• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pierre-Marie Baty

Pierre-Marie Baty

Felix qui potuit rerum cognoscere causas.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1334 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 23 novembre 2012 12:25

    Au risque d’enfoncer le clou :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Croix_gamm%C3%A9e

    La svatiska bouddhiste, symbole du bodhisattva, est lévrogyre et ses branches sont en +. La croix gammée est dextrogyre, et ses branches sont en x. Les gens qui produisent et vendent ce genre de T-Shirt utilisent volontairement cette confusion pour vendre aux touristes des objets d’inspiration nazie, comme on peut le voir sur les photos de ce magasin birman :

    http://burma2010.over-blog.com/article-svastika-62195192.html

    Le casque en vente sur la première photo vous fera décider, si besoin était, si ces svatiskas, vendus sous cette forme, ne sont que d’innocents articles orientaux.



  • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 23 novembre 2012 12:12

    @Cogno :

    1. Nous n’avons pas gardé les vaches ensemble à ce que je sache, donc merci de me parler courtoisement.

    2. Un svatiska a) dextrogyre, b) noir, c) aux branches régulières, d) inscrit au centre d’un cercle blanc, e) sur fond rouge, c’était le drapeau officiel de l’allemagne nazie et il y a peu de gens au monde qui l’ignorent, et encore moins qui iraient jusqu’à affirmer que ces cinq critères esthétiques ainsi réunis ne sont qu’une innocente coïncidence, ou alors il faut être de la plus parfaite mauvaise foi, ce qui me semble bien évidemment impossible dans votre cas. Alors ?



  • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 23 novembre 2012 11:16

    Bonjour l’auteur

    Merci pour ce très bel article de qualité. Je ne comprends pas comment les deux premiers votes que vous ayez récolté aient pu être négatifs.

    Pour ma part, j’ai lu son essai « Après la démocratie » et je pense qu’il a tort de faire de notre précédent président de la république un cas à part, tout comme je ne partage pas son opinion sur F. Hollande, bien que je partage son diagnostic : le président se retrouve dans la situation du capitaine de navire qui se dirige à toute vapeur vers un iceberg de plus en plus visible. Je ne suis pas sûr que M. Hollande, qui donne l’impression d’être l’homme du consensus, soit à la hauteur des mesures radicales qui s’imposent.

    Or ceux qui le seraient se retrouvent, paradoxalement, cantonnés par une sciente omerta aux extrêmes de l’échiquier politique.

    De Gaulle était pourtant bel et bien un extrémiste, sous Vichy.

    Dans un ordre général, tous ceux dont on s’accorde à dire, de quelque bord que l’on soit, qu’ils ont changé la France — sans même parler de la sauver — étaient des extrémistes à leur époque. Il faut le reconnaître.

    Or, si ce constat fait de moi un dangereux bolchevique nazi communiste d’extrême-droite, alors peut-être qu’il faudra fiinir par en être fier.

    (@leypanou : on parle d’Emmanuel Todd, le démographe, pas d’Olivier Todd qui était son père...)



  • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 23 novembre 2012 10:45

    Au contraire, je trouve ça parfaitement nihiliste, c’est-à-dire salutaire !

    L’effet aurait été tout autre s’il avait été blond aux yeux bleus, mais dans son cas, l’intention nihiliste derrière son ostentation ne fait aucun doute.

    Ou alors je le surestime gravement, mais auquel cas je me sentirais bien seul smiley



  • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 17 novembre 2012 13:23

    Au temps pour moi, vous en parlez bien au deuxième paragraphe (quoique son nom soit Mladic et non Maldic comme vous l’écrivez). Ceci dit, il est bon de se méfier des jugements à l’emporte-pièce, aussi bien sur les personnalités du côté croate que sur les personnalités du côté serbe.

    Car ce qui me dérange dans cette affaire, ce n’est pas qu’on déclare deux généraux croates innocents alors que le traitement médiatique du conflit yougoslave les déclarait coupables (et ils le sont peut-être), c’est qu’on continue à en déclarer d’autres coupables alors qu’ils sont, en tout cas pour ma part, présumés innocents jusqu’à ce qu’on ait établi, devant un tribunal impartial et sur instruction contradictoire, la preuve irréfutable du contraire.

    L’émotion ne devrait jamais diriger l’opinion, et la recherche de bouc émissaire ne jamais se substituer à la justice.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité