• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

velosolex

velosolex

alias "bakerstreet" ! .( abandonné car ayant perdu le mot de passe de mon imail qui conditionnait l'accés) Doctorat en échappée belle. Grande pratique de l'art de la fugue pour guidon et selle de vélo, avec cheveux au vent, pour ce qu'il m'en reste. Dieu me garde des crevaisons quand j'ai la tête dans les nuages, et que je monte à l'assaut des belles collines ! 

Tableau de bord

  • Premier article le 03/02/2011
  • Modérateur depuis le 13/02/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 47 9211 1911
1 mois 0 166 0
5 jours 0 23 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 171 116 55
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • velosolex velosolex 11 août 2011 00:22

    « Barre toi de mon soleil, tu me fais de l’ombre ! »
    C’est comme ça que Diogène, en guenilles, qui vivait dans son tonneau, congédia Alexandre le Grand qui était venu lui demandait ce qu’il pouvait faire pour lui.



  • velosolex velosolex 10 août 2011 20:14


    Quand les pauvres n’ont pas hontes d’être heureux, et sont en plus intelligents, ils font un article atypique et revitalisant.



  • velosolex velosolex 10 août 2011 16:47

    Myosotis, tout à fait d’accord avec vous.
    « L »existentialisme est une forme d’humanisme !« 
    L’homme est bien sûr responsable de son destin.
    Et bien des petites gens ont accédé par force de volonté aux plus hautes destinées.
    Néanmoins il faut avouer que la marche est haute à franchir.
    Inégalement sans doute d’une société à l’autre, c’est vrai. Il faut reconnaitre que les idéaux républicains ont fait davantage pour l’assimilation et l’émancipation, que le système des castes en Inde.
    Néanmoins, une page se tourne peu à peu.
     Revient le système des réseaux, des clans, des tribus, des biens nés, des pistonnés, qui en cette période de crise recrée plus ou moins cette société ancienne, avec ces charges que l’on achetait, et cela coupe court au mérite individuel et à la promotion.
    On le voit dans nos sociétés, avec ce fameux ascenseur social en panne, ne laissant plus aux pauvres que l’escalier de secours pour se tirer de leur gourbi en feu....
    Les émeutes qui éclatent en Angleterre actuellement en sont bien le fruit, et nous ramène effectivement au moyen age, avec les jacqueries, les cours des miracles, les bandes de routiers profitant de leur nombre pour piller.
    Ce n’est pas avec des canons à eau qu’on éteindra cet incendie là.
    Ni en bombant la poitrine !
     Mais il aurait fallu y penser plus tôt, dés 80, avec Thatcher et ces idées ultra libérales qui furent reprises un peu partout en occident.
    La dernière augmentation vertigineuse des droits d’entrée en université à plomber encore un peu plus l’avenir pour les jeunes anglais.
    Même s’ils ont une connexion internet, la belle affaire !
    Comment ne pas être atteint par le climat ambiant d’une société ?
    Il est bien facile pour les vieux de fanfaronner en reprochant aux jeunes de dire » Non mais j’hallucine, ils pensent à leur retraite. A leur âge ! moi....« 
    Trop facile alors que nous avons tiré l’échelle derrière nous !
    C’est vrai que googlet permet de répondre à toutes les questions, de satisfaire les curiosités ; mais il faut avouer que les exemples et les représentations actuelles vont dans le sens d’un nivellement vers le bas, et que les questions posées sur le net ne sont pas toujours bien nobles.
    On pourrait discourir sans limites à ce sujet.
    Mais l’envie ne suffit pas toujours à combler les bases d’une éducation.
    Je me souviens de Jack London, dans »Martin Eden« livre assez autobiographique, où il raconte ce jeune homme, venant du peuple, passionné de livres, de culture, mais pestant contre les carences lui rendant parfois le travail insurmontable.....

    Dans ce monde où le fric est roi, les »malins« adulés, selon le niveau de leur compte en banque et de leur notoriété, affublé du nom grotesque de »people« , le vent s’est mis à souffler de plus en plus fort contre l’idée même de culture,
    Ainsi que contre ceux qui veulent avancer d’une autre manière, ou rattraper le peloton....
    Avoir de bons mollets ne suffit pas toujours, quant on n’a un vélo plus lourd que les autres, une équipe de déjantés, un entraineur douteux....
    Aucun mépris pour qui que ce soit.
    Juste un regard lucide sur les choses, mais que j’espère non désenchanté, sachant que le futur reste à construire, autant d’ailleurs que le présent, la ligne d’après, le prochain mot.
    Et bravo aux exceptions !
    A Jack London, à François Villon, à tous ceux qui ont entendu : »Tu n’arriveras à rien", et qui sont arrivés.
    Parce qu’ils viennent d’ailleurs, qu’ils ont pris un autre chemin, ils enrichissent le monde.
     



  • velosolex velosolex 9 août 2011 16:14

    Les chateaux forts ont refleuri un peu partout dans notre beau pays
    Et s’il n’ont plus de créneaux et de murs visibles
    Le mépris et la morgue ont pris au moins autant de hauteur
    On a construit des églises virtuelles pour la nouvelle religion
    Tous ces cours de la bourse et du bonheur
    sont comme des prières et des incantations
    Adressés à ce dieu tout puissant
    Dont on ne connait même pas le nom



  • velosolex velosolex 9 août 2011 15:43

    Au cas où vous arriverez à trouver encore un comissariat

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité