• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Serge ULESKI

Serge ULESKI

Je suis citoyen et j’ai une part de responsabilité dans ce que fait mon pays. Je n’ai aucune influence sur la politique de la Somalie, mais j’en ai, jusqu’à un certain point, sur la politique de la France.
***
 Bonjour à vous qui passez !
 Passionné de géopolitique, amateur de controverses, de radicalité et de dissidence, de littérature, de cinéma et d'Arts plastiques, aujourd'hui je me consacre à l'écriture - de nombreux titres (17 - romans, essais, théâtre, aphorismes...) sont disponibles chez Amazon.
 ______________________
 
 Aujourd'hui, si nous ne sommes sûrs de rien ni de personne, c'est que nous sommes infiniment plus nombreux qu'hier à chercher à savoir ; et plus nous serons nombreux à trouver et moins les évidences auxquelles il nous a si longtemps été demandé d'adhérer s'imposeront à notre esprit.
 Ainsi va la recherche ! Vers un savoir de plus en plus complexe mais sans surprise car, ce savoir doublé d'une compréhension dévastatrice nous renverra fatalement à ce que nous sommes aussi - d'aucuns ajouteront -, et surtout : à cette nature en trompe l'oeil, dissimulatrice, accapareuse et rétentrice qu'est la nôtre.
Porteuse de tous les dangers, cette recherche expansionniste toujours plus performante et exigeante : le danger de nous laisser sans évidences et sans certitudes.
Du grain à moudre pour la politique et la littérature... ce danger ! Nul doute !
 
 ***
 
Mon blog dissidence et radicalité : http://litteratureetecriture.20minutes-blogs.fr/
Mon compte Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCUsVMDFekkdGa9LYJUiC5Cw

Tableau de bord

  • Premier article le 15/05/2007
  • Modérateur depuis le 29/02/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 343 1166 10712
1 mois 3 6 64
5 jours 0 1 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 35 35 0
1 mois 5 5 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Serge ULESKI Serge ULESKI 14 juillet 16:58

    @Jonas


    Vous avez du mal à comprendre Jonas ; pas grave : on vous explique encore une fois et pour toutes les fois où ce sera nécessaire (il suffit d’un copier/coller) : en France, il n’y a pas 600 000 soutiens à Bachar Al-Assad  et à son gouvernement ; pas de crif, pas de UEJF, pas de Licra au service de la répression en Syrie... il n’y a pas toute la classe politique, médiatique derrière ce pays... ni des artistes, des journalistes, des députés terrorisés à l ’idée de critiquer le gouvernement de la Syrie ; ou bien encore ceci : avec la Syrie ici en France, nous ne sommes pas dans une situation telle qu’il ne saurait y avoir de carrière médiatique, politique et artistique pour quiconque critiquerait sans retenu l’influence néfaste et mortifère de toutes les associations- relais de ce pays et de son gouvernement ....



  • Serge ULESKI Serge ULESKI 11 juillet 14:42

    @Jeekes



    « pas plus pas moins »..

    Bon ben... c’est déjà ça. 


  • Serge ULESKI Serge ULESKI 9 juillet 16:58

    @Spartacus

    pas de liberté d’expression sans liberté de diffusion. 

    Merci Internet.


  • Serge ULESKI Serge ULESKI 9 juillet 16:57

    « d’où vous vient ce besoin de reconnaissance, et quel message si important à vos yeux justifie de déranger la douce quiétude des badauds ? »


    Cher lectrice, chère lecteur (bibou 1324 ?),

    Sans doute pour les mêmes raisons qui ont fait que vous avez, à ce jour, déposé 1062 commentaires sur Agoravox.
     Quant à votre incapacité à faire le lien entre penser et la liberté d’expression - expression de cette pensée -, sans doute êtes-vous en faveur d’une société autistique ? Moi non . 

    Pour ce qui est de penser... merci de vous reporter à la note 1 de mon billet (on pense mieux avec l’intelligence des autres. Encore faut-il que l’on ait accès à cette intelligence lorsqu’elle se déploie et s’exprime). 

    Cordialement.


  • Serge ULESKI Serge ULESKI 9 juillet 09:37

    Si la Coupe du monde 2018 ( et les suivantes le seront aussi) est imprévisible – si tous les pronostics échouent ainsi que les stars dans leur équipe nationale -, c’est sans doute pour la raison suivante ; désormais, le football et l’intelligence de ce sport sont à chercher, à trouver et à analyser chez celui qui décide de qui va jouer, à quel poste et quel jeu il faudra déployer tactiquement, le tout servi par des joueurs qui savent écouter et obéir, à savoir le sélectionneur-tacticien à la tête des équipes, et non plus chez ceux qui sont censés faire le spectacle - quand spectacle il y a... et qu’il y aura de moins en moins puisque ce sont les tacticiens qui vont prendre en charge ce sport.

    De là à penser que l’analyse d’une tactique et la scrutation du déroulement d’une rencontre sont plus précieux que le fait de visualiser un match en particulier pour mieux en apprécier les performances des joueurs…

    Grande est la tentation qui affirmerait que le pire ennemi de l’intelligence dans le football est le joueur et le supporter ; supporter le plus souvent sans scrupules et cynique : son équipe doit gagner par tous les moyens - tricherie, corruption, intimidation physique ; joueur roublard, vicieux, hypocrite ( je te baffe et t’aide à te relever tout sourire) et simulateur.

    Tel joueur, tel supporter qui plus est ?

    Tournons-nous alors vers le sélectionneur.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès