• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

qyutiun

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 14/01/2008
  • Modérateur depuis le 03/04/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 24 858 2184
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 14 13 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • quen_tin 5 juin 2010 23:57

    Personnellement je ne souscrit pas à ce type de théorie du complot.
    Il est possible que les médias ridiculisent les phénomènes paranormaux, crop circle, etc. Mais je doute que qui que ce soit « y veille » de manière omnipotente. Le monde n’est pas si simple. Il faut plutôt y voir des raisons structurelles ou systémiques.



  • quen_tin 5 juin 2010 23:53

    Il n’y a pas « rien » entre un noyau et les électrons, il y a un échange permanent de photons.
    D’autre part je ne vois pas en quoi le fait qu’il existe un certain rapport entre la taille du noyau et la distance des électrons implique forcément qu’il n’y a pas « rien ». Il me semble que l’affirmer, c’est projeter dans l’infiniment petit quelque chose qui n’est évident qu’à grande échelle, mais le monde des atomes n’est pas quelque chose qu’on peut appréhender comme on appréhende le monde à notre échelle. Je ne vois pas en quoi il s’agit d’une « limite ». Si tout ce qui s’opposait à nos intuitions forgés à l’échelle humaine dans des échelles pour nous inhabituelles étaient considéré comme des « limites », nous n’aurions pas fait avancé la connaissance scientifique à ce point, et nous serions incapable de fabriquer des ordinateurs. Si l’on cherche la vérité, il faut aussi savoir se défaire de ce type d’idées reçues, qui ne sont que des extrapolations d’une représentation du monde qui elle est à priori limitée. D’autre part je ne pense pas que nos savants nient quoi que ce soit, ils ne font que questionner le réel et élaborer une connaissance. Personne ne dit que cette connaissance est aujourd’hui complète et définitive.



  • quen_tin 5 juin 2010 18:25

    Développez un peu pour voir ?



  • quen_tin 5 juin 2010 18:19

    Je ne suis pas d’accord parce que quand vous parlez de court-circuits neuronaux, vous êtes déjà dans l’interprétation de ces phénomènes.
    Je ne dis pas qu’il s’agit de phénomènes authentiquement paranormaux, simplement que l’explication paranormal est celle qui, dans un premier temps, semble s’imposer à celui qui vit l’expérience, au delà de toute croyance préalable. De même que quand la pensée du lapin apparait brusquement dans mon esprit sans cause apparente, puis que je vois des lapins, la première explication qui vient naturellement est de voir dans ces lapins la cause de l’irruption de l’idée de lapin, même si je ne crois pas à priori à la télépathie. C’est une idée qui vient forcément à l’esprit. Bien sûr, si je suis persuadé que la télépathie est impossible, je trouverai ensuite d’autres explications alternatives (coincidences, ...).



  • quen_tin 5 juin 2010 13:09

    Il ne faut pas occulter un point important quand même : ceux qui affirment vivre de tels phénomènes ne le font pas juste pour le plaisir d’affirmer des choses qui ne sont pas explicables scientifiquement (ou pour exprimer des croyances), mais parce que c’est l’explication qui est à première vue le plus directement en phase avec leur expérience vécu.
    Autrement dit : ils n’affirment pas vivre des phénomènes paranormaux parce qu’ils y croient, mais ils y croient parce qu’ils les vivent comme tel.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès