• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Reporters Sans Frontières (RSF)

Reporters Sans Frontières (RSF)

"Sans une presse libre, aucun combat ne peut être entendu"

Dans certains pays, un journaliste peut passer plusieurs années en prison pour un mot ou une photo. Parce que emprisonner ou tuer un journaliste, c’est éliminer un témoin essentiel et menacer le droit de chacun à l’information, Reporters sans frontières, fondée en 1985, œuvre au quotidien pour la liberté de la presse.

Voir également le site de RSF.

Tableau de bord

  • Premier article le 06/11/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 1 5
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Reporters Sans Frontières (RSF) RSF 7 septembre 2006 15:35

    Bonjour, Je suis directement mis en accusation dans cet article, donc je vais vous répondre. D’abord, je n’ai jamais reconnu avoir mal jugé la Radio-télévision libre des mille collines. Moi, comme RSF en tant qu’organisation n’avaons jamais eu de doutes sur la nécessité de condamner de manière virulente les propos tenus sur cette radio. L’article est donc totalement faux quand il prétend que RSF a « longtemps défendu les émissions de la RTLM ». Non seulement, nous n’avons jamais défendu cette radio, mais nous avons même porté plainte contre ses animateurs (plainte qui a été jugée irrecevable par la justice française à l’époque parce qu’il s’agissait d’une affaire rwandaise). Nous sommes les seuls à l’avoir fait. Nous avons même établi une liste complète des principaux animateurs de la RTLM que nous avons remise à la justice. Alors, svp, ne venez pas nous donner des leçons concernant la RTLM. Concernant Guy Theunis : il n’est pas un révisionniste ni un négationniste. Bien au contraire. Il a fondé, en 1992, une association de défense des droits de l’homme au Rwanda qui a été la première (et quasiment la seule) à dénoncer le génocide (et il a bien utilisé le terme de génocide) de la population bagogwe (proche des tutsis) dans le nord-ouest du pays. Donc, bien avant le génocide de 1994 il était l’un des seuls à dénoncer les massacres contre des poches de population tutsies dans le pays. Pour ceux que ça intéresse j’ai une copie de tous les faxs que Theunis a envoyés pendant les premiers jours du génocide (avant qu’il soit contraint de quitter le pays) et s’il n’emploie pas cette fois-ci le terme de génocide, il dénonce des massacres planifiés de grande ampleur. Pour avoir un autre point de vue que celui de Metula News Agency, vous pouvez lire notre rapport d’enquête : http://www.rsf.org/article.php3?id_article=15502 Cordialement, Jean-François Julliard RSF







Palmarès



Agoravox.tv