• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

sls0

sls0

Retraité résident en République Dominicaine.
J'adore aller foutre mon nez dans les statistiques, ça me parle plus que les avis (dont les miens) et les discours.
Profile un peu ONG d'où ma présence dans ce pays.
Je préfère le froid, pas de bol, où il fait froid, souvent ils ont les moyens.
Pour la photo : En RD c'est très à la mode le titre comme doctor, ingenior...La carte de visite et la carte de membre. Donc j'ai fais une carte de membre pour un chien et c'est la photo de sa carte.
On a en commun d'être des déracinés climatiques et d'apprécier les ballades en forêt.

Chaque fois que je la vois, elle me rappelle une bonne rigolade.
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2560 0
1 mois 0 13 0
5 jours 0 2 0

Derniers commentaires



  • sls0 sls0 12 mai 2015 17:36

    @straine
    Coté temporel.
    Extrait du « Code Noir » de Louis XIV :
    Article 2 « Tous les esclaves qui seront dans nos îles seront baptisés et instruits dans la religion catholique, apostolique et romaine » et rajoute
    article 3 : « Interdisons tout exercice public d’autre religion que la religion catholique, apostolique et romaine »
    A priori ça a changé d’avis en route après 1315.

    Coté intemporel.
    D’une manière générale, de Saint Augustin, en passant par Saint Thomas et jusqu’à Grégoire XVI (pape en 1839), la théorie de l’esclavage de Saint Paul et la légende de Cham restera la doctrine officielle de l’Église catholique romaine On pense que l’histoire de cette malédiction des noirs par Dieu, colportée pendant le Moyen Age, fut popularisée par l’église et sa légende récupérée à des fins idéologiques : ces lointains africains, païens incroyants, par leur couleur étaient les descendants de Cham, fils maudit de Noé dans la Bible, et devenaient des esclaves par nature.

    Denis Papin en inventant sa machine à vapeur en a fait involontairement certainement plus contre l’esclavagisme que tout nos biens pensants.



  • sls0 sls0 12 mai 2015 17:27

    @eric
    Un esclave peut fournir 0,05kWh/jour, le kwh d’électricité c’est 0,14€, on arrondissant c’est 22€ par an. Plus de détails ici.

    Ce n’est pas les bons sentiments qui on fait disparaitre l’esclavagisme, c’est la mécanisation.

    L’énergie de plus en plus disponible est responsable du changement de démographie, de revenus, de temps libre, d’éducation.
    La mécanisation animale très vite relayée par le charbon et ça décolle, ensuite c’est l’explosion avec le pétrole (les trente glorieuses).

    Le pic pétrolier à priori on l’a passé, on est parti pour les trente piteuses. L’esclavage est loin quand même.

    En ce moment l’énergie permet à un homme d’être 200 fois plus productif que pendant la période de l’esclavagisme, en 1820, l’excédent d’un actif agricole permettait de nourrir un actif non agricole.

    Ce rendement qui n’était pas au top faisait que l’on bossait 70-80h par semaine. Le temps pour l’éducation qui développe l’esprit critique et le temps pour philosopher était furieusement réduit. Parler d’esclavagisme à l’époque ou parler de mécanique quantique aujourd’hui c’est assez proche. Si les gens ne réagissaient pas trop c’est parce que le temps et l’éducation pour l’esprit critique n’existait pas.

    Le français moyen de l’époque est il coupable ? Si je me réfère au code pénal, est responsable celui qui a conscience de commettre un faute. Là il ne reste que le 1% les plus riches habituels qui profitait du commerce triangulaire dont un des cotés était l’esclavagisme l’éducation et l’esprit critique qui va avec c’était un acquis.

    Mon père à tué quelques allemands pendant la guerre, je suis pas trop pour qu’on reporte la faute sur la descendance. Il y a le cas de l’Allemagne, il y avait une certaine solidarité du peuple avec les décisions et c’était la même génération, on peut comprendre la facture et c’est pas en opposition avec l’esprit du code pénal au sujet de la culpabilité.

    On a la chance de vivre une époque où l’esprit critique est à disposition assez facilement profitons en. Ce n’est pas parce qu’il est plus facilement disponible qu’on en fait une exploitation excessive en ce moment, ça fatigue et on doit parfois se remettre en question.



  • sls0 sls0 12 mai 2015 07:31

    Je suis le béotien de service à coté de tant d’érudition.

    Comme athée ne voulant pas mourir idiot, j’ai regardé sans approfondir les différentes religions en les replaçant dans le contexte de l’époque.

    Je suis plus du style à suivre des pièces de monnaie, des bidons, un façon de cuire une poterie, une pierre avec une origine spécifique ou un style architectural à la trace. 
    Les écrits comme des relevés comptables avec des destinations ça me va, dès qu’il y a de la personnification ou du religieux je deviens un peu suspicieux coté véracité. L’entorse n’est pas répréhensible en soi, c’est plus le message qui est important que de savoir si c’était 30 ou 40 deniers.

    Ashoka un empereur indien avait des relations avec le bassin méditerranéen à minima culturelles.
    Ce même empereur après s’être un peu laissé aller à des guerres assez violentes et quelques massacres s’est converti au Bouddhiste. Il avait de gros moyens, il a encouragé la diffusion du bouddhisme, des missionnaires bouddhistes on en trouve en Asie mineure, en Syrie et Alexandrie. D’après une boulangère de l’époque il y aurait aussi eu des causeries avec des esséniens.

    Du coup je regarde s’il n’y a pas des similitudes ou influences.
    J’ai trouvé trikaya et le père le fils et le saint esprit.
    Il y a aussi le sermon sur la montagne qui a un style assez bouddhique.
    Il y en a peut être d’autres, je n’ai pas approfondi et origine et éducation obligent, j’ai regardé à l’est plus tard quand je me suis intéressé à cette partie du monde au niveau historique.

    Comme je l’ai écrit j’ai des connaissances limitées, qu’en pense(nt) le(s) spécialiste(s) ?



  • sls0 sls0 12 mai 2015 03:43

    @bdpif@laposte.net

    Nous on est peut être meilleur avec le char leclerc ?



  • sls0 sls0 12 mai 2015 03:01

    @ L’auteur

    3 votes, 2 avis, c’est pas l’article qui est en cause, on est dans une période assez égoïste, l’autre n’existe plus, il est devenu une quantité négligeable face au dernier écran plat.

    La tendance mondiale s’oriente vers une baisse des revenus, ça touchera aussi ceux qui se croyaient à l’abri, l’ambiance est au repli sur soi, il y a une certaine morosité.

    Pour retrouver un peu de vie, de ce qui fait l’humain, j’ai changé de continent, c’est quand même agréable des gens souriants même s’ils n’ont pas d’écran plat.

    Bonne chance à l’Afrique.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès