• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Serge ULESKI

Serge ULESKI

Je suis citoyen et j’ai une part de responsabilité dans ce que fait mon pays. Je n’ai aucune influence sur la politique de la Somalie, mais j’en ai, jusqu’à un certain point, sur la politique de la France.
***
 Bonjour à vous qui passez !
 Passionné de géopolitique, amateur de controverses, de radicalité et de dissidence, de littérature, de cinéma et d'Arts plastiques, aujourd'hui je me consacre à l'écriture - de nombreux titres (17 - romans, essais, théâtre, aphorismes...) sont disponibles chez Amazon.
 ______________________
 
 Aujourd'hui, si nous ne sommes sûrs de rien ni de personne, c'est que nous sommes infiniment plus nombreux qu'hier à chercher à savoir ; et plus nous serons nombreux à trouver et moins les évidences auxquelles il nous a si longtemps été demandé d'adhérer s'imposeront à notre esprit.
 Ainsi va la recherche ! Vers un savoir de plus en plus complexe mais sans surprise car, ce savoir doublé d'une compréhension dévastatrice nous renverra fatalement à ce que nous sommes aussi - d'aucuns ajouteront -, et surtout : à cette nature en trompe l'oeil, dissimulatrice, accapareuse et rétentrice qu'est la nôtre.
Porteuse de tous les dangers, cette recherche expansionniste toujours plus performante et exigeante : le danger de nous laisser sans évidences et sans certitudes.
Du grain à moudre pour la politique et la littérature... ce danger ! Nul doute !
 
 ***
 
Mon blog dissidence et radicalité : http://serge-uleski.over-blog.com/
Mon compte Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCUsVMDFekkdGa9LYJUiC5Cw

Tableau de bord

  • Premier article le 15/05/2007
  • Modérateur depuis le 29/02/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 382 1493 11668
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 39 39 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Serge ULESKI Serge ULESKI 29 mai 2019 19:08

    @Legestr glaz

    Etait-ce vraiment nécessaire de nous rappeler ce que nous savons tous ; à savoir que nous sommes dans une nasse et que tout est fait pour que nous ne puissions pas en sortir. Cela dit, toute mention de la GB ou comparaison dans le cadre de ce qui nous occupe ici, l’échec des partis qui prônent ouvertement une sortie de l’U.E, ici sur le continent, et à partir de la France en particulier, est inopérant pour mille raisons que je n’ai pas le temps d’expliquer : l’E.U en tant que projet, n’a jamais intéressé qui que ce soit en GB qui est deeurée la nation la moins intégrée, la moins impliquée dans l’U.E : il est question d’histoire et de culture. La situation de la GB aujourd’hui, c’est ce référendum dans lequel Cameron a été piégé ; aucun politique sur le Continent n’aurait risqué à un tel référendum car l’abstention s’évaporerait et un taux de participation massif verrait les classes populaires et les petites classes moyennes balayer et écraser un électorat garant de la pérennité du système de ces 40 dernières années.



  • Serge ULESKI Serge ULESKI 29 mai 2019 15:30

    @Hervé Hum

    L’europe que vous décrivez à 150 ans ; la mienne : 2000 ans



  • Serge ULESKI Serge ULESKI 29 mai 2019 15:23

    @keiser

    EELV se propose de poursuivre « l’oeuvre » de Cohn-bendit. C’est ce que Jadot a déclaré le soir des résultats. CBendit servira très certainement d’interlocuteur auprès des écolos pour le compte de Macron qui va draguer EELV durant les trois années à venir. Ces verts iront vers le plus offrant : entendez : le parti de gouvernement. Or, il n’y en a qu’un pour les 8 années à venir : LREM.



  • Serge ULESKI Serge ULESKI 29 mai 2019 10:28

    @ticotico

    Sinon, pour revenir au score de l’UPR qui s’élève à 1.17%....L le problème avec l’UPR c’est qu’ils n’ont pas compris qu’en politique, il ne faut jamais dire ce qu’on va faire une fois élus ; en politique, on ne fait pas campagne sur ce que l’on cache, jamais ! c’est bien ce qui se passe depuis le quinquennat de Chirac (souvenez-vous de sa campagne sur « la fracture sociale » pour mieux, une fois élu, l’ignorer totalement) ; car, tous comptent bien trahir peu ou prou leurs promesses de campagne mais tous se gardent bien de nous le dire, évidemment (mlp a compris ça depuis ; c’est la raison pour laquelle elle a renoncé à faire campagne sur un retrait de l’U.E). Or, avec une abstention entre 40 et 60% (selon les scrutins)... chez les classes populaires... seules les classes moyennes et les classes supérieures font le plein des voix : quitter l’Euro et l’U.E pour ces dernières c’est un peu comme leur demander de jouer au casino leur avenir et celui de leurs enfants. Quant aux classes populaires qui n’ont plus grand-chose à perdre, pour elles, Asselineau c’est un « candidat technique » et la technique ça les gave. Asselineau ne sait pas se vendre auprès de ceux qui n’ont rien à perdre. Son discours est seul compréhensible (techniquement parlant) auprès des classes moyennes - dans la tranche plutôt supérieure et au-dessus ; et à leur sujet, merci de vous reporter à ma métaphore casino-esque... C’est donc là le drame de Asselineau qui ferait bien, même si c’est trop tard puisqu’il a dévoilé son jeu, tout son jeu et qu’il n’en a pas d’autre, de changer de conseiller en communication. Dans les faits, son discours est destiné à ceux qui ne voteront jamais pour lui à moins d’une crise majeure dont l’U.E n’aurait pas su nous protéger ; une crise qui toucherait les classes moyennes qui se verraient alors menacées d’un déclassement sans précédent.



  • Serge ULESKI Serge ULESKI 29 mai 2019 09:53

    @maQiavel

    L’abstention ,une crise de régime ? Demandez au député et aux électerus de l’ancienne circonscription de Manuel Valls : député élu avec un taux de participation de 18% ! Personne n’a demandé, et sûrement pas l e conseil constitutionnel, à ce que l’élection soit annulée.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité