ai nourri mes connaissances d'une solide recherche personnelle de la théorie des grands économistes du XXe siècle.
Je pense avoir fait le tour de la littérature économique qui explique les tenants et les aboutissants des grandes tendances actuelles. Je me propose d'écrire des textes sur notre monde économique à la lumière des très justes prévisions que Marx a eu au XIXe siècle.

Tableau de bord

  • Premier article le 01/06/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 117 18
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Pierre Boisjoli Pierre Boisjoli 7 février 2010 06:09

    On dit qu’une faute avouée est à moitié pardonnée. Il faut savoir ce que l’on corrige par suite de son mea culpa. On peut retomber facilement dans la même gangrène. Quant à Bardamu, je lui dirait que celui qui est sans péché lui lance la première pierre. Il est tout de même bon de savoir qu’un fonctionnaire à l’interne pense comme soi. Merci Michel Santi.
    Pierre Boisjoli
    Le conseiller divin
    le seigneur des seigneurs
    le roi des rois
    le prince de la paix



  • Pierre Boisjoli Pierre Boisjoli 7 février 2010 00:21

    Dieu a choisi ses prophètes et Il n’est pas intervenu pour leur dicter la conduite. Certains l’ont fait avec zèle, d’autres avec une certaine retenu, sachant pertinemment que leurs écrits seraient analysés en long et en large par des gens soucieux de leur image plus que de la vérité.
    Dieu a Lui-même écrit les dix commandements et c’est là la Loi divine qui n’a aucune commune mesure avec tout ce que les prophètes ont dit dans les écrits saints. En deuxième lieu, il y a les paraboles de Jésus-Christ et ses sermons car il est l’envoyé de Dieu, ce que les Musulmans ne nient pas, Ils ne reconnaissent pas Jésus comme le Fils du Père et cela est un autre problème qui sera résolu en temps et lieu. En troisième lieu, il y a les prophètes qui font la gloire de Dieu et parmi eux, Mahomet, Daniel, Saint-Paul et Saint-Jean.
    Il y a aussi des prophètes qui Dieu a sévèrement réprimé comme Jonas, Salomon et Moïse. Toute la Bible n’est pas uniquement une parole de sagesse ; elle a ses passages à vide. La Torah par exemple, est une loi parce que les Juifs avaient besoin d’une loi et Moïse leur en a écrite une. Elle n’est ni meilleure, ni pire que nos codes criminels actuels. Pourtant, on peut lire dans la Bible : « la loi de Dieu est parfaite, elle rend la vie ». Foutaise ! une parole de prophète un peu trop exubérant qui avait comme objectif de rehausser l’image de la Bible et qui a vu des tas de bonnes gens rabaisser les livres saints au nom de la raison jusqu’à dire que Dieu n’existe pas.
    Il faut faire attention à ce qui est cru et à ce qui est dit. L’homme n’est pas un être seulement de raison et Dieu l’a fait ainsi pour sa plus grande gloire. Vous verrez que je ne me trompe pas. Nostradamus a prédit qu’il viendrait sur des machines volantes. Quand mon heure sera venu, je descendrai par avion ; voilà tout.
    Pierre Boisjoli
    le conseiller divin
    le seigneur des seigneurs
    le roi des rois
    le prince de la paix



  • Pierre Boisjoli Pierre Boisjoli 5 février 2010 23:26

    Je suis solidaire de toi Bernard et c’est moi qui aura le dernier mot. Vous pouvez tous vous plaindre de cette analyse, mais il n’en reste pas moins qu’il faudra s’adapter à la dure réalité du monde.
    Pierre Boisjoli
    le conseiller divin
    le seigneur des seigneurs
    le roi des rois
    le prince de la paix



  • Pierre Boisjoli Pierre Boisjoli 5 février 2010 22:41

    Otez-vous de la tête qu’il puisse y avoir une entente cordiale avec les néolibéraux. Les néolibéraux croient qu’il y a eu crise parce qu’il n’y avait pas assez de libre marché. Sarkozy dans tout cela, prêche pour sa paroisse, un régime étatique fort dans un capitalisme tout aussi fort. C’est une contradiction absolue. Il faut mettre le capitalisme au pas ainsi que les capitalistes eux-mêmes, foi de Pierre Boisjoli
    Pierre Boisjoli
    Le conseiller divin
    le seigneur des seigneurs
    le roi des rois
    le prince de la paix



  • Pierre Boisjoli Pierre Boisjoli 1er février 2010 23:17

    Merci pour cette belle leçon de savoir vivre. Non, les Forums sociaux ne sont pas inutiles et ils ne représentent pas une vitrine sur l’ex-URSS. Tout le mouvement altermondialiste est empreint de paix alors que l’ex-URSS menaçait par la guerre. Oui, ils ont un réel souci de développer une science du bien vivre, du partage et du respect.
    Pierre Boisjoli
    le conseiller divin
    le seigneur des seigneurs
    le roi des rois
    le prince de la paix

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Economie Economie

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité