• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ribouldingue

ribouldingue

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 239 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • ribouldingue ribouldingue 9 avril 02:07

    Quelle hypocrisie. Légiférer pour détourner l’attention et se donner bonne conscience. L’euthanasie est présente à chaque instant de note vie.

    « Fumer tue » qu’ils écrivent aujourd’hui sur les paquets de clopes n’est-ce pas un suicide de fumer en son âme et conscience ?

    Bouffer des pesticides à longueur d’année n’est ce pas une façon de se tuer à petit feu ?

    Respirer des polluants rien de plus sain pour les poumons.

    Le mercure dans les océans que les poissons se gavent et que nous retrouvons dans nos assiettes. Miam miam.

    Etc etc...

    La liste des poisons est si longue qu’une chance qu’il y ait des personnes pour nous éclairer un peu en nous guidant dans ce champ de mines.

    Comme l’eau, l’air, la terre sont empoisonnés difficile de pouvoir réchapper à l’euthanasie assistée par les industriels et des politiques corrompu-es complices des lobbys empoisonneurs.

    Comme disait ma grand mère, et elle avait raison.
    Quand on veut se débarrasser de son chien,on dit qu’il a la rage.
    C’est une façon de dédouaner face à ses responsabilités.



  • ribouldingue ribouldingue 8 avril 22:23

    La gauche sera l’égale de la droite, quand elle admettra enfin qu’elle est de droite.



  • ribouldingue ribouldingue 8 avril 02:05

    Quoi que l’on en dise, quoi que l’on en pense une chose est sûre le monde est en pleine ébulition. Certains pays dirigés par des régimes autoritaires (Russie, Corée du nord, Chine etc...)sont arrivés à maintenir le couvercle de la cocotte minute en usant les grosses ficelles du harcèlement moral grâce à une politique ultra sécuritaire en faisant taire les plus éclairés qui sont tentés de réveiller les consciences à ce qu’il se trame dans notre dos.

    D’autres pays, comme la France ou les USA, achètent la paix sociale en faisant tourner la planche à billets basée sur une économie factice qui tôt ou tard fera exploser la bulle financière. L’argent réel ne circulant plus, les consommateurs n’étant plus au rendez vous de la dépense à outrance pour cause des fermetures de toutes les sources de la consommation : commerces, cultures,voyages etc...

    En analysant la situation, de ce que nous traversons, est bien évidemment une crise sanitaire puisque nous ne pouvons pas nier l’existence du covid 19.

    Mais aussi et surtout comme toutes les crises, c’est encore une sempiternelle crise du capitalisme, celle là, marquant la fin du XX siècle par la 3ème mondialisation prônée par l’ère thatcher/reagan qui perdure depuis le début des années 1980 avec une politique libérale sans foi ni loi pour le grand capital.

    Aujourd’hui, ce système de la consommation à outrance, facilité par le crédit est dans son déclin, la magie de l’argent facile par le crédit n’opère plus. La crise sanitaire étant passée par là et une vision de « no future » n’encourageant pas à la consommation.

    La fin des 30 glorieuses a laissé la place à la robotisation et à la montée du chômage puisque des pans entiers de secteurs d’activités qui nécessitaient de la main d’oeuvre ont été relégués vers les pays ou la main d’oeuvre est bien meilleure marché permettant aux pays en voie de développement de s’enrichir à leur tour.
    Sauf ce que n’avait pas prévu les pays capitalistes, c’est que certains de ces pays n’ont pas joué le jeu de la mondialisation libérale et plutôt que de ré impulser l’argent dans le progrès pour le mieux vivre ( soit disant) de l’humanité, ceux là se sont enrichis pour se constituer une armée puissante prête à dégainer à la moindre étincelle pour préservé leur pré carré.

    C’est le serpent (modèle capitaliste) qui se mord la queue . « A trop vouloir avoir, on finit par tout perdre » et tout ça au détriment des populations civiles toujours en première ligne dans les conflits armés.
     Tous aux abris ! Comme disait l’autre « NOUS SOMMES EN GUERRE !!! » 



  • ribouldingue ribouldingue 7 avril 00:54

    Ben merde alors ! Vl’à ti pas que les bagnoles ont une âme et des sentiments et en plus maintenant ça parle.
    J’ai du louper un épisode, ma deuche à 70 ans cette conne ne me parle pas elle me boude. Du coup, je me suis fait une raison, ça reste un vulgaire tas de tôle bon à trimbaler les gros culs.
    Remarquez, quand on voit les simples d’esprits choyer leur cerceuil roulant ça fait froid dans le dos. Pour ces mecs là, la bagnole a plus de considération que l’humain.
    Sans compter sur les kékés qui font peindre de jolis dessins sur leur carosserie, qui installent des auto radios tellement puissantes qu’elles crèvent les tympans. Ils appellent ça customiser. D’autres, gonflent les moteurs. Le truc peut faire des pointes de vitesses à plus de 300 km/h.
    Enfin, certains aiment tellement leur bagnole qu’ils couchent avec (si ça existe !) ils ont trouver un trou (pot d’échappement) pour pouvoir se débattre comme de beaux diables et se soulager.
    Bref, ils vécurent heureux et eurent beaucoup de petites voiturettes. La bagnole après le football et le rugby c’est l’opium du peuple. 



  • ribouldingue ribouldingue 3 avril 02:24

    Macron a ressorti de son chapeau ce vieux jeu idiot pour éliminer les indésirables. Pour ceux qui connaissent « pouf pouf paillasse » que brigitte lui a appris. Le petit capricieux était trop jeune pour jouer à ça.

    En arrivant avec son char d’assaut, aux portes des hostos et des ephad, le général macron s’est présenté comme un boucher qui va choisir les vaches à lait qui ne fournissent plus assez d’oseille et bonnes pour l’abattoir.

    Devant une assemblée de vieux séniles médusés, face à ce jeune trou du cul arriviste a commencé à caqueter à l’oreille des condamnés son discours fourre tout « nous sommes en guerre !!! »

    Ni une, ni deux, pour ne pas de temps puisque en macronie tout est rapport à l’argent et donc le temps c’est de l’argent, il a demandé au colonel castex de se plier en deux et dans un rituel mortifère à commencer à taper sur le dos de la pauvre bête en chantant l’hymne national Pouf pouf !

    A tour de rôle, il a désigné du doigt, les vieux inutiles à notre beau pays du cac 40 ceux qui coûtent un pognon de dingue à la sécurité sociale et à la caisse de retraite en bref ceux qui ont bien esclavagé comme des beaux diables pendant leurs 50 annuités et qui passeront à la trappe aujourd’hui pour laisser leurs lits d’hostos et d’ephad à d’autres plus utiles qu’eux, ceux qu’on peut encore user jusqu’à la moelle.

    Pour rassurer les heureux élus le général macron les décore de la légion d’honneur et avec une tape amicale dans le dos leur explique que leur sacrifice c’est pour la bonne cause tout en claironnant qu’à la guerre comme à la guerre, qu’il ne fait qu’appliquer le protocole de la médecine de guerre par l’abattage des invalides. Vive la France !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité