• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Rosalu

Rosalu

Européenne par conviction, mais pour une Europe sociale, sans concurrence déloyale entre les différents membres, adepte de l'esprit des lumières, laïque militante.
Démocrate et républicaine.
Adepte de la philosophie d'Epicure.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 62 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Rosalu Rosalu 17 décembre 2011 14:31

    @ Scribe

    Et donc l’Airbus sera très compétitif à l’export puisqu’aucune charge ne lui sera imputée (même plus les 40% de charges salariales).

    La CSCA ne sera payée que sur tous les produits vendus en France. Les produits importés seront tous plus chers qu’auparavant, donc moins compétitifs.
    Très vite, on verra renaître des usines là où il n’y en avait plus.
    Les 5 millions de chômeurs actuels redeviendront des salariés-consommateurs qui participeront au financement de la protection sociale par leurs achats imputés de la CSCA au lieu d’être dépendants de l’aide sociale. C’est beaucoup plus juste et plus digne.

    Mais la difficulté sera au niveau des entreprises : si elles ne jouent pas le jeu et maintiennent leurs prix (cf. l’entente illicite chez les fabricants de lessives) alors qu’elles sont exonérées des charges, cela ne marchera pas.... Il faudra des contrôles stricts, du moins au début, avant que le jeu de la concurrence ne fasse son effet...

    L’idéal serait de le faire au niveau européen, entre les pays ayant le même choix de société.



  • Rosalu Rosalu 17 décembre 2011 14:11

    @ nico 31
    C’est l’utilisateur final qui paiera la CSCA, les autres traitants ou sous-traitants se seront fait rembourser celle qu’ils auront versée. C’est bien ce qui se passe avec la TVA ?

    Si nous ne taxons pas les importations venant de pays « esclavagistes » au niveau de notre protection sociale, nous allons crever.



  • Rosalu Rosalu 17 décembre 2011 13:57

    Cher Nico 31,

    Monsieur Airbus finira peut-être par encourager des fabricants français à lui fabriquer les pièces qu’il achetait auparavant en Chine ou ailleurs, si le fait de les acheter à l’étranger avec la CSCA les rend aussi chères que de les fabriquer en France.
    Le but recherché serait donc atteint : la relocalisation des industries dans notre pays. Nous aurions une réindustrialisation qui donnerait du travail à ceux qui n’en ont plus, quitte à les former.
    Moi, je pense qu’il ne faut pas rejeter d’emblée les propositions innovantes comme celle qui est évoquée dans cet article. L’auteur a raison dans son analyse.



  • Rosalu Rosalu 17 décembre 2011 08:58

    Non, vous aurez une bonne évaluation si le chef d’établissement a obtenu pour ses enseignants une enveloppe (un crédit / quota) suffisante d’évaluations positives par l’administration pour vous augmenter en fin d’année (et si vous lui êtes « sympathique »).

    C’est ainsi que cela se passera avec cette réforme.
    Jusqu’à présent, nous savions tous avant une inspection que l’avis et le rapport de l’inspecteur ne dépendaient pas (ou que très peu !) de notre prestation mais des points d’augmentation ( + 0,25 ou +0,10 sur 20) qui lui restaient dans sa musette, après avoir très bien évalué tous les copains et collègues « bien en vue » pour raisons politiques ou autres....



  • Rosalu Rosalu 19 novembre 2011 15:56

    Mais qui représente le courant « Arnaud Montebourg » à savoir la démondialisation dans cette équipe resserrée ?
    Même Baylet y est !!!
    Que deviennent les électeurs de Montebourg ? Ne leur restera-t-il que la solution de voter Mélenchon ????
    C’est un bras d’honneur qu’on nous fait.
    Arnaud dit sur son blog qu’il ne souhaitait pas faire partie de l’équipe de campagne. Ou bien ne lui a-t-on tout simplement rien proposé ???

    En tous cas, il crée son propre mouvement pour janvier prochain.

    Y aurait-il déjà eu du rififi avec Hollande ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité