• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

vieuxcon

vieuxcon

Un autre chemin ; parce que depuis mon enfance mes valeurs n’ont pas été celles de tout le monde. Une nouvelle vie parce que d’autres chances m’ont été données, après la perte d’un amour ; à la suite d’un accident, ou d’un coup de tête.
Parce que, loin des convenances, le respect de l’autre est une règle pour moi, parce qu’il est plus important d’être un phare qu’un grain de sable, je vis une autre vie et je vous la dédie.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 252 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • vieuxcon vieuxcon 9 janvier 2009 13:20

    JJe suis rescapé de la route, victime d’un attentat (comment appelé, ça autrement un automobiliste qui prend sciemment une 2X2 voies à contresens dans le but de se suicider) ; mais l’hôpital pulis m’a sauvé. Les pompiers d’abord puis le SAMU puis tout le personnel hospitalier des chirurgiens aux infirmières aides soignants et fille de salle. Par leur professionnalisme et leur disponibilité, par leur gentillesse, par leurs qualités Humaines. Certes, j’ai attrapé une maladie nosocomiale. Staphylo dorées dans les poumons et les chevilles. Et Alors ! Je serai mort autrement. Qu’est ce que ça peu me foutre que l’antisepsie n’ait pas été parfaite. Mon état est passé de mort ou assimilé à vivant. Moins bien qu’avant, mais vivant.
    Maintenant ce que je vais dire va choquer. Si je suis vivant c’est aussi par ce que je ne fumais pas et ne buvais pas de manière régulière, ce qui a facilité la cicatrisation. Si j’ai encore mes jambes c’est par ce que ma masse musculaire acquise par une petite pratique du sport laissait espérer une aide à la consolidation de mes os fracassés.
    Si j’avais fumé, bu, été malingre il en aurait été autrement. La nature à des limites, bien plus que la médecine.
    Si j’avais été plus âgé, je serais sans doute mort, pas la faute des médecins la faute de la nature. Pourrais-je leur en vouloir bien sûr que non puis que je serais plus là dit les petits malins. Je dirais bien sûr que non par ce que le personnel médical quel qu’il soit à mis tout son coeur, toute sa connaissance et toute l’attention que la surcharge du service leur permettait.
    Il n’y a pas pénurie de personnel, dit Monsieur Sarkozy ! En sachez simplement que le rapport de personnel hospitalier / malade et multiplié par trois en suisse. Et la Suisse n’est pas au bord de la ruine que je sache. Mais le gouvernement ne puise pas dans les caisses pour encourager le transport combiné, ou d’autre cause. Ne me dites pas non. Je pourrai peut-être vous sortir des preuves ?
    Et je reviens sur un autre de mes combats. Une infirmière en Suisse, bien qu’elle ait une charge de travail moindre et en plus payé le double d’une infirmière française.
    Vous considérez normal que des infirmières qui ont votre vie entre leurs mains soient payées mille fois moins qu’un joueur de foot, qu’un acteur qui n’est responsable que de vos divertissements... ET encore !
    Les hospitaliers ne sont pas des garagistes. Leur obligation légale est une obligation de moyen. Ils mettent à votre disposition les moyens qu’ils ont. en aucun cas ils n’ont d’obligation de résultat, et surtout pas de vous garder en vie sinon le monde serait rempli de grabataire de tout âge.
    L’arrivée d’un président avocat, qui succède à un ministre de l’intérieur avocat, entend amener des procès partout. Je regrette mais il arrive que des octogénaires décèdent. Il arrive que des enfants malades ou mal formés décèdent. Il arrive que des accidentés décèdent. Toutes les plaintes judiciaires du monde n’y changeront rien, sinon décourager les personnes qui se dévouent pour essayer de nous soigner.



  • vieuxcon vieuxcon 9 janvier 2009 10:40

    Je pense justement qu’une sortie de la crise très simple serait d’annuler purement et simplement les dettes. Partout, dettes interbanque, dettes de particulier, dettes inter état. Injuste certes. Mais pas plus qu’un système qui s’écroule. Au moins ca aurait pour effet immédiat la relance de la consomation.
    On tire un trait de toute façon cet argent n’est que virtuel.
    Accroitre la dette avant de l’effacer est un truc génial. On prend au marché ce que le marché a pris à l’économie réelle, et on remet les conteurs à zéro après.
    Ca laisse le temps de réfléchir sur ce qui est souhaitable pour le plus grand nombre dans les générations futures.
    Malheureusement je crains qu’il ne faille rapidement s’adapter et s’habituer à se raprocher d’un modèle qui s’approche plus du réel. Il y a de belle anticipation à faire.
    Cordialement



  • vieuxcon vieuxcon 9 janvier 2009 10:28

    Mais si mais si l’état à fait quelque chose. Fillon a dit c’est intolérable, Sarko à fait une petite danse,et il s’est mis à pleuvoir.
    c’est quand même quelquechose qu’il faille monter si haut dans l’appareil pour exécuter de si petite tâche.



  • vieuxcon vieuxcon 9 janvier 2009 10:24

    Je voulais écrire à M Appatie il y a quelques jours (à présent ça n’aurait plus de sens), pour lui dire de modérer ses propos. Meme Merkel et Obama devenait sioniste par ce qu’il ne prenait pas parti pour Israel dans le conflit alors à venir.
    Voyez vous Monsieur Dugué, vous voilà vous aussi victime de l’aveuglement et du parti pris de certains : ne pas soutenir Israël aujourd’hui serait du sionisme, tout comme ne pas soutenir hitler en 40 était être juif.
    Certain ne porte pas mon pseudo, mais il illumine quand même leur front



  • vieuxcon vieuxcon 9 janvier 2009 10:17

    je trouve un peu dommage que vous battiez sur des cours d’économie. L’économie n’est pas une science, mais une aproximation proche du charlatanisme.
    Une science ne tolère pas des erreurs de plus ou moins 25%. Une science ne produit pas une photo de gros plan d’un échantillon donné en disant voilà la réalité. Une science ne se fonde pas sur une erreur mathématique initiale. etc etc...

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès