• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Tama

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 25 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Tama 12 octobre 2007 22:30

    Je n’avais pas pensé au choux de Bruxelles. Ca prend peu de place et en plus, on a déjà Manneken Pis pour les arroser smiley



  • Tama 12 octobre 2007 21:32

    @ l’auteur :

    Excellent article qui donne une bonne description de la situation.

    Contrairement à ce que pensent nos politiciens du nord et du sud, qui se gargarisent de régionalisme à outrance, je ne vois aucun intérêt à une séparation, tant pour Bruxelles que pour les autres entités fédérées.

    Brussels DC est une potentialité qui ne passera jamais au statut de réalité, selon moi : comment imaginer l’UE donner des leçons de « savoir vivre ensemble sans conflit » et avoir sa capitale dans un tout petit pays qui trouve encore le moyen d’éclater et de montrer l’exemple de la division ?

    Car oui, politiquement, le signal est celui de la division, de la différence, de l’opposition. A force de revendiquer ses particularismes, on a oublié que, en fin de compte, en comparaison avec les 6.000.000.000 d’autres hommes, nous avons finalement beaucoup en commun sur nos 30.000 km2.

    Bruxelles, ses 20 % de chômage, ses écoles ghettos, ses bourgmestres démagogiques et jaloux de leurs prérogatives, son absence de terre cultivable, son absence de centrale énergétique, d’aéroport (il est en Flandre), la faiblesse de ses potentialités industrielles, etc. Que fera-t-on d’un Etat où les gens seront soit fonctionnaires, soit chomeurs, soit caissier ou serveuse ?

    Et les retraites ? Comment répartir les retraites selon les régions ? Une personne prenant sa retraite sera-t-elle payée par sa région d’habitation (où elle n’a p-ê pas cotisé), par sa région de travail (où elle a cotisé mais qui est p-ê devenu « l’étranger ») ? Comment financer les services publics et les voiries ?

    Ne rêvons pas : une fois privée de son statut de capitale belge, européenne et OTANesque (cf ce qui précède pour l’exode des institutions), plus personne ne voudra y investir et nous deviendrons un chancre honteux.

    En cas de séparation, les Flamands ne dé-franciseront pas Bruxelles, leur délire mono-ethnique ira aussi contre la variété de notre capitale. Les Wallons se moquent éperdument des « dikkeneks » de Bruxellois.

    Nous seront l’agneau sacrifié sur l’autel de la haine, de l’orgueil et de la division, point barre.

    L’union fait la force, Eendracht maakt macht, il serait temps que nos « hommes d’Etat » s’en souviennent, et se rappellent que sans la Belgique et sa capitale, le monde se moque totalement des politiciens Flamands et Wallons, en tant que chefaillons de petites régions grotesquement repliées sur elles-mêmes.



  • Tama 5 octobre 2007 13:20

    Excellent article ! Bien que vous y ayez mis une note d’humour, le propos n’en est pas moins effrayant : si l’on devait tenir compte de toutes les prescriptions de toutes les religions, sectes et autres groupements superstitieux, on fermerait les cantines, point barre. Et pas seulement celles des écoles. Les entreprises, les ministères, les casernes, etc. Ou alors on mangerait le même « repas religieusement parfait et oecuménique » chaque jour... (reste à le découvrir)

    A quand l’immixtion des interdits religieux à tous les échelons de la société ? Un Code pénal adapté, un Droit civil adapté, un code la route adapté, un Droit du travail adapté, des contrats adaptés, etc. Au Canada, l’offensive vaisant à islamiser le Droit civil a déjà commencé.

    Il a fallu des siècles pour que l’Homme parvienne à commencer son émancipation vis-à-vis du religieux. Voilà qu’il revient en force par portes et fenêtres. Bientôt le blasphème sera re-pénalisé si ça continue...



  • Tama 4 octobre 2007 23:40

    Euh, une note discordante :

    Ne trouvez-vous pas ce « coup » un tantinet démagogique ? C’est facile de mettre en ligne un album quasi gratuit quand on brasse les millions...

    Radiohead (dont j’aime la musique par ailleurs mais soit) aurait-il tenté ce geste merveilleux s’il s’agissait d’un petit groupe peinant à atteindre les 1.000 disques ? J’en doute...

    Il est facile de donner quand on possède beaucoup...

    @ l’auteur : la musique n’est-elle plus une « marchandise » ? En tout cas, vous appelez toujours les auditeurs des « consommateurs » smiley...

    Mais il est tard et j’ai eu une journée de m..de smiley



  • Tama 18 juin 2007 16:43

    Eh bien, je constate que certains sont toujours occupés à débattre, quel courage smiley.

    @ Bois-Guisbert

    Je voudrais tordre le cou à une idée reçue : il n’y a pas de lien entre être contre la peine capitale et contre la tolérance zéro. Je suis contre la peine de mort et à peu de chose près pour une tolérance zéro.

    Ce concept, contrairement à ce que d’aucuns pensent, ne consistant pas à punir chacun de la peine maximale mais de ne laisser aucune infraction impunie (et donc de combattre le sentiment d’impunité). En fait, il s’agit d’appliquer la loi, ni plus ni moins.

    Ne pensez donc pas que les opposants à une sanction qu’ils jugent iniques ou injustifiable sont ipso facto des espèces de bo-bo ultra tolérants vivant dans leur monde. Ce n’est pas parce que je passe mes journées à voir défiler victimes et délinquants (que je vois donc la vie « telle qu’elle est »...) que je réclame pour autant la peine de mort.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès