• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Roland Franz

Roland Franz

Urbaniste et architecte dans une première vie, je m'occupe maintenant de dévelopement durable et d'éco-construction.

Tableau de bord

  • Premier article le 03/11/2011
  • Modérateur depuis le 30/01/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 5 185 172
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 16 12 4
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique








Derniers commentaires



  • Roland Franz Roland Franz 7 avril 2013 11:44

    Lors d’une conférence de lancement de leur livre « l’invention de la France », Todd et Lebras ont rapidement évincé le problème de l’Alsace. Je cite Todd qui a dit en souriant :
    « oh vous savez, les alsaciens sont des allemands qui parlent français »
    Sur le moment, j’ai failli lui rentrer dedans« , mais me suis ravisé.

    Et si un éventuel »oui" au référendum lui donnait raison ? 



  • Roland Franz Roland Franz 6 avril 2013 15:38

    Ce référendum initié par L’UMP, prouve que ce parti a définitivement abandonné toute référence au Gaullisme.



  • Roland Franz Roland Franz 6 avril 2013 14:43

    @Antoine Diederick

    Je me contenterai de demander l’asile en Bourgogne où j’habite. Ici on m’a accepté et j’y suis parfaitement intégré à tel point que je me sens plus bourguignon qu’alsacien.

    Demandez donc à un français « de l’intérieur » s’il est parvenu à s’intégrer en alscace !
    Mission impossible dans ce territoire qui met l’ethnicisme et le particularisme au dessus de
    l’intérêt général.

    Ils sont même arrivé à faire croire la spécificité de l’alsacien comme langue, alors qu’il ne s’agit que d’un patois bas-allemand riche de quelques centaines de mots et inapte à l’abstraction.
    Quand je retourne au pays, je m’arrête dans la région d’Orbeys, où quelques irréductibles montagnards s’obstinent encore à parler le français.

    Les Alsaciens de la vallée en aval les appellent avec mépris les « Welsch », ce qui veut dire « gaulois » en alsacien. C’est tout dire !
     



  • Roland Franz Roland Franz 6 avril 2013 09:06

    Pendant la dernière guerre, les autonomistes alsaciens se sont massivement convertis à la collaboration avec les nazis ; raison pour laquelle ils ont quasiment disparu de la scène politique après la libération.
    Grâce à l’idéologie européiste et avec l’appui de personnalités comme Cohn Bendit, ils relèvent la tête et sont à l’origine de ce référendum qui aura pour effet, si la réponse est positive, l’intégration de l’Alsace dans ce nouveau Saint Empire Romain Germanique, le 4° Reich.

    Je suis un alsacien éxilé depuis plus de 40 ans dans la « France de l’intérieur » . En cas de la victoire du oui, je demanderai le statut de réfugié politique... 



  • Roland Franz Roland Franz 5 avril 2013 15:13

    Le parti socialiste n’est pas un parti de militants.
    Il est essentiellement constitué de notables élus ou candidats à des postes dans les divers organismes dépendant de l’état ou des collectivités locales.
    Il n’y a pas d’« ascenseur social » dans ce parti ; le militant de base restant cantonné au collage d’affiche ou à la claque dans les meetings.
    Dans ces conditions, espérer un renouvellement du « recrutement », comme vous dites, relève de la pure rêverie.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité