• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pyrrhos

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 215 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Pyrrhos 17 juin 2014 12:46

    Monsieur Gérard Luçon, Commandeur de l’ordre de l’Etoile !

    Vous êtes l’auteur d’un article paru sur le site du « Grand soir », où vous vous permettez d’écrire les pires inepties sur le Tibet : http://www.legrandsoir.info/Tibet-Propagande-quand-tu-nous-tiens.html

    Vous vous en prenez au film de Scorsese, « Kundun », qui selon vous est un morceau de propagande, et vous justifiez ainsi l’invasion et l’occupation chinoise du Tibet par... l’invasion des provinces chinoises par le Tibet au VIIIème siècle !!!

    Vous comparez ensuite, avec un admirable esprit logique, que les revendications du Dalaï Lama avec celles d’un bonapartiste attardé qui revendiquerait la France des 130 départements. Soit, mais alors sans doute, on peut sans souci exercez des représailles et lancer des expéditions punitives près de douze siècles après les faits ! Si l’on suit votre logique, ce serait exactement comme si le Royaume Uni déclarait la guerre à la Suède et la Norvège pour venger les exactions commises par les Vikings... Non franchement, vous en teniez une bonne le soir où vous avez rédigé cet article (c’était le « grand soir », quoi !).

    Plus loin, la loi de Godwin trouve son application avec votre article ! Vous vous permettez d’établir un rapprochement entre les revendications du Dalaï Lama et... le nazisme !!! Vous le faites de manière indirecte — car telle est votre méthode — en passant par l’intermédiaire du corpus Kalachakra qui précède Rosenberg de près de 11 siècles ; mais vous n’avez pas la mémoire courte, vous, puisque, rancunier, vous vous vengez d’offenses qui datent de plus de mille ans !

    Vous vous moquez de la religion tibétaine mais sans rien y comprendre. Vous identifiez dans le « souverain d’or » du Kalachakra, qui viendra pour conquérir et régner, la source d’inspiration de l’expansionnisme hitlérien ! Autant dire que la mythologie arthurienne est elle aussi une source du nazisme ! Le côté guerrier et revendicatif de ces sagas spirituelles est commun aux peuples qui ont été souvent envahis — les Celtes par les Saxons, les Tibétains par les Monghols ou les Chinois. Le rapport que vous établissez avec le nazisme est simplement irrationnel et tient de la névrose.

    Vous vous horrifiez devant les têtes de morts et des corps humains, vous y voyez la preuve d’une violence sociopathologique chronique dans la pensée sacrée du Tibet ancien. J’aimerais m’y connaitre d’avantage, mais il est clair que la religion tibétaine entretient un rapport à la chair et à la mort qui diffère du tout au tout de celui que nous entretenons, nous autres, judéo-chrétiens. Par exemple, les morts sont exposés dans la nature, livrés aux charognards, dans la croyance que la chair s’intègre ainsi à un cycle de vie (quelque chose comme une dialectique entre mort et renaissace, réincarnation et métamorphose). Mais vous, contrairement à moi, vous n’avez pas peur de formuler des avis et des jugements alors précisément que vous n’y connaissez rien !

    De telles inepties ne sauraient être excusée par une ivresse passagère, car elles nient l’empreinte historique laissée par le peuple tibétain sur son pays ; elle nient également le droit des Tibétains à se constituer comme Nation et à occuper un territoire. Plus loin, vous ajoutez même que l’intervalle de 4 siècles entre les invasons monghole et mandchoue (donc chinoises — tiens, qui envahit qui maintenant ?! toujours si l’on suit votre logique...) ont été l’occasion manquée d’unifier le Tibet en un pays souverain sous un pouvoir unique. Vous le formulez comme suit : Ce n’est en aucun cas durant cette période que le Tibet a cherché à être reconnu comme pays, ratant définitivement l’occasion d’exister.

    Ainsi, entre le XIIème et le XVème, le Tibet a eu sa chance ! Maintenant, ce n’est plus l’heure, il est trop tard ! Voilà un plaisant argument à faire valoir devant les juristes de l’ONU, Monsieur l’ex « directeur du ministère de la Justice »... Directeur autoproclamé je pense (car ce ne serait pas un bon point pour nos institutions nationales s’il en était autrement).

    Faut-il poursuivre, finir votre article lamentable sur le Tibet et enchaînez — fort de tous ces enseignements — avec votre article sur l’Ukraine ? Je suis certes un peu paresseux, mais je le ferai si vous m’y poussez, Monsieur l’ex-« directeur d’handicap international » (et vous avez oublié le grade d’historien des religions spécialistes du boudhisme tibétain !).
    Mais, quoi qu’il en advienne, dans sa volonté éradicatrice manifeste (dès que l’on lit un peu entre les lignes), votre propagande, pis que cela, votre négationisme s’apparente bien à du nazisme.

    En effet, en refusant au Tibet le droit d’exister — je vous ai cité —, vous faites preuve, vous-même, d’une violence inouïe, inqualifiable et assurément sociopathologique.

    Enfin, sur tous les plans, vous êtes un véritable imposteur — c’est là votre unique qualité authentique.



  • Pyrrhos 24 avril 2014 22:00

    Merci Macha, je sais qui est Oscar Wilde...

    Je vous répondrai, selon l’image de Gogol, que la Russie est « une troïka folle dévalant une pente glacée vetigineuse ».

    Et oui, où s’arrêtera-t-elle ?

    A vous de méditer cette phrase...



  • Pyrrhos 24 avril 2014 21:42

    Plutôt que de vouloir jouer au petit roquet, contente toi de lécher le cul de l’oncle Sam afin d’obtenir sa protection.

    Jelena, je t’emmerde.

    Les deux autres, je vais avoir des mots durs avec vous, car si elle prend votre défense, c’est que vous vous associez, vous aussi, à ses débordements verbaux.

    asterix, de quel droit jugez-vous de la légitimité du gouvernement transitoire en Ukraine ? Des élections ne sont-elles pas prévues pour le 25 mai ? Que pourriez-vous souhaiter de mieux pour le peuple ukrainien ? Le 25 du mois prochain, les électeurs se choisiront un dirigent qui saura les représenter. Il n’y a pas de meilleure légitimité que celle offerte par les urnes.
    Et je ne doute pas que les observateurs internationaux surveilleront ce scrutin de près afin de veiller à sa légitimité justement.

    Mais j’ajouterais : des individus libres ? vous ? Vous n’êtes qu’un ramassis pitoyable d’extrémistes, vous ne croyez en rien et vous retournez le droit international et la liberté des peuples comme un gant, en fonction seulement des intérêts de ceux qui vous manipulent, misérables pantins que vous êtes.

    C’est vrai quoi ! Un jour la non ingérence est un principe sacré, et le lendemain il passe à la trappe !

    Mais la vérité, la voilà toute crue : vous êtes des hooligans, des fanatiques, des vendus, tout entiers dévoués aux intérêts du Kremlin. Et je pense que vous allez au devant d’une vilaine déconvenue, souvenez-vous l’amertume qui fut la vôtre le 26 décembre 1991 — je pense que vous l’aurez de nouveau en bouche bientôt, à court ou moyen terme.

    Mais puisque tu me dis que tu défends une autre cause, asterix, que celle des « communards » — comme tu les appelles — alors quelle autre cause défends-tu ? Celle du droit international ou de la liberté des peuples, certainement pas. Mais je t’écoute, de quelle cause s’agit-il, asterix ? Qu’est-ce que tu défends au juste ?

    La balle est dans votre camp à tous les deux, j’attends des pavés — et vous promets de prendre la peine de les lire !



  • Pyrrhos 24 avril 2014 16:39

    Ah, Macha, vous n’oubliez pas que vous me devez une réponse sur ce fil : http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/le-new-york-times-confirme-la-151012#forum4008342

    Mais je note que vos remarques sont toujours aussi percutantes :)



  • Pyrrhos 24 avril 2014 16:36

    Petit rappel à Werner,
    Dans le Droit International, il n’existe aucun droit d’ingérence, mais une obligation de NON ingérence dans les affaires intérieures d’un pasy qui ne nous pas déclaré la guerre.

    Décidément, fifi, tu parles d’or ! Mais alors comment se fait-il que Poutine se permette d’intervenir en Ukraine ou en Géorgie ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité