• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

pseudo

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 346 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • pseudo 20 février 2010 11:44

    On se fiche de nous. Puisque les états sont en faillite, les entreprises, les particuliers, les collectivités, les banques, arrêtons tous de travailler et déposons le bilan. A quoi bon travailler pour rembourser des milliers de milliards d’euro sans savoir où va notre argent ? Nous pouvons repartir sans dette vers une nouvelle croissance où l’état pourra emprunter comme les banques à Taux 0% auprès de la banque central européenne. Il faut nationaliser la banque européenne afin de récupérer notre monnaie l’euro et la gestion doit être remise aux politiques, aux représentants des employés, aux représentants du patronat, des industriels sans les banksters. Il faut nationaliser toute les entreprises qui ont un monopole privé en France comme véolia, le groupe total, les autoroutes, les hôpitaux. Il faut ré industrialiser en faisant payé l’ensemble des charges sociales par une taxe unique sur les produits d’importations. En France se qui manque, se sont des vrais politiciens mais pas des marionnettes !



  • pseudo 17 février 2010 15:03

    Pourquoi le pouvoir médiatico poltico financier ont ils peur d’internet ? 

    Les représentants de la société civil ne supportent pas que des citoyens lambdas puissent s’exprimer librement sur un média de masse sans aucun contrôle ! 
    Un haut fonctionnaire avait dit :
    « J’ai été envoyé auprès des victimes d’une catastrophe pour faire taire les victimes et leur critique envers le gouvernement dans les médias »
    Conclusion : l’urgence lors d’une catastrophe se n’est pas de sauver un maximum de personnes mais de contrôler l’image médiatique. Nous sommes dans une société noyée d’information sous contrôle. Les événements non médiatisé sont considéré comme n’avoir jamais existé. 


  • pseudo 13 février 2010 12:27

    Nous sommes tous des futurs vieux ! Aujourd’hui les personnalités politiques, médiatiques économique sont pour une large majorité des vieux qui refusent de vieillir. Ils ont déclaré la guerre aux jeunes générations, avec des lois liberticides, un chômage massif, la précarité. 

    Ils ont fait des nouvelles générations leurs serviteurs dociles afin d’assouvir et maintenir leurs intérêts. Vous seriez surpris d’entendre cette génération parlé des jeunes.
    Cette génération d égoïste qui ont tué leurs parents en 68, veulent tuer leurs enfants et petits enfants. A l’age de pierre l’homme chassait l’ours en mettant en avant les vieillards qui sacrifiés souvent leur vie pour la communauté, aujourd’hui c’est l’inverse.


  • pseudo 10 février 2010 17:28

    D’après les propos d’un jeune stagiaire de la chaîne ARTE, qui croyait comme beaucoup de naïf qu’un journaliste était libre des sujets et de ces propos.

     Ce jeune journaliste est tombé de très haut en découvrant le fonctionnement des médias et il a préféré courageusement changer de métier que de collaborer à cette farce. 


  • pseudo 10 février 2010 13:53

    Une fausse bonne idée, un site participatif doit laisser toute les tendances politiques s’exprimées. Mais il faut encourager les agoravoxiens à infiltrer les cercles de réflexions, les associations, les clubs privés pour éclairer et faire du lobbying afin de remettre le système financier aux services de l’humanité. Nous sommes les esclaves d’un système financier au bord de l’explosion. Il faut aider le système dans sa propre destruction et se préparer à leur imposer un nouveau système où la finance n’est qu’un facteur mineur et la condition de vie et de travail de l’homme soit le principal facteur. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité