• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Wlad

Wlad

Apôtre du dé à 10 faces, grand amateur de bonne chère et de musiques underground, souvent incompris de mes pairs, je cultive le décalage et la geekness comme d’autres leur potager.

Tableau de bord

  • Premier article le 01/10/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 559 2
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Wlad Wlad 1er octobre 2007 11:04

    Okay, c’est globalement l’odée que j’incluais dans « L’anglais ne sert-il que de pont vers l’e-o ».

    Merci !



  • Wlad Wlad 1er octobre 2007 10:26

    Effectivement, l’article est intéressant et judicieux. Merci Riton pour le lien.

    Une question bête : puisque vous trouvez l’anglais si malsain, pourquoi proposer une version en anglais du site de SAT-amikaro ? L’anglais ne sert-il vraiment que de pont vers l’e-o ?



  • Wlad Wlad 30 septembre 2007 21:09

    On préfère une chose À une autre, pas QUE une autre.



  • Wlad Wlad 30 septembre 2007 21:02

    Malgré toute l’animosité que j’éprouve à l’encontre de certains espérantistes ci-présents, force m’est d’admettre qu’ils ont raison sur un point : le jour où le monde anglo-saxon tombera en crise, s’il est relevé par des e-istes il est possible que l’e-o devienne, à la longue, une langue universelle.

    Mais ne nage-t-on pas ici dans la fiction à tel point qu’on en perd pied ? smiley

    Pour ce faire, il faudrait que les meneurs du mouvement (chefs d’entreprises, juristes, etc) soient en mesure de collaborer efficacement. Or, l’éclatement géographique des e-istes constitue un gros frein à ce scénario !

    Vous dites que l’anglais s’est répandu suite à la WWII, c’est tout à fait vrai, et ça tient aux raisons susdites.

    Si, dans l’icelui scénario, un industriel roumain e-iste a besoin de, mettons, 100 tonnes d’acier pour une raison X ou Y, va-t-il se casser le fondement à faire appel à Menri Hasson, son ami e-iste rencontré dans un aéroport à l’autre bout du monde (c’est souvent comme ça que commencent les histoires de tonton Masson), qui travaille à Okinawa ? Que dalle ! Un fournisseur roumain fera très bien l’affaire ! Et en quelle langue converseront-ils ?

    Encore un problème de l’e-o, ce n’est pas une langue régionale, ses locuteurs sont disséminés à droite à gauche.



  • Wlad Wlad 30 septembre 2007 11:56

    @Kroko :

    Il est effectivement possible de commencer par apprendre une autre langue, en LV1, mais l’ anglais n’est-il alors pas obligatoire en LV2 ?

    Et pour répondre à ta question, je ne sais pas pour Asp, mais moi ça va, je n’ai pas trop de mal à défendre l’anglais, surtout que je « bosse » (je suis en stage) en R&D dans une grande boîte d’informatique, donc l’intrusion de terminologie anglaise dans un discours en français, ça me parle ! (Note que ça ne me fait pas forcément plus plaisir qu’à toi vu que je ne bosse qu’avec des français, mais comme personne ne s’est donné la peine de traduire officiellement ces termes en français je fais comme le chantait Josh Homme : « Gooooooooo with the floooow ! »)

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Culture Musique Culture

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité