• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ResPublica

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 16 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • ResPublica 10 septembre 2012 21:30

    Ok, si c’est du folklore, pourquoi ne pas terminer la « promenade » par un sitting devant l’Assemblée nationale ?



  • ResPublica 7 mai 2012 01:23

    Chère Ariane,

    Il nous faut enterrer notre deuil du 22 avril.

    Ok, on s’est pris une triple claque dans la tronche.

    - Seulement 11%
    - Le Fn est devant à 18%
    - Sarko est archi détesté, mais 27% de masochistes votent pour lui quand même.

    Ok,ok.

    Suite à la déconvenue du premier tour, tes billets n’ont fait que jeter le drapeau rouge par terre, limite en le piétinant.

    Qu’est devenue ton énergie positive ?



  • ResPublica 26 avril 2012 22:48

    Ouarf ! Hé bien on est vraiment tombé dans la grossièreté basique ici..
    De mots de velours, de paroles satinées, on est direct passé à l’éloge d’un Edam moisissant..

    Ariane Walter serait Sarkozyste ? C’est vraiment pathétique... Je l’ai rencontrée à Bastille, l’accuser de sarkozysme c’est vraiment de la connerie pure. Vous en connaissez beaucoup des sarkozystes qui sont allés à Bastille ?

    J’ai aussi lu les billets d’Ariane. Apparemment elle a découvert et pris le TGV du Front de Gauche en marche et n’a plus rien lâché jusqu’au premier tour.

    Je me retrouve dans sa démarche, dans l’enthousiasme, et bien entendu dans la cruelle déception de ce dimanche 22.

    Mélenchon, pour qui j’ai voté également, appelle, selon la tradition républicaine, à contre-coeur et l’acide aux tripes, à voter contre Sarkozy. Pas le choix, puisque Hollandréou a répondu qu’il aurait fait de même..

    Hé bien je suis dans le même état qu’Ariane : Moullande veut ma voix ? Ben qu’il me convainque. En attendant c’est No Pasaran.

    Ca plaît, ça plaît pas, ça plaît moins, ça plaît plus ou moyen moins, mais ça s’appelle disposer de soi-même.
    De son corps, de son cœur, de son esprit. Donc aussi électoralement.



  • ResPublica 21 avril 2012 22:20

    Tu as raison Fran62, mais il y a eu des choses inquiétantes et graves chez les cadres du PS.
    Depuis leurs primaires, ils ont tous fait les toutous à la solde d’Hollande.

    Montebourg, par exemple aurait pu être plus incisif et pousser à infléchir le programme du PS pour qu’il soit nettement plus à gauche.

    A contrario, Valls aurait pu également assumer sa mouvance et pousser Hollande à libéraliser et droitiser davantage son discours.

    Aubry aurait pu peser également, forte de son expérience.

    Mais non. Ils font tous les toutous. Ca fait vraiment le Chef et ses sbires.

    Ajoutons à ça, qu’après un très bon discours au Bourget contre la finance, Hollande va immédiatement faire le toutou à Londres pour rassurer les marchés

    Ajoutons à ça, qu’après avoir annoncé une mesure fiscale de 75% il envoie des émissaires dans les clubs pour préciser que ce n’est qu’une annonce électorale et que ce ne sera pas appliqué.

    Ajoutons à ça, que quasi tous les parlementaires PS se sont abstenus au vote du MES, alors là j’ai halluciné ! On vote pour, ou contre, ou blanc, mais on ne s’abstient pas ! Ca puait vraiment la consigne hiérarchique. Et le MES passe comme ça, comme une lettre à la poste...

    Non, trop c’est trop.

    C’est la raison pour laquelle je vais voter FdG.

    Le côté excessif de Mélenchon me paraissait certes excessif dans les premiers mois de campagne, mais à présent je reste persuadé qu’il va falloir être très combatif quand la Finance va attaquer la France, et je ne crois plus ni au PS ni à Hollande pour ce faire. Très, très déçu de cette campagne du PS, limite dégoûté.



  • ResPublica 16 avril 2012 21:49

    Oui c’est flagrant, à une semaine du premier tour, nous avons une belle preuve que le FdG a d’ores et déjà gagné une bataille : Le programme des autres ? ben copier le FdG et faire des meeting « à la » Mélenchon.

    Ils ne savent plus quoi faire, c’est la panique.

    N’écoutons pas les chiens de garde, et on donne tout ce qu’il nous reste cette semaine !
    On lâche rien !







Palmarès