• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

qyutiun

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 14/01/2008
  • Modérateur depuis le 03/04/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 24 858 2184
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 14 13 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • quen_tin 7 septembre 2007 11:52

    C’est bien le problème des vulgarisations scientifiques. « Le plus fort survie » : ce n’est pas la théorie scientifique qui dit ça, c’est juste comme ça qu’on l’apprend à l’école. La théorie parle plus volontier d’adaptabilité que de force, et à mon avis on peut le comprendre comme un équilibre avec le milieu naturel.

    Toutes vos critiques ne s’appliquent pas réellement à la théorie en réalité, mais plutot à sa vulgarisation. Et puis Darwin a passé beaucoup de temps dans la nature à observer les différentes especes animales, c’est ce qui lui a permit de fonder sa théorie, ça ne sort pas juste de son cerveau de petit bourgeois ! smiley

    Enfin la théorie s’appuie non seulement sur la sélection mais aussi sur les mutations et recombinaisons qui créent de nouveaux caractères à chaque génération. L’un ne va pas sans l’autre. Ce sont ces mutations qui expliquent la diversité.

    Et non on ne balaye pas une théorie comme ça juste avec son bon sens !



  • quen_tin 3 septembre 2007 13:16

    C’est qui « les chrétiens » ? Qu’est ce qui te permet de parler comme ça en leurs noms ?



  • quen_tin 9 août 2007 12:14

    Premièrement, j’inviterai à se méfier des messages politiques du type « agir plutot que réfléchir », qui sont avant tout des messages partisans destinés à séduire et à stigmatiser le camp adverse.

    Ensuite, je trouve la métaphore de l’acteur (Michel Serrault en l’occurence) assez éloquente. Dans la vie, sommes nous des acteurs ? Vivre, est-ce jouer la comédie ?

    Et puis s’il est évident qu’au moment de jouer une scène, il vaut mieux éviter de théoriser son action, les bons acteurs ne portent-ils pas tous une reflexion poussée sur leur rôle, non pas au moment où ils le jouent, mais avant et après la scène ?

    Au niveau politiques, qu’aurions nous fait sans les grands théoriciens ? Sans le siècle des lumières ? La science par exemple est une affaire de réflexion et de théorisation où toute action (expérience) est mûrement réflechie. Regardons autour de nous : qu’y aurait-il sans cette réflexion ?

    Le moment de l’action se fait sans réflexion, oui. On apprend par l’action, certes. Mais pour autant doit-on tout le temps être en train d’agir ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès