• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pierre-Marie Baty

Pierre-Marie Baty

Felix qui potuit rerum cognoscere causas.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1334 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 30 novembre 2011 13:41

    Au sujet de la démocratie directe, le Livre Vert de Kadhafi est une lecture qu’il me semble indispensable de connaître.

    http://www.pdfhost.net/index.php?Action=DownloadFile&id=ffa5a1595eadcedba7d21070b2e8ad28

    Contrairement à ce que les prescripteurs de pensée vous ont dit à son sujet, on n’y trouve pas que des âneries.

    J’en trouve bien davantage dans les livres de certains écrivains à la mode qui se targuent de philosophie.



  • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 30 novembre 2011 13:31

    Pardonnez-moi mais, pourrais-je savoir où vous êtes allé pêcher l’idée qu’en ex-URSS, le sort des personnes âgées n’était pas enviable ?

    Je suis profondément surpris par une telle affirmation. Il me semble, sans vouloir faire l’apologie ni la promotion de quelque système politique que ce soit, qu’il faut bien honnêtement reconnaître que c’était précisément le contraire !

    La meilleure pièce à conviction de ceci étant que les personnes âgées en Russie (qui ont donc connu l’époque soviétique), sont précisément celles qui votent massivement pour les partis d’obédience communiste - voir la base électorale du parti de Guennadi Ziouganov.

    Si vous voulez d’autres exemples, en Allemagne de l’Est, une grande majorité parmi les personnes ayant connu la RDA sont nostalgiques de son système politique (sondage Bild).

    Documentez-moi donc ?



  • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 30 novembre 2011 13:16

    L’économie est une discipline empirique basée sur des postulats ayant valeur de dogmes, lesquels sont tous faux, et pour une raison simple : l’échange monétaire représente l’échange d’une richesse réelle contre une richesse symbolique, c’est à dire qui n’existe pas.

    Quand vous créez de l’argent, vous faites croire au système dans lequel vous évoluez (ici, le monde) que celui-ci contient plus de richesses qu’il n’en contient en réalité : les siennes propres, plus une autre, virtuelle, inexistante, symbolisée par votre monnaie.

    Ainsi, la richesse du monde passe de « tous les objets de la Terre », à : « tous les objets de la Terre, plus tous les billets de banque ».

    (Notez qu’on est même maintenant passé à « tous les objets de la Terre, plus tous les billets de banque, plus le montant de la somme de toutes les écritures dans toutes les bases de données des systèmes informatiques bancaires ». Ce système est donc au moins doublement faussé dès le départ).

    L’économie peut ainsi se définir comme la discipline d’étude des échanges basés sur des arnaques consenties.

    J’ai conscience que ce que j’écris est un peu violent, mais j’ai beau disséquer la question de manière non partisane je n’arrive néanmoins pas à réfuter l’aboutissement de cette conclusion.

     



  • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 30 novembre 2011 10:20

    Je soulignais le fait que la création de monnaie s’accompagne nécessairement d’une escroquerie, car elle fait augmenter la quantité de richesse virtuellement disponible de manière erronnée.

    Et cela, même John Maynard Keynes n’a rien à dire sur la question.

    Pourquoi ? Les économistes sont-ils des sots, ou bien des escrocs ? smiley

    Les conspirationnistes pensent que ce sont des escrocs.

    Moi, ...



  • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 29 novembre 2011 19:45

    Petite correction dans mon message précédent. Il y a un mot en trop dans la phrase suivante (ici corrigée) :

    « Ce coquillage vaut un poisson, et quand j’aurai pêché un poisson et que tu auras mangé les deux tiens, tu pourras me donner ce coquillage et je te donnerai un poisson à mon tour. »

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité