• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Régis Sada

Régis Sada

Né à Clermont-Ferrand (63), le 3 juin...il y a quelques années.

Aujourd’hui j’exerce le métier d’Assistant Personnel dans l’Edition Musicale.
Ancien militant au PS de Puteaux. Je me suis éloigné de celui-ci car peu apprécié pour ma tendance socialiste libérale que j’assume pleinement. En 2006, je suis devenu co-auteur du livre « Pour un programme social libéral » aux Editions Christophe Chomant (Rouen). Ma tribune porte le nom de : « Pour une République de droits et de devoirs ». Entre mai 2007 et mars 2008, j’ai assuré la direction de campagne pour l’élection municipale de mars 2008 à Puteaux sous la bannière de Puteaux Ensemble.
Mon modèle politique est Robert Badinter, l’homme qui a permis l’abolition de la peine de mort dans notre pays, en 1981.
Volontariste et engagé, je suis très sensible : à la lutte contre toutes les formes de discriminations, à l’égalité des droits entre tous les citoyens, à la lutte contre l’obésité (pour en avoir moi-même souffert) et aux conditions de vie des détenus dans les prisons françaises.
Je ne pratique aucun culte, mais respecte toutes les croyances. Laïc convaincu, la religion relève pour moi de la sphère privée.
Depuis mon enfance j’ai toujours été passionné par la France, sa politique et ses institutions. Les religions à travers les siècles, le Moyen-Âge ou la renaissance italienne, constituent mes lectures principales. Je dévore l’actualité sur tous les supports et m’intéresse au développement économique et à la vie des entreprises.
Emblème : la tortue (on dit de moi que j’ai la carapace très dure). Qualité : la justesse (dans mon jugement comme dans mes relations). Défaut : la passion (parfois je ne laisse pas le temps au temps).

Tableau de bord

  • Premier article le 18/06/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 6 20
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Régis Sada Régis Sada 2 août 2010 18:07

    Et quelle culture !
    Très bien, en quoi votre déballage pseudo-historique concerne le sujet des prisons françaises ?
    Si cela vous a permis de vous soulager, nous n’aurons pas perdu grand chose.



  • Régis Sada Régis Sada 2 août 2010 14:36

    @Massaliote : vous reprenez des chiffres qui concernent la Suisse et non la France. Ils ne sont donc pas recevables.
    Par ailleurs, vous renvoyez vers un article du Washington Post publié sur le site (de référence) Fdesouche qui se contente d’arroser le net d’informations détournées, non vérifiées et orientées sur des thématiques d’extrême-droite.
    L’Administration pénitentaire ne tient aucune statistique sur les croyances des personnes dont elle a la charge. Conformément à la loi et même si vous vous complaisez dans vos mensonges coutumiers.
    Bas les masques vilain !





  • Régis Sada Régis Sada 2 août 2010 12:25

    @Massaliote : la prochaine départementalisation de Mayotte semble vous attrister, est-ce lié au sort des détenus dans nos pays ou au fait que nos compatriotes mahorais soient majoritairement musulmans et un peu trop bronzés à votre goût ? Soyez sérieux, vous amusez la galerie avec des commentaires aussi petits.



  • Régis Sada Régis Sada 2 août 2010 12:20

    La lecture de mon CV vous a semble-t-il donné une occasion de rire. Grand bien vous fasse.

    Le début de votre commentaire, s’il faut appeler celui-ci comme cela, n’appelle de ma part aucune réponse puisque sans lien avec l’article à commenter.

     

    Sur le chiffre des populations actuellement incarcérées dans notre pays à savoir : « Car 90 % des prisonniers sont d’origine africaine, faut il le rappeler ? » il tient au mieux du mensonge et au pire de l’hérésie.

    La lecture des statistiques officielles délivrées par le Ministère de la Justice révèle qu’en 2009, sur un peu plus de 66.000 détenus, 20% des détenus sont d’origine étrangère et 80% sont français. Un chiffre constant depuis une bonne décennie.

    Bien entendu votre rhétorique vous amènera sans doute à nier ce chiffre, c’est pourtant la seule et unique vérité, ne vous en déplaise.

    Mmarvinbear a révélé la justesse de votre propos, il n’y a pas grand-chose à ajouter.

     

    Enfin, vous faites un lien obscur entre mon appartenance détachée aux idées défendues par le PS et le mot de collaboration. Sachez pour votre culture historique que les « collabos » étaient lors de la dernière guerre, plus généralement attachés aux principes négationnistes et révisionnistes que ceux défendus par des socialistes. Votre représentation de l’échiquier politique est étrangement déformée, faut-il en rire ou s’en étonner ?







Palmarès



Agoravox.tv