• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

velosolex

velosolex

alias "bakerstreet" ! .( abandonné car ayant perdu le mot de passe de mon imail qui conditionnait l'accés) Doctorat en échappée belle. Grande pratique de l'art de la fugue pour guidon et selle de vélo, avec cheveux au vent, pour ce qu'il m'en reste. Dieu me garde des crevaisons quand j'ai la tête dans les nuages, et que je monte à l'assaut des belles collines ! 

Tableau de bord

  • Premier article le 03/02/2011
  • Modérateur depuis le 13/02/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 47 9211 1911
1 mois 0 166 0
5 jours 0 23 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 171 116 55
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • velosolex velosolex 13 mai 21:34

    @alinea
    « Vous avez honte, dites vous....
    C’est un bon début. Mais ça ne suffit pas comme autocritique.
    Surtout quand dans un forum de discution vous dites : »Il n’y a rien à discuter !".

    On dirait les propos d’un général Russe perdu sur le front Ukrainien, tentant de galvaniser ses troupes. 
    Bien qu’aucune balle et encore moins un tir d’obus n’ait été tiré. 

    Pensez vous que vous êtes armée pour évoquer l’intelligence, quand la confusion est si perceptible ?



  • velosolex velosolex 13 mai 21:19

    @Bernard Grua
     « Pan sur le bec » ! pour moi !
    D’une certaine façon vous me rassurez. 
    Les Ukrainiens seraient moins discriminés, au moins dans la rhétorique. 
    Vous m’apprenez que le« nazi », ou « neonazi » vu de Moscou, est finalement un chic type visant l’universalisme, et rejetant les oeillères nationalistes. Celui qui écoute « Imagine all the people ... ». 
    Il semble que des gens comme Greta Thunberg ou le pape François, s’ils étaient Russes pourraient s’enorgueillir de se faire appeler « nazis », pour entrer dans cette définition. 
    Ne faisons pas dans l’hyperbole tout de même. Est il exagéré de considéré que la traduction en bon Français, se rapprocherait de « Naze ». Qui signifie, « de mauvaise qualité, sans valeur » ? Je dis cela par rapport à ce courant nationaliste, de dérive fachiste et mafieuse, qui à Moscou terrorise les opposants, les badigeonnant de peinture rouge, ou pire, les considérant comme méprisables. 
    Mais comme je ne sais guère si Chanteclerc est un coq Français, ou Russe, il est difficile pour moi de juger de la valeur de ses post. 



  • velosolex velosolex 13 mai 19:51

    @chantecler
    Vous vous gargarisez du mot nazi, comme chantecler le coq et son cocorico, reprenant le mot d’ostracisation de Poutine.
    Il faudrait expliquer ce que ce mot peut signiifer pour dépeindre les victimes, en inversant la charge. 
    Drôle d’héritage pour vos petis enfants, que ces parole de haine, qui en disent plus sur ceux qui les disent que sur ceux à quil l’injure s’adresse. 



  • velosolex velosolex 13 mai 18:56

    Je vous rejoint sur toute la ligne. Autant sur l’analyse partisane et borgne sur les conséquences du traité de Versailles, que sur la prudence Macroniste, ne voulant « pas blesser » la Russie. Pour rappel la France après la défaite de 71 a payé une dette de guerre considérable sans sourciller, proche de celle que les Allemands auraient du payer au titre de réparations après 18. Leur responsabilité dans le déclenchement de la guerre a été établie. Il a fallu tout de même trois guerres avec l’Allemagne, pour que ce pays belliciste renonce à sa dynamique de plus en plus mortifère, débouchant sur les théories de « grand reich » pas éloigné actuellemnent de celle de « grande Russie »....

    C’est une étrange impression de déjà vue qui nous parcourt. Les motifs sont les mêmes. L’enclave du dombass, et de Doniesk fait écho avec celle des sudètes, qu’Hitlher revendiquait, afin soi disant de mettre un terme aux humilations des gens de culture Allemande, mais Tchèques.

    On remarquera aussi que la guerre des Balkans des années 90, et ses massacres de civils, fut comme un galop d’essai, avec les territoires serbes situés en Bosnie, et qui permirent à la Serbie, déjà encouragée par les Russes, de tenter une OPA sur la dislocations de l’ex yougoslavie. Cette guerre a été fondamentale dans la génèse de celle ci, l’impuissance et la léthargie de l’europe face à une dictateur de seconde zone, Milosevic, et ses comparses criminels, Mladic et Karadzic a été certainement vu par Poutine comme un encouragement. 

    La Russie vient de se tirer une balle dans le pied, et ne pas tenir compte des faits accablants, à répétitions, comme ce fut les cas pour l’allemagne, serait une erreur historique et une faute politique. Ce serait un encouragement à tous les belleicismes, et un mépris de leurs victimes. La Russie ne peut faire l’économie de reviser son rapport au monde, et les données historiques qui l’ont amené dans l’ornière. Soyons sûrs que ce pays remettra les couverts si nous pensons qu’il suffit de faire un gueuleton ensemble suffira à l’assagir, et ne plus vouloir refaire un bliezkrieg. 

    Ceci dit, les pays de l’est, comme la Pologne et la Hongrie, et tous ceux qui comme la Finlade et les pays Baltes ont eu à souffrir de la botte soviétique pendant 50 ans, et à qui on ne racontera pas la légende de l’homme rouge qui a libéré l’europe des nazis, ne se contenteront pas de ronds de jambe, et de « Hourra, hourra ! » Leur ratification à l’otan et sur les rails. Personne ne prétend que cette alliance est autre chose qu’un système de défense, et il est certain que si la Russie faisant son autocritique et sortait de son nationalisme étroit et totalement contreproductif, elle deviendrait un pôle d’attraction gouverant autrement ses intérets que par la propagande et le mensonge. Pour cela il faudrait que les hommes en place soient jugés par leur peuple. Par simple necessité existencielle ! L’humilation telle que peut le concevoir certains n’a rien à voir la dedans. On ne ressort pas d’un rendez vous avec son médecin avec un sentiment d’humiliation si on apprend qu’on va se faire opérer. Ou mieux qu’on doit accepter d’arrêter de boire, et obtenr des satisfactions de la vie, et des rapports avec les autres, en stoppant cette addiction, qui épuise les proches et la famille, et met en danger tout le monde. La Russie en est là ce jour. Le type qui est à sa tête est un dangereux psychopathe, mais en lien avec la plupart des créations aberrantes issus de ce pays qui est devenu l’empire du mensonge et de la manipulation. 

    « En mille ans, l’homme russe a vu de tout, la grandeur et la super-grandeur, mais il n’a jamais vu une chose : la démocratie. » ( vie et destin vassili Grossman)




  • velosolex velosolex 13 mai 13:31

    @Joseph DELUZAIN
    Annemarie Schwarzenbach en fait. J’avoue que je fais souvent des fautes d’orthographe, et des erreurs, dans ma précipitation au clavier. Moins létal tout de même qu’une kalashnikov. Ella Maillard me pardonnera, elle qui écrivit "la voie cruelle » en hommage à Annemarie, paraphrasant Thomas Mann, l’auteur de « la montagne magique » .

    « La vie peut s’accomplir sur deux chemins ; l’un est ordinaire, simple et direct, l’autre est pénible, il conduit au delà de la mort, et c’est la voix géniale ! » Dira t’elle, en commentant la personnalité de son amie.


Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité