• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

vieuxcon

vieuxcon

Un autre chemin ; parce que depuis mon enfance mes valeurs n’ont pas été celles de tout le monde. Une nouvelle vie parce que d’autres chances m’ont été données, après la perte d’un amour ; à la suite d’un accident, ou d’un coup de tête.
Parce que, loin des convenances, le respect de l’autre est une règle pour moi, parce qu’il est plus important d’être un phare qu’un grain de sable, je vis une autre vie et je vous la dédie.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 252 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • vieuxcon vieuxcon 21 janvier 2009 09:33

    Très bon article aux idées duquel j’adhère presque sans réserve. pour parodier Gül.
    Le presque c’est pour la Suisse. Le président est tout sauf un monarque ;) Par contre c’est bien un modèle de démocratie



  • vieuxcon vieuxcon 16 janvier 2009 18:18

    Remettre l’homme au coeur du sysytème ? Hélàs je doute :
    Comment et pourquoi des millions de juifs ont il pu se laisser conduire à l’abattoir par des poignées d’hommes ? Comment et pourquoi une centaine de personnes peuvent se laisser prendre en otage par 3 ou 4 bandits ? Comment et pourquoi des millions de Français acceptent qu’on saccage leur protection sociale, leur droit a un travail décent et décemment rénuméré ? Comment des députés ou des Sénateurs, élus peuvent-ils se taire et se laisser faire sans se rebeller contre un cou d’état quand on fait appmiquer une loi sans la voter ou quand on veut restreindre le droit d’amender ?
    Qui sont ces hommes ou ces femmes qui peuvent sciemment emmener des juifs à l’abattoir, prendre des otages, ruiner l’espoir de tout un peuple. Ou sont les vrais terroristes ?
    Combien faudra-t’il encore de contre verités et de mensaonges avant que nous n’en prenions conscience.
    L’homme en France n’est pas un veau, juste un agneau qui n’a d’autre but que d’être sacrifié sur on ne sait quel autel ni pour quelle cérénomie à la gloire toute personnel de tyran toujours renouvellé.
    Quelques uns sortent et du lot, mais on ne les reconnait qu’après leur sacrifice, toujours gratuit, pas toujours utile à leur cause.
    Bonne nuit je retourne regarder les bisounours



  • vieuxcon vieuxcon 16 janvier 2009 17:59

    A force ca devient Fatiguant. On ne peu plus réagir à tout, et c’est sans doute ce sur quoi compte notre menteur national.
    Que voulez-vous, il commence a y avoir des pays où être Français c’est avoir un président obsédé (Angella Merkel a été obligée de faire une protestattion écrite par l’ambassade d’Allemagne à Paris), menteur les européens aussi découvrent ce que cache la grande gueule toujours ouverte du roitelet , et ambicieux (Les allemands, las anglais et les aspagnols se sont alliés pour que notre petit gouvernant ne de fasse pas président de l’Europe à vie.)
    C’est fatiguant, et pourtant je ne vois pas encore poindre la grande colère qui mettra fin à tout ça. Nos députés sont craintifs et lèches culs, nos sénateurs protestent mais avalent des boas, reste le peuple. Mais pour l’instant c’est encore chacun pour soi.



  • vieuxcon vieuxcon 11 janvier 2009 22:52

    D’accord l’internaute. Mais c’est une mesure qu’il fallait prendre il y a six mois. Je ne susi pas sûr qu’aujourd’hui ce soit suffisant. par ce que la crise à touché l’économie réelle, et que de nombreux ouvriers ne vont plus pouvoir honorer leurs échéances.
    Je sais que côté Suisse le sentiment est plus mesuré, mais la suisse n’avait pas la culture du crédit avant la crise et de plus le patronat suisse me semble beaucoup plus modéré et plus fin que le patronnat français.
    La recherche du point de rupture est assez systématique chez nous, quand il n’est pas tactique. Une semaine de grève coûte parfois moins chère qu’une semaine de chômage technique. Mais pour l’entreprise lle permet aussi la réduction des stocks, parfois le non payement des salaires ou tout au moins sa négociation. J’ai même connue des entreprises ou on me versait une prime pour gestions des conflits. Ce qui me parrait etre la pire des anneries.
    C’est donc en tenant compte de ces paramètres et devant la montée du chômage, de la grogne qui l’accompagne, et des difficiltés financières qui vont forcément se développer dans les PME (c’est l’histoire du serpent qui se mort la queue) que je pense que l’annulation des dettes sera tôt ou tard nécessaire. On le fait au niveau de certains états émergents j’ai bine peur que nous ne soyons contraint d’y venir. Ca n’est qu’une piste et on doit pouvoir y trouver quelques accomodements. Mais plus on tarde et plus le problème s’accentuera. Laisser aller au fil de l’eau est exclu, voir suicidaire. Il faudra choisir entre deux maux. Un rétablissement lent de l’économie, avec l’abandon des intérets, et des aides couteuses, ou un plan totalement injuste mais qui pourrait relancer rapidement les machines.



  • vieuxcon vieuxcon 9 janvier 2009 17:09

    Sur vos question je pensais que le peuple français avait répondu clairement pas à vos question mais à ce qu’il ne voulait pas dans le traité Européen. Ca revient au même.
    MAintenant sur le fond de l’article, je lis trop la presse Etrangère pour avoir une vue cohérente avec la vôtre. Désolé, mais je voyais la France un peu isolé sur beaucoup de sujet. Le seul qui ne prétait à caution c’est effectivement l’activisme du président. 
    Mais je crois me rappeler aussi qu’il lui avait été rappelé que la moindre des choses, quand on organise une réunion, c’était de ne pas venir les mains vides.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès



Agoravox.tv