• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

voxagora

voxagora

Humain parmi les humains ..
.. et mon royaume pour une tribune.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1420 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • voxagora voxagora 28 mai 2013 15:16

    La raison pour laquelle les politiques 

    travaillent à nous faire honte de nous abstenir d’aller voter,
    la seule et l’unique, est en filigrane dans l’article,
    et il n’y en a pas d’autre :

    quel que soit le nombre de votants, il y aura un élu.
    Mais l’élu élu petitement aura beau être bien calé dans ses avantages et son fauteuil,
    et dans tout ce que pourra lui apporter cet emploi qu’il a voulu plus que tout au monde,
    une ombre légère peut venir atténuer, un tout petit peu, le plaisir :
    la rencontre, par ci par là, de cette réalité : qu’il ne représente rien.









  • voxagora voxagora 27 mai 2013 20:16

    Cet avatar me gêne,

    qu’il ait été choisi par une femen à gros seins,

    ou par un homme à petits testicules.



  • voxagora voxagora 27 mai 2013 11:26

    Une fois admis ce que chacun cherche dans l’autre, 

    soit : 
    pour l’une : ce qui est dans l’autre, et pour l’autre : ce qui n’y est pas, 
    il y a moyen, effectivement, que les deux vivent librement.

    Je m’arrête au titre, au fait que celui qui parle est un homme, 
    et qu’il pose la question de ce qui peut faire d’un homme un homme libre,
    et qu’il fait dépendre cela de quelque chose qui concerne les femmes.

    J’ignore ce qui a poussé l’auteur-femme de l’article à choisir cet extrait du discours de Ferry,
    mais je note que « homme » est mis à l’honneur ; ça à l’air de rien, mais à une époque où,
    peopolisation aidant, on est abreuvés de discours où les hommes 
    ne sont plus appelés que « les garçons »,
    ça fait une différence.
    .













  • voxagora voxagora 25 mai 2013 15:28

    Bonjour C’est Nabum,

    c’était une tentative de penser les choses
    sous l’angle de la permutation des places, amenée par votre évocation du « séant » :
    on choisit une place dont on pense qu’elle a une certaine grandeur à nos yeux,
    et un tiers vient nous dire que choisir cette place c’est petit.
    Et m’est revenue cette citation,
    dont j’ai trituré le sens pour coller à mon idée que l’homme est, à la fois,
    dans la grandeur et la petitesse.
    Je ne cherche pas forcément à être comprise,
    et d’ailleurs vous avez trouvé la meilleure chose à faire : prendre de la hauteur.





Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité