• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

vireloup

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • vireloup 16 avril 2014 16:48

    Quand on a été soi-même l’objet de maltraitance dans son enfance, que ce soit fessées, claques, verres d’eau à répétition sur la figure, ingestion forcée ou privation de nourriture, coups de règles sur les doigts, enfermement, on a deux choix possibles lorsqu’on est adulte et qu’on a des enfants à charge (comme parent ou comme éducateur) :
    - soit on agit comme nos parents (ou éducateurs) ont agi, au risque de traumatiser et même de tuer l’enfant (je connais plusieurs personnes qui sont en institution spécialisée, handicapés mentaux à cause de ce genre de faits, et je vois très bien quelles sont les conséquences de ce genre d’actes répétés lorsque cela tourne mal)
    - soit on prend en charge sa propre histoire et on devient adulte.... on réfléchit et on prend les moyens de ne pas répéter ces actes indignes.
    Une personne qui reçoit des fessées et qui estime que c’était une bonne chose est, de mon point de vue, pas tout à fait adulte : mais c’est juste un point de vue...
    Cette loi qui, pour moi, serait de la simple hygiène mentale, serait profondément bienvenue et nécessaire.
    Je réfute tout argument affirmant que cette loi serait la cause de la violence dont font preuve certains enfants dans la vie actuelle. C’est même certainement le contraire. Un enfant qui est l’objet de violences, physiques, psychologiques, sociale deviendra violent le plus souvent. C’est le genre d’argument yaka-fautcon, épidermique, qui ne résiste pas à la réflexion la plus élémentaire.
    Éduquer, c’est guider, structurer, donner de l’indépendance, de la liberté et de l’amour à un enfant. C’est lui donner la possibilité de faire des choix, et le guider dans ses choix. Ce n’est pas le briser, le contraindre, le frapper, le maltraiter.


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité