• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

un autre

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 56 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • un autre 15 septembre 2007 09:31

    malheureusement, ZEN a bien raison. Le trollage systématique d’un « artiste » qui n’en est pas un devient franchement insupportable. De plus, DW : comment pouvez-vous défendre des obligations d’objectifs artistiques là où vous nous dites pouvoir faire exactement l’inverse ? Si vous êtes rentier et faites ce que vous voulez dans votre « art », vous n’avez pas d’obligation de résultat et c’est tant mieux pour vous. Mais svp, réfléchissez un peu avant de troller, ça nous fera du bien à tous.



  • un autre 14 septembre 2007 14:39

    Et bien oui, la culture vu par notre gouvernement n’est qu’un moyen parmi d’autre de faire de l’argent. faites du chiffre, nous voulons des résultats...BEURK Quand au troll DW, il ne connaît malheureusement de l’art et de la culture que ce qu’il veut bien en faire et oublie comme toujours que la culture se doit d’être partagée et que, pour cela, elle doit malheureusement être subventionnée. Si seulement il était aussi bon artiste que troll (ceci n’est qu’une plaisanterie et ne juge en aucun cas ce que vous faites car l’art est subjectif). En suivant la logique de ces « mauvais pensants » (je prévois de me faire traiter de bien pensant smiley ), nos sportifs non champions du monde seront bientôt abattus comme des chevaux blessés car ils n’auront pas eu les résultats attendus. smiley



  • un autre 13 septembre 2007 22:07

    Donc, si je comprends bien ton raisonnement : les pauvres ne sont que des gauchistes qui ne veulent pas travailler et n’ont rien glandé à l’école... sache tout de même qu’être rentier ne demande pas d’avoir fait de grandes études et que, de toute façon, être « bon » à l’école n’assure pas d’être riche. De plus, de nombreux chefs d’entreprise, de droite ou de gauche (et oui, on peut être chef d’entreprise et de gauche) étaient mauvais à l’école. Je n’ai rien contre les gens de droite et les cons se retrouvent dans tous les camps mais, lorsque l’UMP (c’est la droite française actuelle) ne sert que les patrons, ce n’est pas la France qui y gagne.

    Tu nous dit : « cf les chinois, bien plus riche GRACE à leur milliardaires que quand ils n’en avaient pas ». Crois-tu vraiment que la population chinoise est réellement plus riche grâce à ses milliardaires ? Et bien non, les milliardaires sont riches, pas les chinois. Le communisme chinois vire sa cuti et détrône le capitalisme américain : comment s’enrichire sur le dos d’une population en quelques années, la voila la solution chinoise que tu nous montres.

    « Ils sont payés, non ? Le travail n’a pas à être récompenssé, avec un susucre au chienchein. Il vende à leur client un service, rien de plus. Je ne vois pas ou est le probléme : il y a 6 milliards d’être humains, ils n’ont qu’a trouver un client qui les paye ce qu’ils pensent valoir, voila tout. Chacun est libre. » Non, chacun n’est pas libre. Le marché actuel du travail fait que c’est l’employeur qui décide de tout et qui peut mettre la pression niveau salaire puisque, hormis quelques branches spécifiques, il y a beaucoup plus de demandeurs d’emploi que de postes à pourvoir.

    « Avec les 35 heure, tu peux avoir deux emplois si besoin est. » donc, tu veux travailler 70h/semaine : c’est faisable mais il faut oublier la vie de famille avec un tel rythme et je ne parle même pas de travail que tu enlèves aux gens qui n’en n’ont pas un seul. Un petit calcul bête : 24h/jour * 7jours = 168h comptons 8h de sommeil par jour sur 7 jours = 56h 168-56-70 = 42h / 7jours =6h Il te reste 6h par jour en travaillant 7j/7 et il faut faire tenir dans ces 6h ton temps de transport (je te déconseille les grosses agglomérations), tes repas, tes loisirs... pas simple tout ça. Bref, lorsque l’endoctrinement rend aveugle, mieux vaut être sourd pour ne pas l’entendre smiley

    « Il n’y a pas de cadeau. Cet argent leur appartient, et ils n’ont pas à payer pour les autres. » C’est ce qu’on appelle la solidarité nationale mais en effet, cette notion a l’air de t’échapper.

    « Les impots ne sont pas redistribué, mais dépensés. D’ailleur les USA redistribuent deux fois plus qu’en France.. » fallait oser quand même smiley couverture maladie lamentable, retraite quasi inexistante. A l’heure actuelle, les impôts américains financent les différentes guerres dans lesquelles les USA sont engagées.

    Enfin bref, tout ça pour dire que, mener une politique de droite peut peut-être être efficace mais que la politique actuelle de la droite française n’est pas faites pour le bien de tous mais seulement de quelques uns. Hors les hommes et femmes politiques doivent servir les intérêts de l’ensemble de la population et non uniquement de quelques privilégiés, qu’ils soient de l’UMP, du PS ou de tout autre parti.



  • un autre 13 septembre 2007 19:29

    « Au reste, il est normal qu’il y ait des pauvres, tout le monde ne souhaitant pas consacrer sa vie au travail et à la consomation. Laissons ces gens en paix vivre leur utopie, mais pas avec l’argent des autres, évidement. »

    Comment peut-on être aveugle au point de dire des bêtises pareilles ? Comme la taverne l’a dit, il y a malheureusement de nombreux travailleurs pauvres. Ils consacrent leur vie au travail, font gagner de l’argent à des patrons/actionnaires, mais ne sont à aucun moment récompensés de leurs efforts. NPM : je te souhaite de te retrouver financièrement au plus mal et de revenir nous en parler lorsque tu auras réfléchi smiley



  • un autre 13 septembre 2007 19:25

    le problème n’est pas tant dans le nombre de pauvres que dans l’accroissement des inégalités. En France (comme ailleurs soit dit en passant), les riches sont de plus en plus riches pendant que les pauvres sont de plus en plus nombreux... bah oui, une fois qu’on a plus assez pour vivre, on peut toujours avoir moins, on n’aura toujours plus assez pour vivre. Au contraire, un riche encore plus riche pourra juste économiser plus...

    Une autre remarque : les cadeaux faits par notre présidents aux couches sociales les plus hautes font-ils revenir les riches exilés ou empêchent-ils ceux qui sont encore là de partir ? La réponse est malheureusement des plus simples : NON.

    Arrêtons de dire que ce sont les impôts qui freinent l’économie française et réfléchissons un peu à la redistribution qui en est faite.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès