• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pierre-Marie Baty

Pierre-Marie Baty

Felix qui potuit rerum cognoscere causas.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1334 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 28 novembre 2012 10:31

    Où il est démontré qu’un mauvais conteur, loin d’endormir les enfants, n’aboutit qu’à les réveiller. smiley



  • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 24 novembre 2012 16:13

    Votre réponse aiguille ma curiosité. Qu’est-ce que le judaïsme nous a donné de bien, qui n’existait pas avant lui ?



  • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 24 novembre 2012 12:46

    Bonjour,

    Je pense que c’est d’abord et surtout l’arrivée du christianisme, religion intégriste, exclusive et intolérante vis-à-vis des multiples paganismes, qui a provoqué l’aliénation des peuples conquis à Rome et par là, l’éclatement de l’Empire romain.

    L’Empire byzantin suivra une trajectoire similaire, dépensant l’essentiel de son énergie dans des expéditions militaires à caractère religieux : prosélytes ou punitives. Il finira défait, soumis par encore plus intégriste que lui.

    Globalement, on constate que ce qui a uni les peuples fut la tolérance et le syncrétisme, et ce qui les a désuni fut l’intolérance et le suprémacisme.

    Je pense qu’on peut affirmer que les mêmes causes sont en train de produire les mêmes effets aujourd’hui.



  • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 23 novembre 2012 22:09

    C’est l’évidence, la lecture quotidienne d’AgoraVox est devenue un exercice de compassion bouddhiste.

    L’ensemble des critères déterminatifs de la svastika nazie sont présents dans le symbole : couleur, proportion des branches par-rapport au vide, coudes à angles droits, orientation dextrogyre, inclinaison à 45°, inscription dans un cercle blanc sur fond rouge primaire. Il y a donc statistiquement une chance infinitésimale que les producteurs de ce T-shirt l’aient conçu et vendu en croyant n’avoir affaire qu’à un symbole oriental anodin.

    Que la personne qui le porte en ait conscience ou non n’est pas le problème : si elle en a conscience, vu ses caractéristiques morphologiques qui la rangerait dans les ennemis du nazisme, elle est forcément nihiliste, ce qui est un courage que je salue ; et si elle n’en a pas conscience elle est ignorante, ce qui n’est pas un aveu de bêtise.

    Qu’on vienne dès lors hurler à l’ignorance de la culture orientale dès qu’on relève un exemplaire de svastika objectivement nazi celui-là, me navre. C’est non seulement un procès d’intention, mais hors sujet par-rapport à la remarque initiale, et faux. Et quand en plus c’est objecté avec discourtoisie, voilà qui donne une raison puissante d’aller voir ailleurs. Je comprends de mieux en mieux pourquoi les meilleurs contributeurs se barrent.



  • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 23 novembre 2012 12:40

    Radix, la svastika était un symbole parfaitement innocent avant sa récupération par le nazisme. Il n’y avait donc pas de provocation à tenir une blanchisserie ainsi nommée en 1912 en Allemagne. Mais je doute que le logo de cette blanchisserie à l’époque ait possédé les cinq caractéristiques, dont les couleurs, le fond, le sens de rotation, et le changement d’orientation à 45°, qui ont caractérisé celle des nazis.

    Celle-ci est ouvertement d’inspiration nazie, comme le démontre le second lien que j’ai posté dans mon message précédent.

    Vous aurez remarqué d’ailleurs que le casque nazi que vend ce magasin birman, en plus desdits T-Shirts, est en plastique, ce n’est donc pas un objet archéologique mais une camelote quelconque produite là-bas et vendue à bas prix pour les touristes imbéciles.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité