• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ukulele

ukulele

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 279 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • ukulele ukulele 7 avril 2018 16:23

    Bonjour M. Grandgil

    Il me semble assez évident que le mouvement étudiant actuel est plus politique que technique.
    Je peux comprendre la crispation que cette génération peut ressentir face aux difficultés à accéder aux cursus qu’elle avait l’espoir de suivre. Une crispation très certainement accentuée quand elle voit la génération précédente se casser les dents sur le marché de l’emploi, même avec un bagage post bac conséquent…

    Alors ils pourraient fermer leur gueule et continuer à bosser, comme si de rien n’était… Pareil pour les cheminots, hein ? Pareil pour les Zadistes… Qu’est ce que c’est que tous ces gens qui osent relever la tête !?

    Ou faire comme vous dans vos articles, gueuler mais surtout ne rien faire et gueuler sur les seuls qui bougent un peu…

    Moi, je trouve plutôt sain ce type de manifestation ponctuelle… je suis même triste qu’elles ne prennent pas plus d’ampleur. Les pouvoirs politique et financiers auront besoin d’un nouveau 68 pour être calmés. Sans cela, nous seront inexorablement broyés, quelque soit la couleur politique des prochains gouvernements…



  • ukulele ukulele 7 avril 2018 15:54

    Excellent !
    L’utilisation systématique de cette expression pour des faits qui n’ont rien à voir avec une prise d’otage confine au grotesque…



  • ukulele ukulele 7 avril 2018 15:48

    Bonjour,
    vous dites « Sud-Education a appelé au boycott de l’hommage dédié au courageux colonel Beltrame »

    En cherchant sur le net, je n’ai trouvé aucune trace de cet appel à boycott. Pourriez vous communiquer au moins une source svp ?

    La seule info que j’ai pu trouver est sur http://www.europe-israel.org :
    - Deux syndicats, Sud Education et Snes-FSU, avaient critiqué cette démarche. Le premier avait estimé que « ce n’était pas au ministre de [leur] dicter quels devaient être [leurs] ressentis et [leurs] émotions » et « le respect d’autrui ne s’enseigne pas à coup de prescriptions morales ». Le deuxième jugeait que les moments d’explication et d’échange demandé par Jean-Michel Blanquer, « demandait du temps, du recul, et s’accommodait mal des réactions dans l’urgence commandées par l’émotion ».

    A aucun moment l’article n’évoque un « Appel à boycott »…

    Sur le site de Sud-Education, on peut lire :
    "La fédération Sud Éducation invite les personnels de l’éducation nationale à user de leur liberté pédagogique face à cet événement et rappelle que la demande ministérielle ne revêt aucun caractère obligatoire.« 

    Là encore, aucun »Appel à boycott"…



  • ukulele ukulele 24 février 2018 17:48

    Bof… A partir du moment où l’on n’est pas dans le cadre d’une reconstitution historique mais plutôt dans celui d’une manifestation festive, l’aspect de l’actrice importe peu.
    C’est souvent le cas au cinéma ou au théâtre où la performance des acteurs prédomine sur leur éventuelle ressemblance avec tel ou tel personnage historique.
    Évidement, si le sujet passionne, cela peut choquer. J’avais ressenti cela avec Depardieu jouant Edmond Dantes. Le brave Gérard jouant un bagnard affamé et croupissant dans une prison inhumaine, gras comme un moine gavé au fois gras. Il avait beau avoir un jeu irréprochable, je n’ai pas pu accrocher…

    C’est juste une fête à touriste où les notables vont se faire reluire. Pas de quoi fouetter un chat.



  • ukulele ukulele 8 février 2018 14:24

    @Amaury Grandgil

    « Il est des idéologies autoritaires qui se passent très bien de divin, du libéralisme au communisme »

    Mais je suis tout à fait d’accord avec vous.
    Cela n’en rend pas plus acceptables celles qui se servent du divin.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité