• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Seekiu

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Seekiu 25 octobre 2017 10:19
    Si la Russie avait choisie d’armer les kurdes en 2014 au lieu de les regarder faire, il n’y aurait peut être plus de présence américaine en Syrie aujourd’hui.... !
    -
    -


  • Seekiu 25 octobre 2017 10:06

    Alors bon.. tout n’est pas forcément dénué d’intérêt dans cet article mais une grande partie ne reflète clairement pas la réalité.


    Déjà les kurdes syriens sont contre le projet fantasmé d’un grand Kurdistan. Le PYD veut un système confédéral à l’intérieur de la république syrienne. Ce n’est pas le PDK Irakien. Ambition que le gouvernement syrien n’a pas rejeté (il se contente de ne pas reconnaître la Fédération actuelle), puisque cela semble arranger aussi la Russie.

    Ensuite il faut être un peu naïf pour penser que les USA sont heureux de voir des militants d’extrême gauche partir s’entraîner à la lutte armée pour revenir dans leurs pays respectifs. Surtout quand ces pays sont des gouvernements alliés aux USA ou des menaces révolutionnaires sont importantes. (Grèce, Turquie).

    Par ailleurs le coup de « l’extrême gauche c’était mieux avant », par ceux qui lui ont toujours craché dessus, avant ou pas, ça commence à perdre en crédit depuis : (La révolution de 1848 c’était la vraie gauche, la commune c’était la vraie gauche, 1917 c’était la vraie gauche, l’URSS c’était la vraie gauche, l’Espagne c’était la vraie gauche, Le PCF c’était la vraie gauche, George Marchais c’était la vraie gauche qu’est ce qu’il faut pas entendre à un moment.) 
    Cette extrême gauche n’a pas attendu les américains pour défendre la lutte des kurdes depuis toujours hein. Américains qui ont juste abandonnés l’ASL pour s’allier aux kurdes en 2014 qu’ils considéraient comme des terroristes avant. Car c’était la seule force unitaire réellement fiable qui n’était pas sous l’emprise du Régime. Les kurdes eux savent très bien quelles sont les intentions américaines et c’est uniquement une alliance militaire, leur permettant de s’armer, qu’ils ont accepté. 
    Pour autant le régime de Washington n’apprécie pas du tout comment les FDS organisent horizontalement leurs représentations politiques, qui les empêchent de s’ingérer dans les affaires publiques !

    Malgré cela ce sont justement les partis d’extrême gauche en Syrie (notemment turques) qui ont toujours été les premier à dénoncer cette alliance au sein des FDS. 

    Enfin, je rappelle que les kurdes ont toujours refusé de rejoindre la rébellion contre le régime Assad.. Régime dont ils étaient les fervents défenseurs au départ, et qui les a pourtant trahit en 98 pour de puéril manœuvres avec la Turquie. 






Palmarès