• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pierre-Marie Baty

Pierre-Marie Baty

Felix qui potuit rerum cognoscere causas.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1334 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 9 décembre 2011 15:57

    Doter le FMI de 200 milliards pour qu’il nous les reprête avec intérêt, c’est soit l’aveu de la plus abyssale incompétence, soit de la haute trahison. Au choix.

    Je ne paraphraserai pas Einstein sur la connerie humaine, mais il y a des moments quand même où certains sont tellement loin sur cette courbe de Gauss que j’en viens à considérer que tant de connerie concentrée dans une seule personne ne peut être que statistiquement improbable.

     



  • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 9 décembre 2011 12:40

    Bonjour,

    Aucun problème à publier mon témoignage, au contraire. Mais une recommandation cependant :

    Ne le prenez pas comme parole d’évangile.

    L’expérience que je vous ai relatée a bientôt dix ans. C’est dire si j’ai eu le temps d’y réfléchir et de la tourner dans tous les sens. Elle a forcément été altérée. Je me suis construit mon propre modèle autour, un paradigme assez grand au point que rien n’est pour le moment venu le contrarier, mais il est très probable que certains aspects de l’expérience aient été annihilés par ma mémoire, et il est possible que d’autres aient été magnifiés. La mémoire est sélective : elle ne garde que ce qui nous arrange. Sans compter que le message lui-même est déjà altéré lors de la transmission, car, de l’expérience réelle :

    - j’ai retenu et relate maintenant ce que j’en comprends, c’est-à-dire une moindre partie,

    - vous allez retenir ce que vous en comprenez (et une grande partie des gens ne retiendront même que ce qui les arrange), c’est-à-dire une partie moindre encore.

    N’oubliez pas : « Doutez de tout, et même de ce que je vais vous dire. » — Bouddha Sakyamuni

    Je vous souhaite une bonne journée smiley



  • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 9 décembre 2011 12:08

    C’est le désir d’outrage qui est une marque de bêtise, qu’il soit blasphématoire ou pas.

    Si vous voulez vous entreprendre à légiférer contre la bêtise, vous n’avez pas fini...



  • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 8 décembre 2011 20:20

    Ce modèle me semble compatible avec mon expérience, tout en oblitérant complètement (est-ce un oubli ?) une expérience essentielle.

    Je ne regrette pas d’avoir lu vos trois articles sur le sujet. L’expérience ubiquiste et atemporelle est effectivement compatible avec l’appréhension d’un nombre plus grand de dimensions d’espace-temps.

    Ensuite, notre interprétation diverge. Vous maintenez la séparation entre l’individu et le restant de l’univers, et vous échafaudez des théories qui me font penser à de la science-fiction (sans intention péjorative, je vous assure) à ce sujet, alors que j’ai trouvé que cette séparation s’abolissait au fur et à mesure qu’on prenait conscience de notre nouvel état.

    Mon expérience fut une réalisation progressive de ceci :

    - Tous les lieux sont le même, à savoir ici,

    - Tous les temps sont le même, à savoir maintenant,

    - Tous les êtres, sentients ou non, objets ou choses, sont le même, à savoir quelque chose que je n’ai pas encore découvert, mais que je soupçonne fortement d’être la seule chose qui soit.

     

    J’ai l’intuition que ceux qui ont dit les choses suivantes mériteraient d’être mieux compris :

     

    « Tous les êtres sont le Bouddha. Tous ont en eux la sagesse et la vertu. » — Bouddha Sakyamuni

    Tous les êtres sont effectivement le même être. Ils ne sont pas une partie de ce même être, ils sont la totalité de cet être, seulement ils n’en ont pas conscience. Il est possible de le redécouvrir. Cette prise de conscience s’appelle l’éveil.

     

    « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » — Jésus de Nazareth

    Quand l’auditeur aura compris cette phrase, parce qu’elle est formulée au futur et non à l’impératif, il considèrera son prochain comme, c’est-à-dire très littéralement en tant que, lui-même. Prochain = toi-même. Il ne s’agit pas d’une comparaison mais d’une identité. Notez qu’il a dit bien d’autres choses de cet acabit : « qui me voit, voit le Père » et autres « ce que vous faites à l’un de ces petits, c’est à moi que vous le faites ».

     

    « Je suis Atoum-Rê le grand Dieu qui est venu à l’existence par lui-même. A moi appartient hier et je connais demain. Je suis le phénix d’Héliopolis, celui qui embrasse tout ce qui existe. » — Livre de la Sortie au Jour, improprement appelé « livre des morts ».

     

    Je précise que je suis agnostique. smiley



  • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 8 décembre 2011 19:26

    Très joli texte !

    La pauvreté n’est pas un défaut, et la frugalité est même une qualité enviable ! Eh, nos vies sont faites de choix... smiley

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité