• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

sls0

sls0

Retraité résident en République Dominicaine.
J'adore aller foutre mon nez dans les statistiques, ça me parle plus que les avis (dont les miens) et les discours.
Profile un peu ONG d'où ma présence dans ce pays.
Je préfère le froid, pas de bol, où il fait froid, souvent ils ont les moyens.
Pour la photo : En RD c'est très à la mode le titre comme doctor, ingenior...La carte de visite et la carte de membre. Donc j'ai fais une carte de membre pour un chien et c'est la photo de sa carte.
On a en commun d'être des déracinés climatiques et d'apprécier les ballades en forêt.

Chaque fois que je la vois, elle me rappelle une bonne rigolade.
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2460 0
1 mois 0 52 0
5 jours 0 5 0

Derniers commentaires



  • sls0 sls0 26 avril 2015 20:38

    Une chose qui faut se rappeler c’est que le renouvellement du parc immobilier doit être de 2-3% en France, pour que tout soit aux normes en France ça mettra du temps.
    Avec le BRGM la France à une sacré équipe de pros, il on fait et font un sacré boulot. Résidant en République Dominicaine avec une sismicité identique aux Antilles français, j’ai regardé leurs études.

    J’emploie le logiciel ISIBAT pour contrôler localement, il est gratuit et pas mal, ce n’est pas l’Eurocode 8, mais une maison est contrôlée en 20’.
    Localement c’est plus pour compter les sacs à viande nécessaires, tout ce que l’on ne doit pas faire en anti sismique c’est l’architecture locale en général.

    Ici ça tremble, je surveille les occurrences de magnitudes supérieures à 4,5 d’après une étude Néozélandaise, statistiquement on peut sortir une probabilité d’avoir du supérieur à 7 en magnitude.

    Ce n’est pas d’une précision absolue mais ça aide.

    Pour l’antisismique on parle plus en intensité qu’en magnitude, je me suis fait un petit tableau excel pour convertir en fonction de la distance et le type de sol, toujours avec une précision moyenne mais ça peu aider si l’on a que la magnitude et sa position comme information.
    Où je réside, le suivi ça commence seulement, les dégâts c’est l’intensité (non historisée) et je n’ai qu’un peu de magnitude à me mettre sous la dent.

    La norme locale est pas mal, par manque de moyen et contrôle, l’application c’est pas le top.

    Il y a eu de l’intensité VIII-IX localement, avec des maisons caraïbes en bois ça ne posait pas trop de problèmes avant, maintenant c’est du parpaing c’est pour cela que je parle de sacs à viande.

    Les tremblements de terre ont la même cause que ce qui fait qu’il y ait de la vie sur terre,on fait avec, la seule chose que l’on maitrise c’est notre exposition, ensuite suivant la culture on s’en inquiète ou pas.



  • sls0 sls0 26 avril 2015 19:53

    Pour avoir une paix relative, le Brésil a laissé se développer les gangs et la drogue dans les favelas.
    C’est devenu un marché maintenant.
    Je connais d’autres pays qui laissent se développer le marché parallèle, si j’ai une bonne mémoire même à Roubaix dans le quartier de l’Alma on trouve. Si je tape guerre drogue roubaix sur google j’ai 250000 réponses, 678000 pour Rio de Janeiro en employant le portugais.6,32 millions d’habitants pour Rio et 100000 pour Roubaix. Attention à la poutre dans l’oeil.

    Vu la taille du Brésil, l’avion est une nécessité et une surveillance sérieuse serait trop couteuse.
    Malgré un PIB par habitant bien plus élevé, la France n’arrive pas à surveiller sa frontière Brésilo-guyanaise, avec la base de Kourou les avions illicites évitent la cote quand même, c’est très réactif.

    Quand on voit la carte des lieux de productions de drogue, faire passer un avion par le Venezuela pour le transport de drogue au Brésil, c’est pas fameux coté bilan carbone, si on multiplie la distance par trois, on multiplie d’autant les risques, un peu cons les trafiquants. Par contre faire passer la drogue par le Brésil pour l’Afrique coté bilan carbone c’est bon.
    Le mieux toujours écologiquement parlant, c’est produire en Afrique, il y a le climat, la corruption et ça augmenterait le PIB par habitant qui en a grand besoin.



  • sls0 sls0 26 avril 2015 03:34

    Quelqu’un pourrait m’expliquer le concept ’’dieu’’

    C’est vrai que je peux prouver qu’il existe des chevaux, mais je ne peux pas prouver qu’il n’existe pas de licornes. Si on arrive pas à expliquer le concept avec du factuel, me présenter une licorne suffira.

    Pas la peine de faire référence à la bible, le nouveau testament, le coran, le talmud, les dires du Bouddha, les écrits indouistes, j’ai lu.

    Sur toutes ces lectures, le bouddha a dit que l’on trouvait le divin dans la personne, c’est ce que conceptualise le plus facilement, le reste ça coince.

    Les maths, astrophysique et la physique me donnent déjà pas mal de réponses, il faut s’invertir c’est peut être fatiguant intellectuellement essayer de trouver des réponses. Si je n’ai pas toutes les réponses, c’est normal, je ne suis qu’un être humain. J’ai quand même la chance d’être né à une époque où les réponses sont arrivé d’une façon exponentielle. Peut être que 2-3000 ans plus tôt, un dieu m’aurait peut être été nécessaire mais j’en suis pas sûr.

    Il y a une certaine corrélation entre l’athéisme et le QI, la courbe de tendance c’est QI= (0,94 X % d’athées) - 69,64, il y a une corrélation mais il ne faut pas en faire une généralité avec un R² de 0,27.
    Le QI a tendance a s’élever dans la population, mathématiquement l’influence des religions doit diminuer.

    Ce genre de discussions je préfère en avoir un ami jésuite, c’est plus serein et il maitrise le sujet.
    .
    Un curé et un athée qui s’entendent bien, c’est bizarre. Non c’est basé sur le respect de l’autre.



  • sls0 sls0 25 avril 2015 03:23

    @Pyrathome
    Comme j’aide un peu pour l’accès à l’électricité, je m’intéresse à toutes ces nouveautés.
    Entre la découverte et la production sereine et pas chère combien de temps ?
    Où je réside, la batterie c’est très courant, chez moi j’ai 4 batteries pour palier au réseau électrique déficient.
    Si vous venez passer deux-trois mois chez moi, avec une simple prise de sang, vous saurez que le plomb est employé.
    J’ai aussi du panneau solaire que j’ai récupéré pour pas cher chez une personne qui avait acheté par mode mais n’avait aucunes connaissances. Il avait même une éolienne, à part les cyclones, la cote caraïbes c’est pas le vent qui fait sa renommée.

    L’éolienne tourne bien maintenant dans un village où il y a du vent et où ça ne dérange pas les coupures.

    J’ai des panneaux solaires chez moi fabriqué avec de l’électricité au charbon en Chine, je vais peut être récupérer l’énergie employé pour concevoir et transporter ces panneaux. J’ai des sérieux doutes coté bilan carbone.

    Le mix panneaux solaire/éolienne où il y a du vent c’est ce qui a de mieux, quand il y a pas de vent c’est qu’il y a du soleil. J’en ai installé dans des trous perdus au milieu de la cambrousse, le kWh sert au principal. Vu l’utilité et le nombre de personnes par kWh je ne regarde pas trop le bilan carbone.
    Oui c’est le top pour des gens qui consomment 40 à 60 fois moins que le français moyen.
    Une éolienne de 4m, je fournis un village en Afrique, en France une maison, c’est pas la même échelle.

    Toujours cette putain de règle de trois et de différence de niveau de vie.

    Si en France on veut supprimer le nucléaire rapidement on change de niveau de vie ou on passe au fossile, surtout le charbon car le gaz on peut pas trop compter longtemps dessus.

    Je défends pas mon style de vie, je consomme moins d’une tonne d’équivalent pétrole par an, 4 à 5 fois moins qu’un français. Dès que l’on passe par la règle de trois les arguments d’Olivier Cabanel sautent, une règle de trois c’est à la portée de n’importe qui. Il y en a qui se base sur des croyances, moi c’est la règle de trois. Face à l’irrationnel la règle de trois a ses limites parfois.

    Je respectent les idées d’Olivier, il pourrait passer par du vérifiable plutôt que l’irrationnel je préfèrerai.
    Le vérifiable c’est pas ça qui manque.
    Je corresponds avec un député vert, je n’ai aucun état d’âme a lui dire qu’une annonce coté nuc c’est de la daube quand il me le demande, je me permets aussi de dire quand coté anti nuc c’est de la daube. Je ne suis pas anti ou pro nuc, je suis anti daube et anti gaspillage c’est tout.

    Pour tout autre sujet quand j’ai les connaissances requises et que je vois de la daube je réagis, c’est pas pour mon égo ou pour avoir raison, j’estime que les gens s’ils n’ont pas toujours les informations ce n’est pas une raison pour leur servir de l’irrationnel ou du faux.



  • sls0 sls0 25 avril 2015 02:22

    @olivier cabanel
    Je n’ai pas de message à faire passer à part arrêtons de gaspiller.
    Je ne suis pas pro quelques choses, je suis anti gaspillages. C’est tout.
    Oui le nucléaire il faut faire attention, j’y ai travaillé, la retraite à 55 ans à l’EDF c’est dû au fait de la production au charbon qui faisait que l’espérance de vie est limitée, tout mes collègues morts avant l’heure, c’est le charbon et pas le nucléaire.

    Rien que la production de charbon en Inde et en Chine c’est 7000 morts par an. A Pékin, les morts dû à la pollution c’est pas mal aussi, je n’irai pas jusqu’à faire une règle de trois avec le nucléaire par respect pour les morts.
    Partout où l’on supprime du nucléaire, c’est souvent le charbon et ensuite le gaz, c’est jamais autre chose.

    C’est par une simple règle de trois avec des chiffres que l’on trouve facilement que je prouve que l’on ne sais changer du jour au lendemain.

    Se passer du nucléaire, c’est d’abord changer les habitudes de gaspillage et développer d’autres énergies fiables.
    Pour le gaspillage j’ai des doutes sans multiplier par cinq au minimum le prix de l’énergie, trouvez un homme politique qui va le faire, pourtant en quelques années ça ferait un sacré retour sur investissement et nous permettrait d’être des précurseurs et être le premier donne des avantages.
    Les autres énergies non fossiles, hormis la biomasse et l’hydraulique qui ne sont pas trop extensibles, c’est dans l’épaisseur du trait dans les diagrammes, mêmes en mettant des moyens énormes pour celles qui sont fiables, c’est mathématique, il faudra du temps, c’est en décennies qu’on parle, l’EPR sera en bout de potentiel que la relève ne sera pas encore assurée, c’est mathématique, j’y peux rien.

    Je ne fais que regarder des chiffres validés par le GIEC, ils connaissent et on un profil écolo pour la plupart, ensuite c’est la simple règle de trois si ça déplait, il faut remettre en cause la règle de trois et la physique, c’est pas moi qui cause c’est des lois simples de mathématiques et de physique.  

    La règle de trois c’est basique et à la portée de tout le monde, les chiffres sont à la disposition de tout le monde, c’est vrai qu’il est difficile de trouver des arguments contre des choses aussi basiques, il ne reste que la peur et l’émotionnel.

    L’inconnu engendre la peur et la peur engendre le rejet. Comme la peur c’est inconfortable j’essaie de faire en sorte que l’inconnu soit connu. Ca demande un effort mais c’est plus sain et plus rationnel.

    Si on veut supprimer le nucléaire rapidement (10 ans) soit c’est du fossile ou on renvoie la population française au niveau de vie de 1964 car on divise la production par 5 et c’est pas le renouvelable qui mettra 50 à 80 ans à combler cette absence qui fera la jointure.
    Personnellement le style de vie 1964 ne me dérange pas, mais fini les voitures, les écrans plats, ect... Je ne crois pas que la majorité des français soient prêts à me suivre.

    1964, c’est un scénario avec de l’énergie fossile abondante. Les prochaines années, le fossile va diminuer, moins d’énergie, moins de PIB (c’est lié) si on plus on enlève le nucléaire, ce sera intéressant à voir mais peut être pas à vivre, c’est plus un PIB d’avant guerre qu’il faut envisager et on est un peu plus de monde à table qu’à l’époque.

    Le PIB mondiale, la population mondiale est corrélée avec l’énergie disponible, si ça baisse coté énergie fossile, on sera un peut moins de monde sur terre, si on enlève d’autres énergies par effet de mode ou peur, ça ne va pas améliorer les choses. Si je me base sur les travaux de Richard Dawkins, avec 15000 humains la race humaine subsiste, on peut se passer de pas mal de choses, le tout est de savoir si les générations futures partagent ce point de vue.

    La soixantaine, je peux dire que ce que j’ai hérité c’est assez positif, ce que je laisse par contre c’est déjà moins positif, c’est pas la peine d’amplifier les dégâts avec des décisions basées sur l’émotionnel.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès