• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Serge Charbonneau

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 02/07/2010
  • Modérateur depuis le 16/04/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 70 425 3238
1 mois 1 3 114
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 355 250 105
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 22 octobre 22:36

    @Gérard Dahan

    Bonjour Gérard,

    Merci pour votre réponse.

    Bien sûr j’ai parlé du Made in China, mais cela inclus évidemment le Made in Mexico et même le Made in Canada.
    La Zone de Libre Échange des Amériques (ZLÉA) a été totalement renégociée.
    Ce qui vient du Mexique et du Canada n’a plus de congé de taxes.

    https://www.lapresse.ca/affaires/economie/2019-12-09/nouvel-alena-ultime-rendez-vous-a-mexico-pour-les-negociateurs

    Vous direz sans doute que l’article qui suit est biaisé et mensongé, mais c’est la réalité.

    « Effet Trump, 16 mois consécutifs de hausse des salaires  »
    https://www.dreuz.info/2019/12/13/bilan-de-trump-16-mois-consecutifs-de-croissance-de-3-sur-les-salaires/

    Effectivement les fameuses »Maquiladoras« ont été les précurseurs de la ruée vers les bas salaires chinois.

    Vous dites : « Ces entreprises américaines qui se sont installées au Mexique pour éviter de payer les coûts salariaux américains. D’après vous, ce sont des américains qui y travaillent ? »
    Bien évidemment non, ce ne sont pas des américains, ce sont de pauvres bougres mexicains qui y sont exploités. Et ces Maquiladoras n’ont pas été inventées par Donald Trump. 
    En 2002, nos ordures médiatiques en faisait la promotion.

    https://www.ledevoir.com/economie/16455/mexique-faut-il-sauver-les-maquiladoras

    En 1992, avant l’invasion du Made in China, on dénonçait ces Maquiladoras.

    https://gazettedesfemmes.ca/5472/une-vie-dans-les-maquiladoras/

    La découverte par le monde capitaliste des bas salaires chinois a donné un dur coup aux Maquiladoras. 

    https://www.researchgate.net/publication/46507271_China_versus_Mexico_in_the _Global_EPZ_Industry_Maquiladoras_FDI_Quality_and_Plant_Mortality

    Chine ou Maquiladoras, c’est le libre-Échange.
    Libre-échange pour les compagnies capitalistes américaines et européennes qui veulent produire à faible coût et maximiser leurs profits.

    C’est le monde capitaliste américain et mondialiste qui a poussé vers ce fameux libre-échange qui consiste à exploiter les plus pauvres travailleurs mondiaux et par le fait même, via les pertes d’emplois locaux, les travailleurs de tous les Pays capitalistes.
    Trump par ses politiques économiques nationalistes met fin à cette exploitation.

    Quant aux bons mots de la nièce, ce n’est qu’une parmi des centaines qui pour combler leur fin de mois s’amusent à dénigrer Trump.

    Vous terminez en disant :
    « C’est donc ce tricheur, ce manipulateur, ce narcissique que vous admirez ? »

    Premièrement je n’admire personne, j’observe et je constate.

    Je constate que Trump n’a pas fait de guerre en 4 ans de pouvoir, c’est un exploit pour un président US.

    Je constate que Trump a mis à mal le fameux libre-échange et contrairement à tous ses prédécesseurs il a travaillé non pas pour les riches investisseurs mondiaux, mais pour les travailleurs de son Pays.

    Il y a des tonnes de psychologues qui lui trouvent moult dérangement mentaux, mais il n’en demeure pas moins, qu’il a des réussites indéniables à plusieurs niveaux.
    Et c’est grâce à ces réussites et non pas grâce à la presse qu’il sera réélu.

    La grande presse nous manipule mille fois plus que Donald Trump peut manipuler qui que ce soit.

    Encore merci pour votre réponse.

    Salutations,

    Serge Charbonneau
    Québec



  • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 22 octobre 17:05

    @pierrot

    Garder « la vérité » mon bon Pierrot, de mon côté j’observe la réalité.

    Je serai là en novembre, mon ami.
    On se reparle.

    Salutations
    et bonne journée.

    Serge Charbonneau
    Québec



  • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 22 octobre 13:28

    @Gérard Dahan

    Mon cher Gérard,

    J’ai trouvé bien amusant votre montée de lait.

    Vous dites, entre autres, : « D’ailleurs sont irresponsabilité a failli lui coûter la vie... »

    Eh ! Oui ! En deux jours il a vaincu le terrible virus mortel et il a 74 ans !
    Il aurait dû y rester !
    C’est sans doute le christ, n’est-ce pas ?
    Mais non, ce n’est pas le christ et le christ n’a rien à voir avec sa résurrection.
    Voyez-vous il a tout simplement démontré avec sa personne que ce virus dit mortel et terriblement terrible est une fraude mondiale qui peut facilement se guérir si on le veut.

    Vous dites : « Il n’est pas aimé, il est riche... »
    Voyez-vous, j’ai 65 ans et je suis la politique de près depuis ma tendre jeunesse, jamais je n,ai vu des foules partisanes aussi massives crier soir après soir avec une énergie incroyable « We love you ! » Jamais je n’ai vu aucun politicien se faire dire avec autant de ferveur et d’insistance « We love you ! »

    Nous, au Québec, nous avons aimé profondément René Lévesque qui était l’un des politiciens des plus intelligent, communicateur et attachant qui soit, mais jamais le peuple qui l’aimait comme il n’est pas permis d’aimer un politicien ne lui a crié « Nous t’aimons ! » Et jamais aux USA ou même dans le monde entier nous n’avons entendu ces déclarations d’amour répétées.

    Ça peut vous paraître bien sûr ridicule, mais je ne fais qu’observer objectivement ce fait inusité, cette passion bien visible.
    Je suis probablement, comme vous dites, un groupie « imbécile », mais ma formation journalistique m’a toujours orienté à saisir objectivement la réalité factuelle et émotionnelle des événements.

    Mon cher Gérard, je vous trouve bien drôle de régurgiter le cliché de la grande presse comme quoi Trump est un nul qui a plus de talent pour les faillites que pour les réussites et que sa richesse lui vient de son père.
    Mais qu’est-ce que vous voulez que ça nous foute qu’il soit capable de faire de l’argent ou pas. 
    Et ce n’est pas le gaz de schiste qui lui a permis de relancer l’emploi. C’est la mise à mort du Made in China que vous chérissez tant.
    Trump a revitalisé l’industrie et par conséquent l’emploi en favorisant le Made in USA.
    C’est son coup de pied dans le sacré libre-échange qui lui a permis de créer des Jobs Jobs Jobs.

    Concernant les foules, elles ne sont pas uniquement en Floride, elles sont partout. Voyez les liens sur mon message à Pierrot pour le constater.

    Il est aberrrant de voir que vous niez la fraude postale potentielle. Lorsqu’aucune carte d’identité, aucune signature et aucune façon de savoir l’origine du vote reçu par la poste n’est possible, il est évident que la fraude a la porte ouverte.

    D’ailleurs, les journalistes qui disaient que Trump encourageait les gens à voter deux fois confirmaient cette facilité de fraude.

    Mon ami, vous me dites : « Mais il faut voir un peu plus loin que les élections Charbonneau. Dans quel état va t-il laisser les USA et les institutions américaines ?  »

    Je vous demanderais de nous dire quel est l’état terrible que vous voyez des USA après ces presque 4 années d’administration Trump.

    Et surtout n’oubliez pas de comparer avec l’état des USA avant Trump.
    Il faut être honnête, Gérard.

    Et votre fameux sondage mondiale, qu’est-ce que vous voulez que la population américaine en a à foutre. 
    Trump ne travaille pas pour le monde, il travaille pour son Pays et pour ses citoyens. Que cela déplaise à l’ensemble des Pays, ils n’en ont rien à foutre.

    Et bien sûr que l’opinion des citoyens est défavorable à Donald Trump, comment voulez-vous qu’il en soit autrement lorsque tous les grands canons médiatiques le bombardent à chaque instant depuis cinq ans. 
    Le vomi répandu sur Trump depuis cinq ans peut emplir des citernes qu’on pourrait mettre bout à bout et faire plusieurs fois le tour du globe.

    Moi, de mon côté, Gérard, je vous laisse continuer à voir le monstre et à le dénoncer, mais voyez-vous, vous n’êtes pas le peuple américain qui vit avec Trump depuis 4 ans et qui a vécu des décennies avec tous les autres qui leur ont fait connaître la guerre, la misère, le désespoir, la honte et j’en passe.

    Vous pouvez compter sur moi pour être au rendez-vous que vous me proposez en novembre prochain.

    Salutations chaleureuses, mon Gérard.

    Serge Charbonneau
    Québec



  • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 22 octobre 12:37

    @pierrot

    (suite)

    Lorsque vous dites : « Trump est le pire candidat jamais observé dans la démocratie américaine : menteur, escroc, antiféministe, favorables aux milliardaires, raciste, agressif, violeur, anti science, crétin ... bref ignoble individu. »

    Vous ne faites que régurgiter ce que la presse vous a inculqué dans le coeur et le cerveau depuis 5 ans. 
    Vous ne vous êtes jamais penché objectivement sur l’administration Trump.
    Je suis persuadé aussi que jamais vous n’avez écouté objectivement les nombreuses interventions de Donald Trump et que vous n’avez visité aucun des liens qui vous sont offerts dans mon article.

    Vous refusez de visionner avec ouverture et attention ces liens.
    Vous êtes l’un des millions d’exemples de réussite totale du lavage de cerveau et de coeur opéré depuis cinq ans par le bataillon médiatique aux ordres de ce Deep State mondial mondialiste (européiste).

    Voyez-vous, Pierrot, Donald Trump, à moins d’une fraude postale massive, sera réélu haut-la-main le 3 novembre prochain et ce sera en bonne partie grâce aux votes noirs et latinos ainsi qu’à tous ces petits salariés qui ont retrouvé du boulot et qui ont vu leur salaire majoré et leur impôt diminué.

    Il ne faut pas penser que la population américaine est composé de plus de 50% d’imbéciles, ou que les Noirs sont des suprématistes blancs.
    Il faut les écouter nous dire pourquoi ils ont quitté Biden et votent pour Donald Trump.
    Ils sont des milliers à militer pour Donald Trump.
    Vous pouvez m’insulter pour nier cette réalité, c’est le seul et unique argument dont vous disposez parce que la réalité est là qui va s’affirmer le 3 novembre prochain.

    Pour terminer, je vous invite à juger des foules hier en Pennsylvanie, celle de Obama qui discourait pour Biden
    https://www.youtube.com/watch?v=xYAcpS_ORqE&feature=share&fbclid=IwAR1Z4dSDkYyKZiVQ7MjSEMnGPj8vSpUdjivdAtBD3m5Gxib6sXWXE1zp1YU

    Et écoutez le touchant discours de cet assassin massif (Libye, Syrie) Obama, hier à ce « drive-in rally »
    https://www.youtube.com/watch?v=kN6xJiioa48

    Que d’émotions, n’est-ce pas ?
    Ici et là les klaxons la soulignent !

    Et maintenant voyez la foule (une bonne vue à 19’45") du rally d’hier de Donald Trump en Caroline du Nord.
    https://www.youtube.com/watch?v=Xxc9bLTeUJA&t=0s

    D’après vous, ces deux ambiances, ces deux foules peuvent-elles être indicatives du résultat à prévoir ?

    Voyez-vous cette foule d’hier en Caroline du Nord elle a la même intensité et volume partout chaque soir à travers tous les États américains. Des dizaines de milliers de personnes partout, chaque soir.

    Vous pouvez observer tous les rallyes des dernières semaines de Trump ici
    https://www.youtube.com/channel/UCHqC-yWZ1kri4YzwRSt6RGQ

    Et lorsque vous concluez : « Entre 2 maux, il faut savoir choisir le meilleur. » 
    Encore une fois vous régurgitez ce que la propagande vous a appris.

    Salutations
    et toutes mes excuses de vous avoir si peu ménagé.
    Mais je sais bien que vous, de votre côté, vous ne vous gênerez pas pour me matraquer (j’en ai l’habitude).

    Allez, salutations et bonne journée.

    Serge Charbonneau
    Québec

    P.S. : je constate que sur Agoravox, les gens craignent comme la peste de signer fièrement leurs opinions. 
    On privilégie l’anonymat, le surnom.
    Je trouve ça un peu triste.
    Je pense que parfois il faut avoir le courage de ses idées.
    Mais bon...



  • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 22 octobre 12:00

    @pierrot

    Bonjour Pierrot,

    Oui, vous avez bien raison, Bernie Sanders intelligent et ayant des idées politiques plus socialistes aurait été un véritable excellent choix en 2020 et surtout en 2016.

    Si Bernie Sanders avait été choisi en 2016 au lieu que la criminelle Clinton, jamais nous n’aurions connu Donald Trump comme président.
    Mais Bernie Sanders est aussi détesté que Donald Trump par l’oligarchie capitaliste qui contrôle le Deep State américain et mondial.

    Je ne suis pas d’accord avec vous lorsque vous dites : « Mais les Américains en ont décidé autrement. »
    Voyez-vous, si vous aviez scruté à fond la course à la chefferie démocrate de 2020 ainsi que celle de 2016, vous auriez pu constater de sérieuses anomalies dans bien des cas prouvées comme étant de la fraude.
    Le peuple américain aurait choisi Bernie Sanders, mais le Deep State l’a écarté.

    Si en réponse à cet affront Bernie Sanders s’était associé à Donald Trump nous aurions eu le meilleur des deux mondes. 
    Un président pacifiste et nationaliste (dans le sens patriotique) et un vice-président socialiste qui a, tout comme Donald Trump, l’intérêt du peuple à coeur.

    (je poursuis plus bas)

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité