• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Vlad

Vlad

Français expatrié en Russie depuis bientôt 9 ans, j'observe avec tristesse l'évolution de mon pays

Tableau de bord

  • Premier article le 10/03/2016
  • Modérateur depuis le 22/03/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 5 100 515
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 76 56 20
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique








Derniers commentaires



  • Vlad Vlad 24 mars 2016 14:25

    @Nicole CHEVERNEY

    Cette comparaison entre la chute de m’empire romain et ce qui nous arrive est à la fois pertinente et osée.

    Tout d’abord les échelles temps sont très différentes. L’Empire Romain dure des siècles, à peu près 5 mais davantage si on sort de la notion d’empire (à partir d’Auguste) comme forme de gouvernement et si on y inclut donc une fraction de la période attachée à la République Romaine. Si on veut faire une comparaison avec l’imperium américain on commence à avoir des problèmes car celui-ci a quelques dizaines d’années seulement. Toujours au niveau du temps le déclin est très progressif pour Rome tandis que chez nous il est très rapide.

    Il y a aussi des différences sensibles en termes de niveau (qualité) de civilisation. Je ne vais pas m’étendre là-dessus.

    Ensuite au niveau politique l’autorité impériale de Rome est incarnée et s’impose à tous. Dans notre cas, toujours si on se réfère à l’imperium US c’est plus complexe et ça fonctionne selon un système de réseaux et de soumissions opaques et surtout pas officialisées.

    Il y a encore un certain nombre de différences dont notamment les objectifs. Pour qui, pour quoi agissent les autorités des différents empires. Quand la permanence du pouvoir ne s’incarne plus dans un empereur, quand un mouvement de fond se perpétue malgré le caractère éphémère des dirigeants, quand les choix électoraux (et on multiplie ça par le nombre de pays constituant l’empire qui ne dit pas son nom) ne modifient rien, on devine aisément que le pouvoir est ailleurs que là où il devrait être dans des systèmes démocratiques (et que la démocratie n’existe plus que formellement) et que ces objectifs ne sont pas avouables.

     

    S’agissant des points de comparaison, j’en retiendrai essentiellement deux qui se combinent. L’assimilation et la démographie.

    L’Empire Romain a eu de longues dates des barbares au sein de ses frontières. Ils furent un temps romanisés puis le nombre augmentant, et sans doute pour d’autres motifs relevant de la volonté de préserver sa civilisation, ils le sont de moins en moins. On note d’ailleurs de fortes influences réciproques dont Rome tente parfois de limiter les effets en interdisant à ses citoyens certaines pratiques transmises par les barbares.

    Pour remédier à ses problèmes démographiques et à leurs conséquences sur le plan militaire, l’armée romaine intègre de plus en plus de barbares dans ses rangs et cesse d’être le recours solide et ultime contre la disparition de l’Empire.

    On transpose ça chez nous. La politique d’assimilation est abandonnée, les accommodements dits raisonnables deviennent une règle, on substitue à la main d’œuvre qui diminue du fait de la démographie des migrants. Même les armées connaissent ce phénomène de brassage qui les rend moins sures. Les étrangers sont les bienvenus dans l’armée américaine et sont même démarchés (j’ai un exemple personnel). L’armée française a vu des militaires musulmans refuser de partir en opération en pays musulmans. D’anciens militaires musulmans ont rejoint le djihad.

    Voilà quelques points de comparaison qui justifient sans doute ce parallèle fait entre empires.

     CDT



  • Vlad Vlad 24 mars 2016 12:04

    @nolats

    « Ce sont les autorités et théologiens de ces religions, ainsi que la grande majorité des croyants qui les considèrent comme déviants. »

    ça ça ne tient pas une seconde. Dans le sunnisme, déjà il n’y a pas d’autorités, ce qui est déjà un problème majeur si on veut établir un dialogue entre l’Etat et l’islam. Le CFCM ne fonctionne pas, et est au contraire une instance qui privilégie les luttes entre es courants internes à l’islam qu’une instance régulatrice. Même si on voulait faire comme Napoléon a fait avec les Juifs on n’y parviendrait pas faute d’interlocuteurs reconnus par les musulmans dans leur ensemble. Alors eux qu’on a, les Boubakeur et autres font le service minimum, refusent par exemple toujours de ne pas condamner l’apostat.
    Quant aux théologiens vous en trouverez de toutes obédiences. Il ne fait pas s’arrêter à ceux qui vous arrangent. 
    S’agissant de la majorité, comme toutes les majorités d’ailleurs, elle est essentiellement passive et s’adaptant aux circonstances. C’est encore plus vrai pour les membres d’une religion qui rejette le concept d’individu.

    Et soyons sérieux ! On voit mal Boubakeur ou les musulmans interrogés sur le sujet dire que c’est très bien ce que font les terroristes et qu’ils sont aussi de bons croyants mais qui ont suivi une autre voie pur exprimer leur foi.


  • Vlad Vlad 24 mars 2016 11:10

    @julius 1ER

    Bien sûr toi tu sais tout, même ce que tu ne vois pas. 
    Je ne discute pas avec des gens comme toi, péremptoires, qui savent tout et qui sont infoutus d’écouter les autres et qui se montrent impolis et vulgaires dès qu’on remet en cause leurs propos.
    C’est moi qui vis en Russie et pas toi, et je sais encore ce que je vois.

    Dernière chose : vénérer à la fois Poutine et Eltsine, ça c’est réservé sans doute à des gens ayant des cerveaux configurés comme le tien. Même le Russe le plus con est capable de faire la différence.


  • Vlad Vlad 24 mars 2016 11:03

    @nolats


    Je ne comprends pas que vous vous obstiniez à parler de déviants ou de dissidents. Quelle autorité avez-vous pour dire qui est un bon ou un mauvais musulman ? Comme pour les attentats qu’il y a eu en France, l’attitude d’un certain nombre de musulmans après ceux de Belgique indique bien que votre manichéisme n’est pas du tout adapté à a situation.


  • Vlad Vlad 24 mars 2016 10:57

    @Crab2

    Exact ! Quand je vois le cinéma fait autour de la réédition de Mein Kampf, même faisant l’objet d’une préface pour expliquer que ce qui était dedans était très con et nocif, je m’étonne que le Coran ne fasse pas l’objet de plus d’attention.
Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité