• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

tiers_inclus

tiers_inclus

Intuitionniste ...

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 422 0
1 mois 0 1 0
5 jours 0 1 0

Derniers commentaires



  • tiers_inclus tiers_inclus 5 mai 2019 12:10

    @Fergus

    Canard enchaîné qui est une opinion parmi d’autres et pas davantage expert. 
    Depuis quand réfléchir est une auto-proclamation d’expertise ? 
    Que des hypothèses trop soutenues soient regrettables, n’exclut pas l’intérêt de leur formulation comme hypothèses ouvrant le champ des perspectives. 
    Cela vaut pour l’hypothèse Canard enchaîné.



  • tiers_inclus tiers_inclus 5 mai 2019 11:50

    @baldis30

    Je ne prétends à aucune expertise dans ce domaine, mais votre réaction exagérée montre que j’ai touché un point sensible. La circulation sur la Seine à Paris est réglementée, et en autre impose aux navigants une veille VHS sur le canal 10. 
    19h00 ce n’est pas en pleine nuit, et c’est là que l’action rapide aurait pu être utile. 



  • tiers_inclus tiers_inclus 4 mai 2019 19:38

    @Hallala

    Il faut alors le signaler aux instances organisatrices de Dachau et proposer une modification sur Wikipedia. 
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Camp_de_concentration_de_Dachau




  • tiers_inclus tiers_inclus 4 mai 2019 18:53

    Enfin mon optimisme se limite à éliminer l’hypothèse WW3. Les conflits régionaux devraient au contraire croître, tant que le monstre a des cartouches pour repousser son déclin.

    Sa participation à la PIB mondiale va décliner, le dollar est en sursis, l’efficience technologique est en baisse, socialement c’est le chaos, de quoi le confiner à des ambitions bien plus modestes.

    La politique de Trump, qui est ce qu’elle est devenue sous la contrainte de l’état profond, signifiait clairement à l’origine ce repli indispensable des ambitions. Les gesticulations désordonnées des deux dernières années démontre l’acuité du problème. La bête gémit, grogne, va dans tous les sens, cela peut la rendre dangereuse, mais elle est au final empêtrée.

    La politique internationale US menée depuis quinze ans est un échec magistral car elle a accéléré le rapprochement de la Chine et de la Russie, tout en renforçant leur autonomie propre. On entend maintenant quelques voix de politiques et officiers d’état-major américains le déplorer. Au contraire Poutine a parfaitement anticipé l’agonie des US et les risques associés. L’Histoire retiendra certainement avec le recul son immense contribution à la paix. Il a ainsi limité la nuisance de la bête agonisante. 

    Quant aux états européens leur sort dépendra essentiellement du pari qu’ils feront ou pas sur la multipolarité qui progresse, et leur capacité à s’émanciper de la tutelle des US. Ils regretteront de toute façon de ne pas avoir saisi la main tendue par Poutine quand il était encore temps. Bref, pas de quoi être optimiste pour le moment. 



  • tiers_inclus tiers_inclus 4 mai 2019 17:15

    « Selon un sénateur : « la Russie de Poutine est un régime hors-la-loi déterminé à miner le droit international et à détruire l’ordre mondial progressiste mené par les Etats-Unis. » »

    En inversant c’est bien plus réaliste et corroboré par les faits :

    les Etats-Unis sont un régime hors-la-loi déterminé à miner le droit international et à détruire l’ordre mondial progressiste mené par la Russie de Poutine »

    « Ou un autre : « l’immobilisme délibéré du président Trump devant l’agression du Kremlin a porté le Congrès au point d’ébullition. » »

    C’est plutôt le point de sublimation au sens physique, car au sens psychologique le Congrès est à des années lumière. Bref ils vont faire pschitt !

    Plus sérieusement, je ne crois pas qu’il y ait matière à s’alarmer. La Russie est sanctuarisée conventionnellement et nucléairement, avec une bonne longueur d’avance désormais.

    L’Empire décadent s’agite pour l’image de puissance afin de conserver quelque temps sa coercition sur ses valets encore dupes dans une partie du monde, coercition lui valant d’ailleurs sa survie économique depuis trois décennies. 

    L’empire est un « loser » qui ne s’ignore pas mais qui feint seulement de l’ignorer.

    Néanmoins, la température pourrait monter avec le successeur de Poutine qui se trouvera à la tête d’une puissance considérable et qui pourrait ne pas avoir la tempérance de son prédécesseur, on ne sait jamais.

    Mais à ce moment le déclin de l’empire sera plus avancé encore et les provocations s’éteindront.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité