• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Vladivostok 1919

Vladivostok 1919

"Il est faux de dire que la terre se meurt...
Elle est assassinée, et ses meurtriers ont des noms et des adresses"
Utah Phillips.
---------------------------------------------------------------
LA PERMACULTURE - UN INTÉRÊT ECONOMIQUE - Cliquez pour télécharger.

Tableau de bord

  • Premier article le 20/07/2009
  • Modérateur depuis le 15/02/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 542 336
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • Vladivostok 1919 Vladivostok 1919 15 juillet 2013 13:06

    Je m’incline devant ton argumentaire puissant.

    « Bisounours ».. pourquoi pas « bobos » ?.. Fais toi plaisir, mon garcon..

    2 termes incontournables, equivalents Soralien du point Godwin.
    Oserais-je ensuite repondre que les Survivalistes sont des « fachos » ?
    La boucle serait bouclée, et ton commentaire imbecile aurait donné le La.

    Un bisounours avec sa cave pleine de boite de conserve, son flingue, et sa tenue camouflage, ne vaut pas mieux qu’un autre bisounours, permaculteur, de droite ou de gauche.
    Je te laisse a tes prejugés dérisoires.



  • Vladivostok 1919 Vladivostok 1919 15 juillet 2013 11:59

    Tres bon article, tres vrais, et qui reflete ce que je me dis depuis quelques semaine.
    Il y a 2 choses essentielle a la permaculture ;
    - tacher de tenir compte, s’integrer, beneficier a son environement ecologique et sa communaute humaine.
    - le minimum d’efforts pour le maximum d’effets.

    Dans les 2 cas, le survivalisme se fourvoie, voire, est en totale opposition.
    Le survivalisme est juste une transposition de l’ideal bourgeois, en des temps post crach economique.
    Surtout, les « survivalistes », n’ont qu’un ideal : survivre... et vue les conseilles et pratiques, du genre Pierro San Giorgio, on peu evaluer cette survie a 3, 5 ans maximum.
    Apres ?? Ben, faut avoir vu Mad Max.

    La permaculture se pratique aussi parceque c’est une souce de bonheur, un moyen de s’accomplir, et de vivre sur cette planete pour la generation suivante, et celle d’apres.



  • Vladivostok 1919 Vladivostok 1919 9 juillet 2013 17:07

    "d’une société verticale pyramidale, nous allons devoir passer à une société horizontale linéaire...plus de chef mais seulement des rencontres jamais forcées par personne....

    je sais ça semble impossible,,réfléchissez vite car la maison est en feu, elle ne tiendra plus longtemps..."

    Tres juste !
    C’est ainsi que l’homme a vécu la majeure partie de son histoire.
    C’est justement l’invention des cités qui l’á denaturé.. Voir mon commentaire ci-dessous.



  • Vladivostok 1919 Vladivostok 1919 9 juillet 2013 17:03

    Quelques problèmes et des choses fausses dans ce texte...

    1# Vous confondez confort moderne avec bonheur.
    Si pour vous le bonheur, c’est un lave vaisselle, je vous conseille de lire un peu de philo, même un bouquin pour classe de terminale sur le sujet.

    2# Vous répétez aussi les sempiternel cliche sur les progrès de la médecine.
    L’homme n’a globalement jamais ete en meilleur santé ni meme mange a sa fin que pendant l’âge de pierre.
    Sa santé, sa morphologie se sont dégradé au moment de l’invention de l’agriculture, il y a 10000 ans, mais avant cela, l’homme de l’âge de pierre mesure en moyenne 1,80 mètre, garde toutes ses dent (pas de caries) n’a aucune maladie dégénérative (pas de cancers, peu de problèmes cardiaques), et doit son espérance de vie plus courte a une vie plus dangereuse (chasse).
    Une personne a cette époque qui atteignait l’age de 15 ans avait ensuite une espérance de vie de 60 ans.
    Surtout, plus grande espérance de vie ne signifie pas vie en meilleure santé.. L’être humain moderne est en bien plus mauvaise santé que l’homme de l’âge de pierre qui était un vrai athlète.
    Sur son bonheur globale au plan social, voir le livre référence « Âge de Pierre, Âge d’abondance » de Marshall Sahlins.

    3# Enfin, par définition, une cite ne peut qu’être source de malheur.
    Une ville est une implantation humaine qui se caractérise par sa croissance (le plus souvent) et par la nécessite d’importer des ressources d’ailleurs pour faire vivre ses habitants - nourriture, ressources énergétiques etc...
    C’est ce que l’on appelle la « civilisation » (du latin civis, citoyen).
    Sans cet apport de ressources distantes, pas de cité.

    Le problème vient du fait que ces ressources distantes viennent d’endroit avec des gens, qui souvent aussi ne souhaite pas forcement céder leur ressources.

    Les peuples traditionels ne cedent jamais leur ressources volontairement.
    Le corollaire inévitable de l’existence d’une cité est donc la guerre.

    A ce titre, les mouvement pacifiste occidentaux ne le réalisent pas. Les guerres viennent de leur mode vie de personnes « civilisées ».
    Concrètement, si les USA venaient a abandonner la guerre comme moyen de mettre la main sur les ressources planétaires, le « American Way of Life » - qui consomme 25% des ressources énergétiques mondiales - s’effondrerais du jour au lendemain.

    Le citoyen Américain redemanderait la guerre totale immédiatement. !
     
    Civilisation (cité) signifie Guerre.
    Tant que vous associerez bonheur avec "des machines qui lavent, repassent, calculent à notre place", il n’y aura jamais de bonheur possible.



  • Vladivostok 1919 Vladivostok 1919 3 avril 2013 20:03

    L’irrésistible ascension.. avant le grand crash.


    J’ai vécu 6 ans en Chine, et ma femme continue d’y aller pour des études sur les effets de la pollution sur les jeunes enfants.
    Le pays a un environnement a l’agonie, une corruption omniprésente, une croissance trop dépendante de la bonne sante des pays riches, une falsification de tout chiffre et tout indicateur (environnementaleéconomique, social) un peu gênant pour le gouvernement.
    Les investissements immobiliers sont des illusions, du vent... J’ai vu des stades construit en plein campagnes, des hotels gigantesques construits dans des villages de campagnes isolés, minuscules, et qui ne rapporteront jamais rien. Des autoroutes construites a coté d’autres autoroutes sans aucune raison économique, partout a travers le pays. 

    Mais aujourd’hui, on l’a entendu, la croissance de la consommation électrique était de 1% l’année passée - comment avoir dans ces condition une croissance économique de 7,6 % ??), la masse des investissements qui ne seront jamais remboursés a leur banque (Bank of China, surtout) et de 50% du pognon prêté. 
    La Chine est un rêve, qui est actuellement en train de se changer en cauchemar.
    C’est un mastodonte dont la chute prendra du temps et se révélera lentement.. mais sa chute a déjà commencée, et il faut vraiment être aveugle ou tout frais sorti d’école de commerce pour ne rien voir. 
    Votre article était d’actualité il y a 15 ans.. plus maintenant.
Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité