• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 87 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Pinpin 18 juin 2008 13:52

    Le nucléaire n’a pas d’avenir, car en 2025, les ressources seront épuisées.

    http://www.futura-sciences.com/fr/comprendre/dossiers/doc/t/geologie/d/luranium-dans-le-monde_802/c3/221/p2/

    Dommage.



  • Pinpin 29 février 2008 12:02

    En effet, le carcan se resserre, le Nouvel Ordre Féodal s’installe.

    L’asservissement absolu par les privations totales de nos libertés, au profit de quelques démiurges richissimes qui perçoivent l’humanité comme un troupeau de bétail à exploiter.

    Et là où nos gouvernements devraient nous protéger des lobbystes et autres, riches mercantils à la recherche du contrôle et du pouvoir absolu, nous constatons leur collaboration et leur soumission.

    Internet, dernier espace de liberté et de gratuité, se télémorphise.

    Pour ceux qui ne sont pas informaticiens et ne peuvent pas dépenser plus d’argent, la vache à lait ayant ses pies taries, internet n’a plus grand chose à offrir de gratuit, toutes les formes de cultures se verrouillant financièrement.

    Moi qui rêvait d’une humanité libérée de l’argent et du travail, où l’homme vivrait en harmonie avec la planète et avec ses congénères, je peux mettre mon utopie bien au fond de mon c...



  • Pinpin 12 janvier 2008 01:56

    Il y a bien des raisons d’être inquiets !!!

    Une telle médiatisation dépasse l’entendement, l’omniprésence sarkozyenne est un fait unique en France.

    Sa politique est catastrophique, n’en déçoive Lerma (d’ailleurs, combien est-il rémunéré pour devenir commentateur permanent de l’UMP ?).

    Au niveau international, le discrédit s’abat sur notre pays, nos voisins germaniques, les peuples arabes, nos partenaires européens, tous hallucinent devant l’énergumène.

    Le déficit commercial français n’a jamaisété aussi important, or le quiquennat de Chirac, où Sarko fut entre autre ministre de l’économie, et les 8 derniers mois de sa monarchie élective en tiennent forcément une part de responsabilité. Où est son efficacité, où est le redressement de notre économie ?

    Au niveau national, son culte permanent détériore irrémédiablement notre inconscient, et crée une sorte de dépendance narcotique envers sa personne, nous aveuglant face à la destruction de nos acquis sociaux et aux privations de nos libertés. Ce culte du chef me dégoûte au plus haut point. Aristote place le meilleur gouverneur comme celui qui agit et qui ne fait pas parler de lui. Là on est aux antipodes.

    Le pire, c’est que d’ici 5 ans, une crise majeure explosera forcément, que ce soit une vague terrible d’attentats en France, ou une guerre en Iran dégénérante. Dans les 2 cas, je frémis face aux mesures que l’ubuesque va entreprendre.

     

    Mon seul espoir, la fin du calendrier Maya le 21 décembre 2012, où l’avènement d’une ère nouvelle. Autant dire que je reste pessimiste.

     

    Ouf, il ne m’empêchera pas de boire des bières avec des potes et de continuer à me marrer, au fond on n’a qu’une vie, autant en profitter et laisser de côté tous ces guignols qui dézinguent notre planète.



  • Pinpin 8 janvier 2008 17:54

    « Les idées sont bonnes à prendre seulement quand celui qui porte un jugement de valeur accepte la République et le suffrage universel ,(les élections !) et qu’il vote ! »

    On peut refuser le suffrage universel et la République actuelle tout en ayant de bonnes idées, et sans être anarchistes. Respectons les royalistes par exemple (pas ceux qui supportent Ségolène Royale, mais ceux qui pronent la réinstauration d’un monarque)

    Si par des ondes hertziennes, la veille d’un dimanche électoral, tous les électeurs se faisaient hypnotisés, quelle serait la valeur de ce suffrage ?

    Nos démocraties de consommation sont clairement à remettre en question, quelque chose s’est déréglée : Bush, Poutine Sarko, merci la Démocratie !

    Des solutions alternatives : un concours national pour sélectionner le président, une IA impartiale au pouvoir, une démocratie participative...



  • Pinpin 18 décembre 2007 17:46

    Le culte de l’idole est en place.

    Le peuple a son nouvel opium, et comment va-t-on l’aider à se désintoxiquer ?

    Si pendant 5 ans, l’énergumène occupe le devant de la scène, il sera évidemment réélu. Tel un Poutine francophone, tel un Roi Soleil médiatisé, ses simagrés dissimulent les actions dévastatrices en cours et la destruction du système social français, offert en pâture au capitalisme forcené. Mais le peuple en redemande sans cesse.

    Car si les journalistes lui réservent leur couverture, si Sarkozy est un des mots en sélection de Dailymotion, si le nombre d’occurences de recherche sur google de « Sarkozy » ne cesse d’augmenter (http://www.google.com/trends?q=sarkozy&ctab=0&geo=FR&geor=all&date=ytd&sort=0) c’est bien que l’accoutumance s’endurcit.

    Or l’heroïne du peuple apporte quelques jouissances éphémères, mais mène droit à la mort prématurée.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès