• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Wladimir

Wladimir

J'aime bien Kim Jon Un et Jerry Lee Lewis, la mayonnaise et la gelée de groseilles. Quand je ne joue pas du clavecin, je restaure le château de Dracula. Pour voter, je tire un bulletin au hasard en fermant les yeux. Vous en savez assez sur moi pour le moment.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 16 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Wladimir Wladimir 10 octobre 2013 14:56

    Ce genre d’imprégnation idéologique par osmose passive fonctionne moins bien depuis que les endormis se font réveiller par les cyber klaxons des mondes numériques !

    Mais faut pas le dire aux prescripteurs d’opinion qui se prennent pour des maîtres penseurs, ils obtiennent l’inverse du résultat recherché en horripilant les uns et en faisant fuir les autres.

    Encourageons-les dans leurs élucubrations ! :->



  • Wladimir Wladimir 10 octobre 2013 14:28

    Votre article n’est pas mal tourné.

    Mais franchement, qui regarde encore le larbin Calvi cirer les pompes de le nomenklatura ?



  • Wladimir Wladimir 28 septembre 2013 11:33

    Nous vivons dans un régime qui s’appelle le sociapitalisme ripouxblicain mondialisé.

    On y parle social mais on y agit brutal.

    On y parle république mais on y conchie la démocratie.

    On y prétend servir le pays alors qu’on se sert dans les caisses.

    Et surtout, on y est au sommet de l’Etat une bande de loufiats du bilderberg, des banksters, de la trilatérale, des gnomes de l’eurocrature et des crapules de multinationales.



  • Wladimir Wladimir 23 septembre 2013 11:22

    Le point intéressant que nos média couchés se gardent bien de souligner est le % en hausse des eurosceptiques dans tous les partis, y compris celui de Merkel.

    Une tendance appuyée par des économistes de terrain (pas des intellos vaporeux à la française) et des financiers réalistes (pas des énarques irresponsables) qui après s’être demandés à haute voix depuis plusieurs années si l’euro n’était pas une grave erreur, osent à présent proposer de scenarii pour sortir de ce piège.



  • Wladimir Wladimir 16 septembre 2013 10:59

    Centre « fort et indépendant » = oxymore.

    Les centres ont toujours été des groupuscules à balanciers dont les 3% ne survivent que lorsque la droite et la gauche, toutes les deux à 48, ont besoin d’un petit appoint de voix.

    De ce fait, loin de contribuer à un tripartisme, les centres ne font que renforcer la bipolarité à la française. Une force intermédiaire n’aurait une chance d’exister de façon autonome que dans un système à la proportionnelle dont bien évidemment les 2 monstres institutionnels ne veulent pas.







Palmarès