• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Tassathée

Tassathée

30 ans, employé, marié bientôt papa.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 62 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Tassathée Tassathée 1er juin 2010 10:13

    C’est Sharon qui a parlé de Banthoustan, au cas ou la réalité ne suffirait pas à les identifier en Palestine.
    Quant aux arabes de l’intérieur, ils ont été sommés hier de ne pas manifester sous peine de sévère répression.



  • Tassathée Tassathée 1er juin 2010 10:04

    Je viens de voir la vidéo de Collon, je n’y vois aucun désaccord, @ l’auteur, Pourquoi cette phrase en préambule ? (ne partage pas tous ses points de vue)



  • Tassathée Tassathée 1er juin 2010 09:49

    Triste temps pour l’humanité.
    Certes, la seule solution de sauver les palestiniens est de compter sur la violence sans limite du gouvernement Israelien.
    Peut-être qu’au bout du millième massacre injustifaible, la communauté internationale arrêtera de brasser de l’air en « condamnant » (quel mot pourri par son emploi) et fera enfin appliquer le droit.
    S’il arrive un drame en Israel, la communauté internationale en sera la 1er responsable, tout comme elle est coupable depuis 35 ans du drame palestinien.



  • Tassathée Tassathée 1er juin 2010 09:43

    Sebastien, éviter un clash ou pas est même une question hors de sens .
    Le Blocus est ILLEGAL, il est par définition juste de RESISTER. Le fait que nous français qui avons connu celà (bien moins longtemps) nous posons la question de savoir si à bord il y avait des canifs ou des barres de fer (un peu léger pour attaquer Israel, accorde moi le), c’est assez saugrenue, pour ne pas dire affligeant.
    Humainement, je suis triste pour le peuple Israelien qui est pris en otage par la politique expansionniste, la politique de l’apartheid, la politique illégalle de ses gouvernements succéssifs (bien qu’ils les aient choisi).
    Triste car celà finira mal.
    Mais comment ne pas être encore plus touché par le faible, abandonné de tous, privé de terre, de dignité et de vie.
    Tout ceci avec le consentement du monde, USA, U.E et Egypte en tête.



  • Tassathée Tassathée 1er juin 2010 09:30

    Il faudrait se demander aussi pourquoi cette escalade aux yeux du monde.
    Bien que des tas de navires ont été arraisonnés (pas sûr de l’orthographe) sans que personne s’en émeuvent, celle-ci, Israel savait qu’elle ne se passerait pas dans l’indifférence, alors pourquoi ?
    Simple logique de l’éternelle fuite en avant, bavure incontrolée, ou petit séisme calculé afin de voir si ça passe et de replonger la région sous vive tension afin de pouvoir justifier d’une prochaine opération d’envergure en pariant sur une relance des « attaques » du hamas.
    Hier, à travers les médias, on a pu voir une façon assez bien rôdée de traiter cette tragédie :
    1° On condamne la disproportion
    2° On montre des pro-palestinien brûlant le drapeau Israelien
    3° On écoute un ambassadeur ou autre représentant d’Israel
    En Gros, l’armée y est allée un peu fort mais au fond une intervention militaire était justifiée, mais tout de même, on condamne la violence comme partout dans le monde.

    L’apparente levée de bouclier est savemment orchestré par les médias, on évite de parler du fond, du fait qu’ils se permettent depuis 35 ans d’intervenir militairement et de façon sanglante dans les eaux internationales, que le blocus (qui justifie subliminalement dans les infos et les commentaires politiques l’intervention) est illégal, que leur guerre sans fin est illégale, que les palestiniens meurent de tout et aux yeux du monde.

    Quelle est la réelle signification politico-militaire d’une telle opération, en ces temps de tensions avec l’Iran, le Liban, maintenant la Turquie ?
    Dès la fin de l’intervention, Israel remonte son niveau d’alerte national sans attendre de voir réagir la scène internationale, on peut donc penser qu’il ont agi en connaissance de cause. La question est-donc what’s next ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité