• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

pokannicknow

pokannicknow

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 123 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • pokannicknow pokannicknow 22 mai 2007 14:54

    Je suis fier d’avoir réussi, alors que j’ai du écrire moins d’une dizaine de messages (à vérifier, certains datent), à proposer un style immédiatement reconnaissable.

    Trêve de plaisanteries, M. Masson votre commentaire pourrait être, lui, qualifié de « Masson tout craché », je m’explique :
    - Aucune allusion au sujet principal de mon intervention, c’est-à-dire le ton et le vocabulaire employé dans les courriels envoyés à Ségolène Royal. Rien.

    - Une focalisation sur un point de détails insignifiant, ici votre message (« la distinction du personnage », « commentaire superflu »,...) concerne uniquement l’utilisation du terme « anus » (« anuso » en espéranto d’après http://esperanto-panorama.net). Terme d’anatomie humaine tout à fait exact décrivant l’orifice par lequel le rectum, la partie terminale du gros intestin (le côlon), abouche à l’extérieur du corps, auquel vous faites-vous même régulièrement allusion (dans des messages adressés à Asp Explorer) et servant ici de figure de style. J’aurais pu mettre « avec ses pieds ».

    - Une affirmation fausse,(peut-être fondée sur une théorie du complot : ce sont tous des méchants qui haïssent l’espéranto), je ne prétends donner de leçons à personne, je constate juste et je cite un document publié sur le site même de votre association.

    J’ai hâte de connaître votre réponse, elle va surement encore beaucoup m’amuser.

    Cordialement



  • pokannicknow pokannicknow 22 mai 2007 14:09

    Il n’y a qu’à voir comment un espérantophone a « démarché » Ségolène Royal pour voir que la courtoisie et le débat d’idées n’existe pas en espéranto. http://www.esperanto-sat.info/article926.html Le troisième message est particulièrement agressif. Mais on retrouve le schéma « classique » A :(Masson & co) B :(individu lambda, moi par exemple)

    A : « L’espéranto est l’unique voie de rédemption ! »

    B : « Euh, vous êtes sûr ? Moi je ne suis pas tout à fait convaincu, ça n’a pas l’air de marcher si bien que ça,si ? »

    A : « T’es qu’un connard qui réfléchi avec son anus ! »(ou assimilé)

    Pouin pouin pouin...



  • pokannicknow pokannicknow 22 mai 2007 11:59

    Voilà qui en dit long sur la connaissance du sujet : « une langue qui au bout de 140 ans est parler par moin de 1% de la population » !!!

    La moindre chose à faire, lorsque l’on a des doutes, c’est d’aller voir où sont le vrai et le faux.

    Je ne vois pas trop où il y a une erreur :
    - 2 millions de locuteurs d’après http://www.esperanto.qc.ca/faq-fr.htm, donc divisé par 6 milliards ça fait bien moins de 1%.

    - on peut chipoter sur les 140 ans. date de la parution de la première brochure de Zamenhof 1887. Et 2007-1887 : 120 ans. MAIS si on considère (d’après wikipedia) que Zamenhof a travaillé sur l’esperanto depuis les années 1870, on se rapproche des 140 ans...

    Voilà

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès