• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

pilhaouer

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 30/04/2009
  • Modérateur depuis le 01/04/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 26 293 557
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 5 5 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • pilhaouer 21 janvier 2013 11:04

    Mais qui a inventé les jihadistes ?

    Comment ferions-nous pour intervenir dans la zone vitale économiquement du Sahel s’ils n’ y avait pas de jihadistes ?
    Quels prétextes trouverions nous pour contrôler nos approvisionnements en pétrole, gaz et uranium ?

    Les jihadistes sont des collaborateurs indispensables pour l’impérialisme qui les a créé d’abord en Afghanistan, puis en Irak, puis en Libye, en Syrie avec ses alliés qataris et saoudiens, et maintenant au Sahel.

    Le fait qu’une partie de l’armée Malienne formée par l’Oncle Sam soit passée au Jihad avec armes et bagages devrait ouvrir un peu les yeux, non ?

    Et maintenant c’est parti, hier la charia et des mains coupées, et dès aujourd’hui la vengeance contre tout ce qui ressemble à un homme du Nord .

    Tout va bien !



  • pilhaouer 21 janvier 2013 10:29

    « Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage ! »

    "... je dis que nous avons contre nous, contre la paix, contre la vie des hommes à l’heure actuelle, des chan­ces ter­ri­bles et contre les­quel­les il faudra que les pro­lé­tai­res de l’Europe ten­tent les efforts de soli­da­rité suprême qu’ils pour­ront tenter ... . "

    Le dernier discours de Jean Jaurès, ...

    Cinq jours après, Jaurès était assassiné au café du Croissant, à Paris. Trois jours plus tard, la guerre était déclarée... et les socialistes faisaient tout le contraire des propos qu’avait prônés Jaurès.

    C’était il y a un siècle, le 25 juillet 1914.

    Jaurès (Jacques Brel)




  • pilhaouer 18 janvier 2013 09:24
    Mali : Des milliers de Touaregs se réfugient à la frontière algérienne

    Par Boris Thiolay, publié le 18/01/2013 à 08:20

    Craignant des bombardements et les exactions des soldats maliens en cas de reconquête du nord du pays, des milliers de Touareg ont fui la ville de Kidal, le bastion du mouvement Ansar ed-Dine, pour se réfugier à la frontière algérienne. 

    L’Express



  • pilhaouer 18 janvier 2013 08:26

    Merci de rappeler l’histoire .



  • pilhaouer 17 janvier 2013 20:05

    Juste quelques questions :

    1. Qui a le plus souffert de la guerre en Afghanistan dont je rappelle qu’elle était« justifiée » aussi par la lutte contre les coupeurs de pieds et de mains obscurantistes ?
    La situation des femmes et des petites filles afghanes a-t-elle été améliorée ?
    2. Qui a le plus souffert des guerres d’Irak et de l’embargo préalable (le prix à payer étant la mort d’ enfants par milliers selon Miss Albright ?
    3. Avons nous rendu les Libyens plus libres et plus heureux ?

    Ne seriez vous pas plus royaliste que le roi.
    C’est le Drian qui certes utilise les mêmes éléments de langage que Fabius : nous combattons des terroristes-criminels (pas des ennemis avec qui on négocie un jour et c’est le cas en Afghanistan aujourd’hui) mais après avoir aussi invoqué le prétexte humanitaire, il développe surtout largement l’idée que l’Europe et ses intérêts sont menacés .

    Savez-vous que beaucoup d’africains ont aussi du mal à choisir entre la peste jihadiste et le choléra impérialiste ?

    Enfin, tout de même, à propos de la conquête de l’Indochine comment pouvez-vous la justifier comme vous le faites. Avez-vous oublié les horreurs qu’elle engendra. N’avez-vous jamais vu les têtes exposées pour l’exemple par les colonisateurs civilisés, l’horreur du napalm et de l’agent orange qui fait toujours des victimes etc ... ...

    "... il n’y a pas pour notre peuple à choisir entre des Seigneurs coupeurs de bras et de pieds le Coran à la main et des Maîtres maniant le bâton, le fouet, les armes et qui exploitent, la Bible à la main, jusqu’à ce que mort s’en suive. Cette fatalité piégeuse doit être absolument rejetée. Car, aussi bien les premiers que les deuxièmes, de par l’histoire et sous nos yeux, ont démontré et démontre quotidiennement l’affection qu’ils ont pour le peuple Noir. La seule voie pour être libre est donc d’accepter de payer nous-mêmes le prix de cette liberté. Aussi insupportables, aussi durables que les atrocités des uns ou des autres puissent sembler, il n’y a pas de libération lorsqu’on quitte un Maître pour un Autre. Car, un peuple qui invite une « Civilisation Supérieure » à le libérer n’a comme libération qu’une nouvelle servitude. Les peuples qui se sont affranchis de leurs chaînes d’où qu’elles viennent sont ceux qui se sont sacrifiés pour se les ôter.... "
    KPOGLI Komla
    http://lajuda.blogspot.fr/
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès