• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

pruliere

pruliere

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 160 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • pruliere pruliere 8 juin 2009 12:42

    Je crains hélas que vous n’ayez mille fois raison !
    Et le comportement actuel du PS ne me donne pas vraiment confiance en l’avenir. Il est plus facile pour des éléphantes de se crêper le chignon que doit s’asseoir autour d’une table et tenter de préparer un programme qui soit réalisable dans les années à venir.
    La situation est de toutes façons biaisée dès le départ : depuis 26ans (fin du gouvernement Mauroy), le PS a résolu de jouer dans le domaine où la droite excelle, le libéralisme, sans comprendre que c’était commencer le match avec un handicap quasi inssurmontable.
    C’est triste à admettre, mais ne rêvons plus...Nous ne connaitrons jamais une vie dans laquelle les valeurs ne sont pas celles de l’argent, mais plutôt celles du respect de l’autre et de nôtre environnement, du partage de valeurs et dans laquelle nos enfants s’épanouiraient sans avoir à se soucier trop de leur avenir.



  • pruliere pruliere 8 juin 2009 11:32

    Mon père anti-européen convaincu me disait lorsque j’ai voté pour la première fois que c’était l’Europe des riches et du fric que l’on construisait, et non pas celui des peuples. Incrédule, je le regardais avec compassion, n’essayant même pas d’argumenter à l’époque. Il y a de cela 35 ans !
    Aujourd’hui, je mesure la sagesse de ces propos et je me rends à l’évidence. Ces gens-là avaient bougrement raison.
    L’Europe est là pour détricoter les acquis sociaux des travailleurs provenant pour la plupart du comportement odieux des grands patrons pendant le guerre. L’Europe est là pour aider les riches patrons à revenir à des conditions d’enrichissement nettement plus favorables, comme pendant la période de l’industrialisalion au XIXème siècle en Angleterre, par exemple. Ah quelle période bénie, lorsque le patron avait quasiment droit de vie ou de mort sur ses ouvriers !
    L’Europe est là aussi pour faciliter les transferts de fonds : ils sont comme cela insaisissables et donc à l’abri des mauvaises intentions de peuples qui auraient un jour l’outrecuidance de réclamer leur dû.
    En regardant les résultats de ces élections, je trouve étrange que la quasi-totalité des citoyens européens plébiscitent ceux dont la politique est responsable de la crise actuelle et qui ont de par là mis des millions d’européens au chômage.
    Je n’y comprends plus rien et je ne sais pas si j’aurais à coeur de voter la prochaine fois !



  • pruliere pruliere 8 juin 2009 10:41

    Roger m’a redonné le goût à regarder le tennis que je n’avais plus depuis les retraites de B. Borg et McEnroe.
    Ce joueur est plus qu’un joueur...Il communique un charisme incroyable.
    Une chose me fascine chez lui : la capacité qu’il a eu à surmonter son plus gros défaut : s’énerver sur les courts en allant jusqu’à casser ses raquettes. De colérique, il est devenu l’un des plus calmes...Chapeau !
    Quelqu’un a comparé sa raquette hier à « le stradivarius d’un musicien de génie » ! C’est très juste....

    Allez Roger, fais nous rêver encore un peu avant que les cogneurs de s’emparent des grands chelems !



  • pruliere pruliere 5 juin 2009 13:58

    Quelle honte !
    Quand je pense que j’ai écouté plusieurs fois les émissions de Coffe sur la malbouffe à la radio....
    On ne peut plus faire confiance à personne dans ce monde pourri par le fric !

    A quand une pub « Hulot » pour Total, ou Bové pour les produits Monsanto ?

    Pas Glop !



  • pruliere pruliere 2 juin 2009 22:13

    Pardon...je voulais dire Satantango et non Forest Ent !
    Je viens d’écouter « Colloseum » et j’avoue que cela a troublé mes sens ! Ah les souvenirs !
     :)

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité