• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Robin Guilloux

Robin Guilloux

Je suis professeur de Lettres.

Tableau de bord

  • Premier article le 12/10/2011
  • Modérateur depuis le 17/09/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 122 128 3357
1 mois 12 37 263
5 jours 4 18 107
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 2 2 0
1 mois 2 2 0
5 jours 2 2 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Robin Guilloux Robin Guilloux 2 août 2016 20:42

    @gogoRat

    En fait la théorie des jeux a été mise au point par un mathématicien de génie, juif hongrois antinazi et viscéralement anticommuniste qui a travaillé pour les Américains pendant et après la guerre : John von Neuman. Van Neuman a appliqué la théories des jeux à la bombe atomique qu’il a contribué à mettre au point à Los Alamos avec Robert Oppenheimer et c’est lui qui a crée la théorie de la « dissuasion » (arme desruction/dissuasion massive = MAD en américain) pendant la guerre froide. La théorie des jeux est essentielle en économie et en géostratégie. Je suis d’accord avec le fait qu’au début, elle reposait sur l’hypothèse de la rationalité des agents, mais elle prend désormais en compte le facteur irrationnel (les gens ne cherchent pas toujours nécessairement leur intérêt personnel). Il s’agit avant tout d’un outil mathématique qui intègre la théorie des probabilités statistiques.



  • Robin Guilloux Robin Guilloux 1er août 2016 18:06

    @Raoul-Henri

    Pascal Bruckner s’intéresse dans le chapitre quatre à la symbolique du dollar américain, qu’il compareà celle de l’euro et qu’il qualifie de « monnaie spirituelle » : « Monnaie majestueuse et austère signifiant que gagner de l’argent est autre chose qu’un vulgaire divertissement : une affaire de la plus haute importance. Nul besoin d’un supplément d’âme, l’âme est dans le banknote. Le dollar est une eucharistie de papier. » (p.83) ; cette dimension religieuse du dollar avait déjà été notée par Louis-Ferdiand Céline dans Le Voyage au bout de la nuit.



  • Robin Guilloux Robin Guilloux 6 juin 2016 23:45

    @hervepasgrave

    Eh bien, à l’adresse de ceux qui éprouvent le besoin de faire le point sur l’héritage des Lumières, qui en sentent les limites, qui ne se satisfont pas de la réduction de la religion à la morale, du divin à un concept ou à une noumène inaccessible, au règne sans partage de la science et de la technique, à l’hégémonie de la « pensée calculante », à la réduction de la nature à un réservoir de matière première. Les gens sentent bien que le rationalisme et le technicisme ne sont pas neutres, qu’ils sont portés par une idéologie, par exemple à propos de la réforme du code du travail. Le rôle de la philosophie est d’analyser en amont l’héritage qui a abouti à la situation actuelle, à la détresse de l’homme moderne, héritier des Lumières. Comment t trouver un nouvel enracinement dans le monde tout en préservant les éléments positifs de l’héritage des Lumières ?



  • Robin Guilloux Robin Guilloux 29 mai 2016 16:05

    @Montagnais

    A Nanterre, je crois que c’était plutôt Paul Ricoeur. Marcel Conche était à la Sorbonne.



  • Robin Guilloux Robin Guilloux 25 mai 2016 08:07

    @Christian Labrune

    On en revient toujours à Pascal avec son « Dieu des philosophes » « qui ne vaut pas une heure de peine » et son Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob qui l’avait pris tout entier (bien qu’il ait continué à faire des mathématiques et de la science). Husserl parle effectivement des « dangers de l’idée de transcendance » (au sens du second Heidegger, après le Tournant des années 30) et du retour de la conception médiévale de la philosophie comme « ancilla theologiae ». Lévinas respecte la clôture phénoménologique héritée de Kant, mais voit la transcendance dans le visage du prochain et fait de l’éthique un thème central... Le « prochain » se substituant chez lui à Dieu. Mais comme il faut bien expliquer d’où vient le commandement, la Thora devient centrale, mais se détache de la Révélation, ce qui est philosophiquement compréhensible, mais quand même un peu bizarre.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès