• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

skirlet

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1744 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • skirlet 7 août 2007 14:06

    « impulsion qui porte quelqu’un ou un groupe de personnes à développer un certain comportement ».

    Ne confondons pas l’apprentissage d’une langue avec un comportement. Sinon les écoles sont toutes des lieux du sectarisme, parce qu’elles enseignent des différentes matières smiley

    Un espérantiste n’est pas obligé de se comporter d’une façon précise, d’où la grande variété de l’utilisation de la langue. Encore une fois, vos allusions aux sectes ne sont qu’une calomnie. Et vos affirmations sur le monde espérantiste n’ont aucune valeur, car de toute évidence vous ne connaissez pas ce monde. D’où votre propension aux spéculations verbales.



  • skirlet 7 août 2007 13:55

    « Le »tout anglais« a effectivement autant d’avantages que d’inconvénients »

    Les avantages existent - pour les natifs anglophones. Pour les autres, c’est uniquement des inconvénients.

    « lesquels seraient strictement les mêmes, à quelques exceptions près, quelle que soit la langue utilisée »

    C’est vrai, mais uniquement pour les langues ethniques.

    « Tout simplement parce que toutes les langues ont des synonymes. L’esperanto plus que bon nombre d’entre elles, même. »

    Plus ? Vos preuves svp.



  • skirlet 7 août 2007 13:38

    « Mais ne se trouve-t-il pas des espérantophones pour inventer des »villoj« , ou des anglophones pour lâcher dans la nature des »citoj«  ? »

    Inventer, oui, personne ne l’empêche. Faire en sorte que ces mots deviennent d’un usage généralisé - non. Déjà « villo » est contraire aux règles d’ortographe, pour commencer smiley



  • skirlet 7 août 2007 13:31

    Et Shakepseare en VO, vous le lisez ? smiley

    Je vous l’accorde : la motivation est primordiale dans l’apprentissage d’une langue. Mais cela est une chose purement personnelle. Si on compare les progrès d’une personne qui a une motivation (ou la non-motivation) équivalente pour l’anglais et l’espéranto, ils seront bien plus rapide en espéranto, et cela pour des raisons objectives.



  • skirlet 7 août 2007 13:26

    « il faudrait encore que vous m’expliquez où se trouve la touche »c circonflexe« sur mon clavier »

    Ici : ĉ smiley

    Sinon dites-moi, où se trouve la touche, disons, â sur le clavier.

    « En tout cas je vous confirme que sur les 3 autres OS majoritaires (linux, windows, AmigaOS) ça ne fonctionne pas. »

    Mentir avec aplomb n’est pas un argument. Un mensonge n’est qu’un mensonge.

    Linux est compatible avec les lettres espéranto depuis des lustres. Mandriva, Debian, Ubuntu (pour ne nommer qu’eux) permettent de taper en espéranto très facilement. Et je confirme que même l’interface en espéranto est accessible : en tout cas, c’est elle que j’ai sur mon Ubuntu.

    Amiga ? Il est temps de sortir du moyen-âge, ce système d’exploitation n’est plus majoritaire depuis longtemps. Cependant elle permet de taper en espéranto :

    http://starling.us/gus_netbsd/gus_netbsd_utf8.html

    Concernant Windows, aucun problème non plus. L’installation du ch’tit logiciel Ek ! prend quelques secondes, et voilà : ĉ ĵ ĥ ĝ ŝ ŭ.

    Au vu du nombre des pages en espéranto qui affichent les lettres en question, il est tout simplement idiot d’affirmer l’incompatibilité de l’espéranto avec l’informatique.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité