• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pol-Adolf Staline

Pol-Adolf Staline

Écolo-baba-bobo-nazi
Khmer-vert-de-gris
Décroissant-malthusien-génocidaire
Crypto-trotsko-pastèque-situationniste-alcoolique-chronique
Anti-nucléaire-primaire-partisan-du-retour-à-l'âge-de pierre
Anarcho-terroriste-très-très-méchant-vilain-pas-beau-qui-pue
Mangeur-de-capitalo-productivo-consuméristes-au-p'tit-déjeuner
Va-nu-pieds-barbu-chevelu-altermondialiste-joueur-de-djembé-fumeur-de-bédos

Accessoirement : Adepte de la Pensée Unique (la mienne), Roi des Khons auto-proclamé (par décret divin), futur Dictatureux Mondialesque (à temps partiel), et surtout, surtout : Poète Maudit pour l'Éternité (j'suis pas foutu d'écrire un seul vers qui tienne la route...).
 
"La beauté devant moi fasse que je marche
La beauté derrière moi fasse que je marche
La beauté au-dessus de moi fasse que je marche
La beauté au-dessous de moi fasse que je marche
 La beauté tout autour de moi fasse que je marche"

 
Chant Navajo
 
"Ô homme ! Prends garde !
Que dit minuit profond ?
J'ai dormi, j'ai dormi,
D'un profond sommeil je me suis réveillé.
Le monde est profond,
Plus profond que n'a pensé le jour.
Profond est son mal,
La joie plus profonde que la peine du coeur.
La douleur dit : passe !
Mais toute joie veut l'éternité
 - Veut la profonde, profonde éternité."

 
Friedrich Nietzsche (à vos souhaits !)
 
"Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l'herbe menue.
Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.
Je ne parlerai pas, je ne penserai rien,
Mais l'amour infini me montera dans l'âme,
Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien,
 Par la Nature, heureux - comme avec une femme."

 
Arthur Rimbaud (ne pas confondre avec John - Rambo !)
 
je ne crois plus aux mots des poèmes,
car ils ne soulèvent rien
et ne font rien.

autrefois il y avait des poèmes qui envoyaient un guerrier se faire trouer la gueule,
mais la gueule trouée
le guerrier était mort,
et que lui restait-il de sa gloire à lui ?
je veux dire de son transport ?
rien.

il était mort,
cela servait à éduquer dans les classes les cons et les fils de cons qui viendraient après lui
et sont allés à de nouvelles guerres
atomiquement réglementées

je crois qu’il y a un état où le guerrier
la gueule trouée
et mort, reste là
il continue à se battre
et à avancer,
il n’est pas mort,
il avance pour l’éternité.

mais qui en voudrait
sauf moi ?

et moi, qu’il vienne celui qui me trouera la gueule
je l’attends.


 Antonin Artaud (a.k.a. Artaud le MôMo, mais on s'en cogne - la tête contre les murs) 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 212 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Pol-Adolf Staline Pohl-Adolph Stahline 2 juillet 2011 00:58

    Hahahaha, assez bien vu je trouve ! smiley

    Mais je vous sens un soupçon énervé quelque part. Vous avez subi des persécutions ? smiley



  • Pol-Adolf Staline Pohl-Adolph Stahline 1er juillet 2011 16:03

    Hello Lilia ! 

    Je suis loin, très loin d’être un fin connaisseur du soufisme, mais en tant que mystique judéo-christique, je partage cette passion pour l’Infiniet, la Perfection, qui s’exprime aussi par l’amour du chant, de la musique, de la danse, de la poésie, de la beauté de la Création et des créatures, du partage et de la fraternité sans frontières, et de la liberté, un mystique très très imparfait pour le moment, je l’avoue. 

    Non, je ne connais pas ce film indien, je regrette. 

    Il y a aussi sur France-Culture des émissions absolument passionantes sur l’islam et les spiritualités. J’ai beaucoup aimé celle-ci, par exemple : Les Mystiques errants sur la Route de la Soie.

    Je dois dire que je ne sais plus trop où donner de la tête, nous vivons dans un monde avec une telle surabondance des moyens d’accès à la culture ! Et en plus, il m’en faut si peu : il me suffit d’être dans la nature et de communier avec les éléments, et je suis heureux !

    « Comme le roi porte couronne, le vagabond porte soleil en tête. » Lanza Del Vasto

    Merci à vous ! smiley

    Ah, tiens, une prière amérindienne pour la route, et le bonheur des coeurs :

     Prière Chinook

    Nous invoquons la Terre, notre demeure, ses merveilleux abîmes et ses hauteurs fulgurantes, sa vitalité et sa profusion de vie, et tous, ensemble, nous lui demandons de nous enseigner et de nous montrer le Chemin.

    Nous invoquons les montagnes, les cascades et les Olympes, les hautes vallées verdoyantes et les prairies couvertes de fleurs sauvages, les neiges éternelles, les sommets silencieux, et nous leur demandons de nous enseigner et de nous montrer le Chemin.

    Nous invoquons les eaux qui couvrent la Terre d’un horizon à l’autre, qui coulent dans nos rivières et dans nos ruisseaux, qui tombent dans nos jardins et nos champs, et nous leur demandons de nous enseigner et de nous montrer le Chemin.

    Nous invoquons la terre qui fait pousser notre nourriture, le sol nourricier, les champs fertiles, les jardins et les vergers abondants, et nous leur demandons de nous enseigner et de nous montrer le Chemin.

    Nous invoquons les forêts, les grands arbres qui s’élancent puissamment vers le firmament, leurs racines dans la terre et leurs branches dans le ciel, le sapin, le pin et le cèdre, et nous leur demandons de nous enseigner et de nous montrer le Chemin.

    Nous invoquons les créatures des champs, des forêts et des mers, nos frères et sœurs, le loup, le cerf, l’aigle et la colombe, les grandes baleines et le dauphin, l’orque magnifique et le saumon qui partagent notre patrie du nord-ouest, et nous leur demandons de nous enseigner et de nous montrer le Chemin.

    Nous invoquons tous ceux qui ont vécu sur la Terre, nos ancêtres et nos amis, qui ont rêvé au bien des générations futures et dont la vie a bâti notre vie, et avec gratitude nous leur demandons de nous enseigner et de nous montrer le Chemin.

    Et enfin, nous invoquons ce que nous avons de plus sacré, la présence et la puissance du Grand Esprit d’amour et de vérité qui baigne tout l’univers… et lui demandons d’être avec nous de nous enseigner et de nous montrer le Chemin.



  • Pol-Adolf Staline Pohl-Adolph Stahline 1er juillet 2011 15:26

    Lorelei, ma douce amie, est-ce bien à moi que vous vous adressez ? Je vais supposer que oui...

    Vous êtes décidément aussi charmante que rigolote, le saviez-vous ? smiley 

     Vous avez entièrement raison : j’ai une piètre connaissance du bouddhisme, et je ne vois pas en quoi ce serait étonnant ; je n’ai jamais prétendu le contraire nulle part, ni ne me suis défini comme adepte/pratiquant de cette philosophie/religion. 

    « des liens afin de vous briser l’idée de new âge ».

    Comme vous y allez ! Vous me faites un peu peur, là... Vous voulez me briser des idées ? J’ose espérer que ça ne sera pas trop douloureux ! J’ai pas l’air comme ça, mais je suis un petit mec tout fragile, vous savez ! 

     smiley



  • Pol-Adolf Staline Pohl-Adolph Stahline 30 juin 2011 22:51

    Le courant que je préfère dans l’islam, c’est le soufisme : très souvent des fous de musique comme moi, et des gens tolérants, ouverts et pacifiques. 

    Dommage qu’ils soient autant décriés et persécutés par les fondamentalistes fanatiques...

    Vidéo : The Sufi Soul ( documentaire anglais )

    Zohreh Jooya - My Soul ( chanteuse irano-afghane )

    « Bien au-delà des pensées sur ce qui est du mal
    Ou ce qui est bien, il existe une prairie.
    Là, je te retrouverai.
    Alors qu’au sein de cette verdure l’âme est étendue,
    La plénitude du monde devient trop vaste pour se dire » (1)

    Djalâl- ud-Dîn Rûmi (1207 - 1273)

    (1) Traduit de l’anglais par mes soins

     



  • Pol-Adolf Staline Pohl-Adolph Stahline 30 juin 2011 21:49

    Benoît De Mes Deux =>

    Sans blague ? Curieux que tu ne cesses de démontrer le contraire - l’obscurité incommensurable de ta bêtise - à coup de commentaires péremptoires, insultants et insondables de vacuité dépassant rarement les 2 lignes. 

    Le genre de gonze « éclairé » qui à la suite d’une de mes intervention, à propos des délires new-âgeux de certains, et sans autre forme de procès ou d’argumentation, n’avait rien de mieux à dire que de proposer de me faire enfermer dans un asile. 

    Si ça doit être toi le chantre de l’humanisme athée et de la raison éclairée, alors bravo, continue comme ça à tirer des buts contre ton camp, et moi je vais précher la Bonne Parole. 

    Devinette : quelle est le comble de la bêtise pour un athée ?

    Réponse : CROIRE que les religieux en possèdent l’exclusivité - de cette même bêtise. 

     smiley

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité