• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ribouldingue

ribouldingue

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 239 0
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • ribouldingue ribouldingue 20 juillet 18:25

    En 1964, alors que la vaccination contre la poliomyélite devint obligatoire pour les enfants âgés de 16 à 18 mois. Quelques années plus tard, cette 1ère génération de vacciné-es vers l’âge de 10 ans fût victime d’une recrudescence de néphrites qui interrogea la comunauté médicale quant à l’efficacité de la vaccination contre la poliomyélite 

    Après, un diagnostic approfondi sur ce mal qui touchait les premiers vacciné-es contre la poliomyélite, les scientifiques se sont penchés plus sérieusement sur la question.

    C’est en remontant la filière de la fabrication de ce vaccin contre la poliomyélite qu’ils découvrirent que pour la confection de ce poison, les scientifiques prélevaient le bassinet dans les reins des chimpanzés morts.

    En fait, le bassinet prélevé sur des animaux morts procurait un effet secondaire sur les humains avec une inflammation des reins dit aussi « néphrite ».

    Pour remédier à ce problème, les scientifiques ont alors prélevés le bassinet sur des chimpanzés vivants. Pour ce faire, ils coupaient la veine et l’artère rénale tuant l’animal sur le champ afin de pouvoir prélever le bassinet avant la coagulation du sang. A méditer sur l’efficacité des vaccins fait dans la précipitation.

    Hier, l’autre nous invitait à nous faire tester aujourd’hui il nous impose une vaccination obligatoire avec un passeport sanitaire. Demain une puce électronique et après demain retour à la peine de mort pour les non vaccinés.

    Aucune étude fiable à ce jour prouve l’efficacité de ce potage et surtout les risques d’effets secondaires à l’avenir.

    D’ailleurs, nous n’avons pas vu macron retirer sa belle veste de costard et relever la manche de sa belle chemise blanche pour se prendre son shoot de covid19.

    Comme disait ma grand-mère : « faite ce que je dis, mais pas ce que je fais.





  • ribouldingue ribouldingue 13 juillet 01:18

    Et oui, mesdames, messieurs nous sommes en guerre et je suis en campagne pour la présidentielle.

    Le seul remède contre le virus c’est la réforme des retraites, la réforme de l’assurance chômage et la rilance que je prévois à 6 % pour se sortir de ce merdier. Bla bla bla. Avec les confinements à répétition les français ont épargnés à outrance au lieu de consommer inutilement.

    A cause des salauds d’ épargnants, l’inflation est à nos portes ! Demain pour un euro, vous n’aurez plus que la moitié d’une baguette, alors qu’aujourd’hui grâce à la planche à billets vous payez encore la baguette 1 euro. ; Nous vivons dans un pays en faillite car il faut rembourser la dette colossale de la crise de 2008 en rajoutant les 100 milliards d’euros que j’ai réussi à gratter à l’Europe, pour cela il faut travailler plus.

    Je vous impose de travailler jusque 64 ans en 2022 une fois que je serai réélu puis en 2023 travailler jusque 67 ans en 2024 travailler jusque 70 ans et 2025 enfin la retraite par capitalisation.

    Quant à la vaccination obligatoire parlons en ; Il suffit de se tourner vers Israël où 70 % de la population est vaccinée et pourtant : Covid-19  : ces étonnants cas de variants Delta qui obligent Israël à reconfinerÀ Binyamina, dans le nord du pays, les déplacements sont limités au strict minimum en raison de l’apparition d’un foyer de contaminations liées au variant Delta, aussi dit « indien ». Dans un pays où l’on est massivement vaccinés, ces clusters interrogent.


    Source le parisien du 21 juin 2021.


    Vaccination gros foutage de gueule ! on en reparlera lors des effets secondaires massifs de la population vaccinée les yeux fermés.





  • ribouldingue ribouldingue 26 juin 01:37

    Psy est un métier pas trop compliqué. Le mec roupille sur une chaise en faisant semblant de t’écouter, pendant que toi allongé sur un divan tu vas te chercher des problèmes que tu ne peux même t’imaginer qu’ils existaient.

    Moi, avant je pissais au lit pendant mon sommeil complètement inconscient. Et j’avais honte ! Par contre en me réveillant le matin j’étais conscient que je ne rêvais plus puisque trempé dans mes draps.

    A la longue j’en ai eu marre de payer les laveries pour laver mes draps sales.

    Comme j’avais 15000 balles, j’ai pris conscience que je devais voir un psy pour régler mon problème.

    Vous me croirez ou pas, le psy m’a soigné. Maintenant je pisse au lit mais je suis fier et en plus je fais des économies de laverie.

    Merci freud sans toi je serai encore dans ma pisse et dans la merde.



  • ribouldingue ribouldingue 22 juin 16:38

    IL y a 7 milliards d’âmes sur cette satanée terre. Comme nous sommes tous le con de quelqu’un.


    Donc, par déduction il y a bien 7 milliards de cons... Et dire que je me croyais au dessus de la mêlée .

    Remarquez, être le seul intelligent parmi tous ces cons on doit quand même se sentir con.

    Personne ne vous regarde, ne vous adresse la parole. En somme, vous êtes un con à part.

    Tandis que faire parti de la bande de cons on se sent tout de suite accepté même si ça nous fait de la peine d’être un con.


    Certains diront ce qu’il y a de rassurant, c’est qu’il y a quand même des degrés des cons. Qui vont des très très cons, aux moyens cons et pour finir aux cons.

    Oui mais voilà !

    Comme nous sommes tous le con de quelqu’un comment pouvoir jauger le degré du con ? Puisque pour l’un vous serez un gros con. Tandis que pour l’autre vous ne serez qu’un con.

    C’est un vrai dilemme. Je pense que le mieux c’est de se reconnaître comme tel. Un vrai con.



  • ribouldingue ribouldingue 21 juin 16:40

    Le problème de la classe moyenne c’est qu’auparavant elle léchait les culs des patrons en faisant toutes sortes de sacrifices pour leurs chers et bien aimés patrons.

    D’ailleurs, ceux là, le leur rendaient bien dans le genre « Toi ! Couilles molles ! tu as bien fait trimer les pues la sueur tu deviendras le chef. Merci patron ! Merci patron... Quel bonheur de travailler pour vous on est heureux comme des fous.

    Aujourd’hui, il faut se rendre à l’évidence et cela ne va pas aller en s’améliorant. Il y a une dette abyssale à rembourser pas seulement post covid elle était déjà présente avant la crise sanitaire qui n’a fait que l’enfler davantage.

    Quand les patrons en étroite collaboration avec l’état se battent comme de beaux diables pour faire avaler toutes les couleuvres réformatrices aux salarié-es. Réforme des retraites, du chômage, de la sécurité sociale, du code du travail etc etc.

    Que le patronat veut imposer le télétravail. A qui croyez vous que cela s’adresse ? Aux salarié-es du tertiaire qui représentent les classes moyennes. Vous avez récemment entendu ces salarié-es se révolter contre cette mascarade ? Que nenni ! Comme de bons gros toutous ils font le dos ronds devant le patronat ou l’état patron.

    Remarquez la plupart de ces salarié-es sont bardés de crédits pour la maison, la voiture la sur consommation à outrance etc. L’état comme le patronat peut faire passer n’importe quelles réformes contre la masse salariale personne ne bougera une oreille.

    Alors l’histoire de la racaille d’en haut, d’en bas, du milieu ou du cosmos n’a absolument aucun sens. L’union fait la force ! Il fût un temps où ce slogan avait une signification aujourd’hui on en est à marche ou crève et diviser pour mieux régner. Pleurnichez braves couillons...Bienvenue chez les pues la sueur !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité